Tour d'Italie - Bardet: «Je ne m'interdis rien, je n'ai rien à perdre»
Tour d'Italie
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour d'Italie - Bardet: «Je ne m'interdis rien, je n'ai rien à perdre»

À cinq jours de la fin du Tour d'Italie 2021, Romain Bardet est septième du classement général, à 5'02 d'Egan Bernal (INEOS Grenadiers), le très solide maillot rose de ce 104e Giro. Si la première place semble difficilement atteignable, le podium est en revanche bien plus accessible pour le Français, surtout que celui-ci a réalisé une très belle 16e étape lundi et semble monter en pression à l'approche de la partie finale et décisive du Grand Tour italien. Très satisfait de son état de forme actuel, le leader du Team DSM est apparu très serein et déterminé ce mardi en conférence de presse virtuelle au moment d'aborder ses ambitions.

Vidéo - Romain Bardet : "J'ai envie de me battre jusqu'à la fin"

 

Quel coureur représente la menace la plus forte pour Egan Bernal sur cette fin de Giro ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

"J'ai envie de courir agressivement"

"Je ne pense pas trop au podium pour l'instant, il y a encore une belle densité dans les cinq premiers. Maintenant, c'est vrai que les signaux sont plutôt positifs, j'ai vraiment eu de bonnes sensations lundi. J'ai envie de me battre jusqu'à la fin et il y a encore de quoi faire sur cette troisième semaine. Je me sens très bien et j'ai pas mal de fraîcheur. Je n'ai pas attaqué ce Giro à 100% car l'objectif était d'arriver au top en troisième semaine. Hier (lundi), j'ai eu des premiers signes très positifs et je pense que je ne suis pas loin de mon meilleur niveau. Ça me donne de l'espoir pour la suite pour me battre pour le meilleur classement général possible. En tout cas, je n'ai rien à perdre, j'ai envie de courir agressivement et si j'ai les mêmes jambes que lundi, je ne m'interdis rien. C'est toujours positif de se sentir de mieux en mieux au fil des jours", confie-t-il.

 

"On ne pensera au chrono que samedi soir car avant cela, il y aura 3 arrivées au sommet importantes"

Arrivé sur le premier Tour d'Italie de sa carrière avec peu de jours de courses derrière lui mais beaucoup d'entraînement, Romain Bardet n'a en revanche pas reconnu, par manque de temps, les étapes clé du Grand Tour italien. Un inconvénient ?  "Je ne vois pas où j'aurais pu poser des jours pour faire de la reconnaissance. Entre les stages en altitude et les courses que j'ai faites, le calendrier était déjà très chargé. C'est donc voulu et assumé de ne pas avoir reconnu les étapes, même si c'est toujours mieux de faire des reconnaissances. Mais l'essentiel, c'est d'être à son top niveau et de sentir qu'on en a encore sous la pédale dans les derniers kilomètres pour essayer de faire des différences. Je ne me suis pas fait piéger par manque de reconnaissance du terrain, donc je ne pense que ça m'ait été préjudiciable jusqu'ici."

Pointé à 1'22" de Hugh Carthy (EF Education-NIPPO), l'actuel troisième du classement général, le natif de Brioude sait que la dernière semaine lui offrira beaucoup de possibilités de grimper dans la hiérarchie, trois étapes de montagne et un contre-la-montre étant encore à affronter. "On a travaillé le contre-la-montre, on a optimisé tout ce qu'on pouvait", indique-t-il lorsqu'on lui demande d'évoquer la dernière étape à Milan. "Mais on ne pensera au chrono que samedi soir car avant cela, il y aura trois arrivées au sommet importantes. Il ne faudra notamment pas sous-estimer l'étape de samedi, avec des grosses difficultés avant la dernière montée, même si cette dernière sera un peu moins difficile que les autres jours. D'ici là, il peut tout arriver", déclare le Français, avant de faire un petit tour d'horizon de ses adversaires du moment. 

 

"Pour le podium, la bataille va être dure"

"Si Simon Yates a une grande journée d'ici la fin, il essayera quelque chose pour renverser la situation. EF Education-NIPPO et Astana Premier-Tech sont encore forts, mais je ne suis pas sûr qu'ils se lancent dans de grandes manoeuvres. Egan Bernal a mis un grand coup de casque à tout le monde, donc renverser la course, je n'y crois pas trop et je pense que personne n'ose y penser. Mais pour le podium, la bataille va être dure", prédit-il. Enfin, Romain Bardet a rapidement évoqué la suite de la saison, et notamment une éventuelle participation au Tour de France étant donné sa forme qui va crescendo.

 

"Le Tour de France ? Je ne vois pas plus loin que dimanche prochain pour l'instant"

"On se concentre d'abord sur le Giro. Milan est encore loin, donc je ne vois pas plus loin que dimanche prochain pour l'instant. Après, pour la suite de la saison, c'est tout de même bien de ne pas se sentir épuisé, même si les trois arrivées au sommet et le dernier chrono vont me pousser dans mes derniers retranchements. Je me sens encore prêt à lutter et la tendance est plutôt positive", conclut qui pourrait être le premier Tricolore à monter sur le podium du Tour d'Italie depuis John Gadret en 2011.

Classement général provisoire après la 16è étape

1COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers66h36'04''
2ITACARUSO DamianoBahrain Victorious+ 2'24''
3GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 3'40''
4RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 4'18''
5GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 4'20''
6ITACICCONE GiulioTrek-Segafredo+ 4'31''
7FRABARDET RomainTeam DSM+ 5'02''
8COLMARTINEZ Daniel FelipeINEOS Grenadiers+ 7'17''
9NORFOSS TobiasTeam Jumbo-Visma+ 8'20''
10PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 10'01''
11ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 12'35''
12IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 15'10''
13HONVALTER AttilaGroupama-FDJ+ 16'23''
14NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 18'10''
15ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 21'50''
16NEDBOUWMAN KoenTeam Jumbo-Visma+ 23'50''
17ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 27'10''
18NZLSCHULTZ NickTeam BikeExchange+ 27'12''
19BELEVENEPOEL RemcoDeceuninck-Quick Step+ 28'07''
20BELVERVAEKE LouisAlpecin-Fenix+ 36'47''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

10:07 Route Selon vous, le meilleur grimpeur de la saison est Tadej Pogacar 09:44 Tour de Thaïlande Adne van Engelen conclut, le général pour Sainbayar 09:19 Transfert Jakub Mareczko rejoint pour deux ans l'équipe Alpecin-Fenix 08:57 Route Emmanuel Hubert : "Je suis satisfait de Quintana et Barguil" 08:22 Tour de Valence AG2R Citroën Team prendra part à l'édition 2022 07:58 Cyclo-cross Programmé le 15 janvier, le Kasteelcross est annulé 07:33 Transfert L'équipe Valcar-Travel & Service engage Anastasia Carbonari 07:09 GP de Denain Le parcours de l'édition 2022 du GP de Denain révélé 05/12 Média C'est sur Cyclism'Actu TV que vous pouvez revoir vos vidéos vélo 05/12 Bilan 2021 La Deceuninck-Quick Step d'Alaphilippe toujours au top ! 05/12 Route Michael Woods : "Changer d'équipe m'a affecté positivement" 05/12 Route Elisabetta Borgia, la psychologue de l'équipe Trek-Segafredo 05/12 Bilan Sagan, Démare, Hirschi... Qui est la grande déception de 2021 ? 05/12 Transfert Ciuccarelli ira chez Drone Hopper-Androni Giocattoli en 2023 05/12 Route Barguil : "Disputer Tour d'Italie et Tour de France en 2022" 05/12 Piste Mathilde Gros : "Des points positifs et des points à améliorer" 05/12 Bilan 2021 Les INEOS Grenadiers de Bernal et Carapaz... un bon bilan ? 05/12 Route Découvrez le Québec avec un ex-coureur pro, Pascal Hervé ! 05/12 Cyclo Voeckler, parrain de la Rando Lille-Hardelot du 22 mai prochain 05/12 Cyclo-cross La Française Olivia Onesti lève les bras à Gijon
Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité