Tour de Burgos
Tour de Burgos - Le coup de force de Remco Evenepoel, Gaudu très loin Photo : @VueltaABurgos

Tour de Burgos - Le coup de force de Remco Evenepoel, Gaudu très loin

Remco Evenepoel a remporté ce jeudi au sommet du Picon Blanco la troisième étape du Tour de Burgos. De plus en plus impressionnant de facilité, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step s'est imposé avec 19 secondes d'avance sur George Bennett (Jumbo-Visma) et 32 sur Mikel Landa (Bahrain-McLaren). Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) finissent respectivement quatrième et cinquième. Auteur d'un nouveau numéro en cette saison 2020, Evenepoel s'empare du maillot de leader devant Bennett et Landa.

Vidéo - Tour de Burgos - Remco Evenepoel gagne la 3e étape

Meilleur du Team INEOS dans l'ascension finale, Richard Carapaz prend la septième place à 52 secondes du vainqueur du jour, juste devant Fabio Aru (UAE Team Emirates). Piégé dans une bordure à 50 kilomètres de l'arrivée avant de revenir, David Gaudu (Groupama-FDJ) n'était pas dans un grand jour et a été lâché très tôt dans l'ascension finale, tout comme Alejandro Valverde (Movistar) et Felix Grossschartner (BORA-hansgrohe), le désormais ancien leader de la course.

 

Le coup de bordure du Team INEOS et de la BORA-hansgrohe

Alors que le profil et le scénario de l'étape - neuf hommes à l'avant, dont Edward Theuns (Trek-Segafredo), Nikita Stalnov (Astana) et Jetse Bol (Burgos-BH) - pouvaient laisser penser que nous allions assister à une course de côte, un fort vent et la puissance des équipes INEOS et BORA-hansgrohe ont rendu la course palpitante à un peu plus de 50 kilomètres de l'arrivée. Après un coup de bordure impulsé en grande partie par le surpuissant Filippo Ganna, huit hommes se détachent du peloton : Richard CarapazEddie Dunbar et Filippo Ganna pour le Team INEOSRafal MajkaMatteo FabbroLennard KamnaMartin Laas et Felix Grossschartner, le leader du général, pour la BORA-hansgrohe

Alors que les coureurs sont éparpillés sur la route pendant de nombreux kilomètres, le calme parvient à revenir à 40 bornes du but, les huit fuyards se faisant reprendre par un groupe dans lequel figurent notamment Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), Alejandro Valverde (Movistar) et Mikel Landa (Bahrain-McLaren), mais pas David Gaudu (Groupama-FDJ), piégé dans un groupe à l'arrière. Pourtant mal embarquée dans un premier temps, la poursuite finit par payer à un peu moins de 20 kilomètres du pied du Picon Blanco, notamment grâce au travail des Astana d'Oscar Rodriguez, en mauvaise posture lui aussi.

 

Mitchelton-Scott fait craquer Felix Grossschartner

C'est donc un peloton avec tous les favoris qui entament l'ascension de l'Ato de Retuerta, l'avant-dernière difficulté de la journée, dans laquelle Roger Adria (Kern Pharma) se fait la belle parmi le groupe d'échappés. Poursuivant son effort dans la descente, le jeune Espagnol de 22 ans aborde la terrible montée finale (7,8 km à 9,3 %) avec pratiquement 4 minutes d'avance sur le peloton. Le premier à allumer la mèche dans le groupe des favoris est Ben Hermans (Israel Start-Up Nation), ce qui provoque une réaction du peloton et provoque la perte du double tenant du titre Ivan Sosa (Team INEOS), mais aussi de David GauduAlejandro Valverde et Rafal Majka.

Sous l'impulsion de la Mitchelton-Scott d'Esteban Chaves et de Simon Yates, le peloton se réduit à une vingtaine d'unités, le leader Felix Grossschartner ayant notamment été lâché. À 4 kilomètres du sommet, Roger Adria possède 1'40" d'avance sur un groupe des favoris qui a rejoint Ben Hermans et qui comprend Mikel NieveEsteban Chaves et Simon Yates (Mitchelton-Scott), George Bennett (Jumbo-Visma), Richard Carapaz (Team INEOS), Mikel Landa (Bahrain-McLaren), Remco Evenepoel et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step), et Fabio Aru (UAE Team Emirates). Mais c'est un trio composé de BennettEvenepoel et Chaves qui va se détacher à 2,5 kilomètres de l'arrivée et rejoindre le courageux Roger Adria.

 

L'attaque décisive de Remco Evenepoel à 2 kilomètres du sommet

Un trio que va secouer Remco Evenepoel, qui porte une puissante attaque, assis sur la selle, et décroche ses deux compagnons. Irrésisitible dans les 2 derniers kilomètres, le Belge de 20 ans ne sera plus revu. Derrière, George Bennett se défait d'Esteban Chaves et va chercher une belle deuxième place, tandis que le Colombien se fait dépasser par Mikel Landa dans les derniers mètres pour la troisième place.

Classement de l'étape 3

1BELEVENEPOEL RemcoDeceuninck-Quick Step3h59'09''
2NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 18''
3ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 32''
4COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 35''
5PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 45''
6BELHERMANS BenIsrael Start-Up Nation+ 52''
7EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiersm.t.
8ITAARU FabioUAE Team Emirates+ 1'03''
9ESPNICOLAU Joel+ 1'20''
10ESPNIEVE MikelMitchelton-Scottm.t.

Classement général provisoire après l'étape 3

1BELEVENEPOEL RemcoDeceuninck-Quick Step11h35'16''
2NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 18''
3ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 32''
4COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 35''
5PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 45''
6EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 52''
7BELHERMANS BenIsrael Start-Up Nationm.t.
8ITAARU FabioUAE Team Emirates+ 1'03''
9ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 1'33''
10ESPNIEVE MikelMitchelton-Scott+ 1'35''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité