Sécurité - Matteo Trentin «frustré et en colère» contre les coureurs
Sécurité
Photo : @UAETEAMEMIRATES

Sécurité - Matteo Trentin «frustré et en colère» contre les coureurs

Matteo Trentin n'est pas content et il le fait savoir ! Présent - avec Philippe Gilbert (Lotto Soudal) et les différents syndicats - aux réunions avec l'Union Cycliste Internationale (UCI) ayant porté ces derniers mois sur les questions de la sécurité en course, le coureur italien de l'équipe UAE-Team Emirates n'a pas du tout aimé les différentes réactions négatives des coureurs qu'il a pu lire ici et là. Plusieurs d'entre eux ont en effet critiqué les récentes mesures annoncées par l'UCI, et notamment celles concernant les deux positions sur le vélo qui seront interdites dès le 1er avril. Des prises de paroles qui ont donc contrarié Matteo Trentin.

Vidéo - Matteo Trentin dénonce l'attitude des coureurs

 

"Peut-être que les coureurs devraient passer moins de temps sur TikTok..."

"Personne ne peut dire qu'il n'a pas été informé", explique ce dernier dans les colonnes de Cyclingnews. "Des e-mails ont été envoyés à plus de 800 coureurs et je peux vous dire que seuls 16 coureurs ont téléchargé le dossier. Si quelqu'un voulait faire part de son désaccord lorsque les propositions ont été faites, il avait donc l'opportunité de le faire. Je suis par conséquent assez en colère contre ce qu'il se dit maintenant. Il y a quelque temps, on aurait pu dire que la communication n'était pas optimale et que les coureurs n'étaient pas informés, mais ce n'est plus le cas. Je ne sais pas qui ils veulent blâmer mais ça ne peut pas être moi, Phil (Gilbert) ou le CPA (le principal syndicat des coureurs, ndlr). Peut-être qu'ils devraient passer moins de temps sur TikTok (réseau social en vogue, ndlr) et être plus proactifs lorsqu'il s'agit de rendre leur métier plus sûr."

 

"Je suis frustré car je donne de mon propre temps pour rendre notre sport plus sûr"

Après ce gros coup de gueule, Matteo Trentin a abordé plus précisément l'un des points qui crée le plus de débat, en l'occurrence l'interdiction de la position super tuck. "Ce n'est pas si dangereux si c'est fait correctement, mais le problème est que les coureurs adoptent désormais cette position dans le peloton, ce qui n'est pas du tout sûr [...] En tant que coureurs, nous avons soulevé cette question, puis le sujet a été abordé lors de la réunion suivante et cela a conduit à cette interdiction. J'ai reçu beaucoup d'appels d'entraîneurs me disant qu'ils travaillent avec de jeunes enfants qui suivent notre exemple et font de plus en plus cela. J'aimerais plutôt nous voir enseigner à ces enfants comment descendre en toute sécurité", conclut un Matteo Trentin "frustré car je donne de mon propre temps pour rendre notre sport plus sûr."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion de France sur route ce dimanche



















Partenaires

Publicité
Publicité