Route - Van Der Schueren «espère que Guillaume Martin reviendra»
Route
Photo : Intermarché-Wanty-Gobert / @TeamCOFIDIS

Route - Van Der Schueren «espère que Guillaume Martin reviendra»

Directeur sportif de la formation Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, Hilaire Van Der Schueren est toujours aussi passionné et motivé à 73 ans. Présent avec son équipe dans le WorldTour depuis cette année et le rachat de la licence de la CCC Team, le Belge a dressé un bilan sans concession du premier tiers de la saison dans une interview accordée à L'Avenir. "S’il faut attribuer une note, je nous donne un 5,5 sur 10", explique-t-il en préambule, avant de développer sa pensée.

Vidéo - Guillaume Martin a passé quatre ans chez Wanty-Gobert

 

"J’espère qu’en fin d’année nous aurons le temps de faire un bon recrutement"

"Le début était bien, mais je ne suis pas content de ce que nos gars ont fait dans la troisième phase de la saison, même si nous avons payé un lourd tribut aux maladies [...] C’est insuffisant, mais on sait que c’est une année de transition." Relativement content des prestations réalisées par Danny van Poppel, qui "constitue la bonne note de ce début de saison", et des recrues Taco van der Hoorn et Jonas Koch, Hilaire Van Der Schueren se montre en revanche moins satisfait du comportement de l'Italien Riccardo Minali - "ce qu'il montre n'est pas suffisant" - et attend le Tour d'Italie pour juger les grimpeurs Louis Meintjes et Rein Taaramäe.

Confiant par ailleurs qu'il aurait préféré que son équipe reste au niveau ProTeam mais "que pour accéder au Tour de France, il fallait monter de division" en raison de la présence de Mathieu van der Poel chez Alpecin-Fenix - "la première place leur est promise" - le directeur sportif de la formation belge compte beaucoup sur le futur recrutement pour franchir un palier. "Nous avons obtenu notre licence assez tard dans la saison. Du coup, le recrutement n’a pas pu se faire dans des conditions idéales [...] J’espère qu’en fin d’année nous aurons le temps de faire un bon recrutement, afin de mettre la main sur l’un ou l’autre Belge qui constituerait une indéniable plus-value.  Il nous faut aussi l’un ou l’autre étranger capable de jouer la gagne", précise-t-il.

 

"J’ai toujours fait du très bon travail avec lui (Guillaume Martin)"

Et si ce coureur étranger ne sera pas Guillaume Martin, qui est sous contrat avec Cofidis jusqu'en 2022, Hilaire Van Der Schueren garde pourtant un oeil sur son ancien protégé. "Moi, je voudrais que Guillaume revienne ici. Il a un contrat chez Cofidis jusqu’en 2022, donc il faudra attendre. Mais j’espère qu’il reviendra un jour chez nous. J’ai toujours fait du très bon travail avec lui, même si nous avons eu quelques désaccords professionnels. Cela dit, que ce soit lui ou un autre, j’aimerais pouvoir m’appuyer au moins une fois sur un gars capable de faire un très bon résultat sur un Grand Tour", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité