Route - Simon Yates : «Ça sera dur de courir contre mon frère»
Route
Photo : @GreenEDGETeam

Route - Simon Yates : «Ça sera dur de courir contre mon frère»

Pour la première fois de sa carrière, Simon Yates évoluera sans son frère Adam à ses côtés. Fidèle à la formation australienne Team Bike Exchange, le coureur nourrit de grandes ambitions, notamment lors de la course en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo. Les Grands Tours seront également à son programme puisqu'il a prévu de réaliser le doublé Tour d'Italie-Tour de France. Dans des propos retranscris par Cyclingnews, le natif de Bury fait le point sur ses objectifs et ambitions. 

Vidéo - Simon Yates se livre sur ses objectifs en 2021

Il évoque dans un premier temps l'absence de son frère jumeau, qui est parti chez INEOS Grenadiers à l'intersaison : "Ce sera intéressant de courir contre lui. Je ne sais pas si nous allons faire les mêmes courses, si c'est le cas, je suis sûr que ce sera excitant pour les fans. Si nous avons les mêmes épreuves, ce sera dur de courir l'un contre l'autre. Mais je ne pense pas que cela posera problème non plus. J'aurais aimé qu'il reste, mais parfois vous devez prendre ce genre de décisions", a-t-il commenté.

 

"Je rêve de gagner l'or olympique"

Ancien coureur sur piste, le Britannique accordera une part très importante à la course en ligne des JO prévue le 24 juillet : "Je n'ai pas grandi en voulant gagner le Tour de France ou quelque chose comme cela, j'ai grandi en voulant être champion olympique, en particulier sur piste. La course est bien pour moi, je rêve de gagner l'or olympique. Je dois encore obtenir ma place dans l'équipe et nous n'avons que quatre coureurs. Ce sera difficile de faire la sélection mais nous verrons"

 

Le vainqueur de la Vuelta 2018 a ensuite évoqué le parcours du Tour de France, qu'il devrait aborder comme préparation pour la course olympique : "En termes de Grands Tours, je n'ai pas encore de préférences. [...] Nous attendons le parcours du Giro. Nous connaissons celui du Tour de France, et ce n'est pas idéal pour moi. Il y a beaucoup de kilomètres de contre-la-montre et beaucoup plus d'étapes plates que ce que j'aurais aimé. Donc nous allons attendre de voir dans lequel je viserai le classement général et lequel je ciblerai les victoires d'étapes, comme je l'ai fait en 2019. [...] Bien sûr, j'aimerais revenir et essayer de remporter le Tour d'Italie", a-t-il conclu. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion olympique sur route samedi à Tokyo ?



















Partenaires

Publicité
Publicité