Route - La B&B Hotels-KTM, c'est terminé ! Pas encore pour Jérôme Pineau

Par Cyclism'Actu le 07/12/2022 à 15:37

Route - La B&B Hotels-KTM, c'est terminé ! Pas encore pour Jérôme Pineau
Photo : @BBHOTELS_KTM / KL-Photo

Rien n'est encore officiel, mais l'avenir de B&B Hotels-KTM semble malheureusement scellé. En effet, d'après une information révélée par le journal Le Télégramme, l'écurie française de Jérôme Pineau ne repartira pas en 2023 ! Lors d'une visioconférence, le manager général de la structure morbihannaise a annoncé la très mauvaise nouvelle ce mercredi matin à ses 21 coureurs encore sous contrat, qui se retrouvent ainsi tous au chômage à quelques semaines du début de la saison 2023, sans oublier les directeurs sportifs, les mécaniciens, le personnel administratif, soit une cinquantaine de personnes en tout... C'est la fin d'une saga qui a débuté en juillet dernier avec des perspectives alléchantes - arrivée d'un gros sponsor, implication de la ville de Paris - mais qui s'est progressivement obscurcie, aboutissant malheureusement à la disparition de la B&B Hotels-KTM, une équipe qui avait fait un beau bout de chemin depuis sa création en 2018. Cependant, Jérôme Pineau n'a pas encore dit son dernier mot, comme il l'a expliqué dans les colonnes de Ouest-France. "Pour l’instant, ça s’arrête…", dit-il, avant de préciser sa pensée.

Vidéo - Genauzeau : "TotalEnergies ne recrutera pas chez B&B Hotels"

 

Pineau : "Tant que les instances ne me disent pas que c’est terminé, tant qu’il y a un espoir, je vais me battre"

"J’ai annoncé aux coureurs qu’il n’y aurait pas de projet Continental Pro, c’est sûr, mais à aucun moment j’ai dit que c’était terminé ! Moi, tant que les instances ne me disent pas que c’est terminé, tant qu’il y a un espoir, je vais me battre… On n’est pas à l’abri qu’une personne soit sensible à notre histoire et nous aide. On peut avoir une bonne surprise dans les prochains jours." Malgré les dires du Nantais, on se dirige tout de même vers un dépot de bilan - cette hypothèse sera assurément envisagée lors d'un conseil d'administration extraordinaire qui doit se tenir jeudi soir selon Ouest-France - et donc vers une catastrophe pour de nombreux coureurs. Si Victor Koretzky a pu rapidement trouver un point de chute en s'engageant avec BORA-hansgrohe, ils sont en effet 21 à se retrouver sans rien pour 2023... 

 

Les coureurs de B&B Hotels-KTM désormais libres suite à la disparition de l'équipe

BARBIER Pierre (FRA)

BARTHE Cyril (FRA)

BOILEAU Alan (FRA)

BONNAMOUR Franck (FRA)

CHEVALIER Maxime (FRA)

DEBUSSCHERE Jens (BEL)

FERASSE Thibault (FRA)

GAUTIER Cyril (FRA)

GOUGEARD Alexis (FRA)

HEIDEMANN Miguel (ALL)

LAGRÉE Adrien (FRA)

LAURANCE Axel (FRA)

LECROQ Jérémy (FRA)

LEMOINE Cyril (FRA)

LIETAER Eliot (BEL)

MORICE Julien (FRA)

MOZZATO Luca (ITA)

PARISELLA Raphael (CAN)

ROLLAND Pierre (FRA)

SCHÖNBERGER Sebastian (AUT)

WARLOP Jordi (BEL)

 

Le projet d'équipe féminine est également abandonné... quid d'Audrey Cordon-Ragot et des autres coureuses ?

Et dans ce marasme, il ne faut surtout pas non plus oublier les coureuses qui avaient donné leur accord pour rejoindre l'équipe féminine qui devait être créée en 2023 par Jérôme Pineau, mais qui ne verra malheureusement jamais le jour ! Devant être la leader de cette formation, Audrey Cordon-Ragot se retrouve ainsi le bec dans l'eau à quelques semaines du début de la nouvelle saison. C'est également le cas de l'Australienne Chloe Hosking, qui évoluait avec la Bretonne chez Trek-Segafredo depuis deux ans. Également associées à ce projet, les Françaises Roxane Fournier (Team SD Worx) - jointe par Cyclism'Actu, elle a besoin de digérer la nouvelle et ne souhaite pas s'exprimer pour le moment - Lucie Jounier et Typhaine Laurance (Arkéa Pro Cycling Team) se retrouvent également en grande difficulté.

 

Jérôme Pineau a échoué à avoir un budget similaire à celui de 2022

Alors que la formation B&B Hotels-KTM était plus qu'en grande difficulté et qu'elle avait obtenu un délai supplémentaire de 5 jours par l'UCI pour présenter son dossier (l'Union Cycliste Internationale avait dans un premier temps demandé à ce que tous les documents nécessaires à la validation de l'inscription pour la saison 2023 soient présentés avant le mercredi 30 novembre), les informations rapportées tout ce week-end par certains médias dont le journal Ouest Francen'allaientdéjà  pas du tout dans le sens d'un happy end ! Lors d'une visioconférence organisée vendredi dernier, Jérôme Pineau avait officiellement annoncé à tous ses coureurs de l'équipe B&B Hotels-KTM qu'ils étaient libres d'aller voir ailleurs. 

 

Les coureurs de B&B Hotels-KTM autorisés depuis des jours à regarder ailleurs !

Il y a quelques jours, un nouveau rebondissement était intervenu dans le dossier B&B Hotels-KTM puisque selon les informations de Cyclism'Actu, les coureurs de la formation morbihannaise avaient déjà reçu l'autorisation par la direction de l'équipe de chercher un contrat dans une autre équipe. Cette décision est révélatrice d'une situation qui ne cesse, depuis des semaines, de s'enliser pour Jérôme Pineau, le manager général de la B&B Hotels-KTM, dont les négociations avec d'éventuels gros partenaires et la ville de Paris n'aboutissent toujours à rien.

Même si rien n'est officiel et que Pineau et ses collaborateurs ont encore quelques heures pour trouver une solution, la fin semble malheureusement proche pour les Men in Glaz, qui étaient présents dans le peloton professionnel depuis 2018 et avaient disputé les trois dernières éditions du Tour de France. Reste que, et faut-il le préciser tout de même : "Jérôme Pineau n'a encore libéré personne", a communiqué à Cyclism'Actu le service presse et communication de l'équipe B&B Hotels-KTM. "Il existe des règlements mais personne ne prend le temps de les lire, visiblement." Fin de citation et le feuilleton de la formation B&B Hotels-KTM continue malheureusement et, forcément, on leur souhaite une bonne issue et d'arriver à leur fin.

 

Tous les coureurs ne pourront pas trouver un contrat professionnel

Si les Axel Laurance, Franck Bonnamour, Luca Mozzato et autre Alexis Gougeard ne devraient pas avoir de difficultés à trouver une équipe pour 2023, quid des Pierre Rolland, Cyril Gautier et autre Julien Morice ? Les effectifs des équipes professionnelles sont en effet quasiment tous bouclés et tout le monde ne pourra assurément pas trouver un point de chute. Et on ne parle pas des personnes qui composent l'encadrement et qui vont se retrouver sans rien, ainsi que des coureuses qui avaient donné leur accord pour rejoindre l'équipe féminine qui devait être créée par Jérôme Pineau... "L'avenir de l'équipe est menacé mais on reste très optimiste sur le fait d'avoir une équipe de très haut niveau car l'envie est là de nous accompagner", disait Jérôme Pineau il y a quelques jours dans un entretien accordé à RMC Sport.

 

Atout principal du projet Pineau, Mark Cavendish va-t-il pouvoir rebondir ?

"On a prévenu les instances nationales et internationales qu'il nous fallait un délai car le timing des entreprises concernées le demande, poursuivait Jérôme Pineau, à qui on ne peut pas reprocher de ne pas s'être battu pour sauver ce qui pouvait l'être. "J'ai cinq sociétés qui ont envie de nous suivre. Concrètement, on attend des réponses les 21, 28 et 29 novembre prochain. On parle de pistes très sérieuses qui en valent la chandelle. Les banques nous suivent. Les contrats des coureurs sont prêts. B&B Hôtels s'est déjà engagé à nouveau. Il nous reste l'arrivée d'un dernier grand sponsor qui prend le temps de se décider [...] Les coureurs sont au courant quotidiennement de la situation. Je tiens à dire qu'ils ont tous beaucoup de courage car aucun n'a fui. On est tous soudé derrière notre projet. On a envie que cette aventure continue même si ça ferait surement plaisir à certains qu'elle s'arrête", concluait celui qui avait convaincu Mark Cavendish d'intégrer sa structure. Pas conservé par la Quick-Step Alpha Vinyl Team, le Britannique va manifestement devoir lui aussi se retourner très rapidement...

A LIRE AUSSI

ROUTE

Elisa Balsamo de la Lidl-Trek opérée avec succès mardi

ROUTE

Valentina Cavallar prolonge avec Arkéa-B&B Hotels... jusqu'en 2027

ROUTE

Steven Kruijswijk : "Peut-être meilleur que lorsque je fus 3e du Tour"

L'info en continu

08:16 Route Wout Van Aert : "Une possibilité que je fasse le Tour, mais... " 08:10 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up, c'est 9,99 euros et pour 1 an 08:00 Tour d'Italie Steinhauser : "J'ai entendu que Pogacar a attaqué, mais..." 07:45 Tour de Norvège Le parcours du 13e Tour of Norway... avec Wout van Aert 07:10 Boucles de la Mayenne Diffusion TV... sur quelle chaîne et à quelle heure ? 22/05 Tour d'Italie Romain Bardet : "Tadej Pogacar ne peut pas s'en empêcher..." 22/05 Média Vos vidéos vélo sont à voir et revoir sur Youtube Cyclism'Actu 22/05 Tour de l'Avenir Femmes Un parcours en haute montagne pour la 2e édition 22/05 Tour d'Italie Tadej Pogacar : "La Team dsm a fait une descente de fou" 22/05 Tour de France J-2... "Brin de Folie sur le Tour" à Ivry et au théâtre 22/05 Boucles de la Mayenne Parcours, favoris... la 69e édition débute jeudi soir 22/05 Tour d'Italie La 18e étape... sprint et quadruplé pour Jonathan Milan ? 22/05 Alpes Isère Tour Noah Hobbs de la Conti Groupama-FDJ s'offre la 1ère étape 22/05 Agenda Giro, Mayenne, Norvège... un très beau programme cette semaine 22/05 Tour d'Italie Faire vos pronostics pour le 107e Giro sur Cyclism'Actu 22/05 Tour d'Italie Ben O'Connor a souffert : "J'avais du mal à respirer..." 22/05 Tour de l'Avenir Le parcours dévoilé, une 60e édition "100% montagne" ! 22/05 Le Mag Élisabeth Chevanne : "Le WorldTour... Je ne pense pas être folle" 22/05 Boucles de la Mayenne Cofidis avec Axel Zingle pour poursuivre son embellie 22/05 Cyclisme La collection 2024 Cyclisme, c'est chez Sports d'Époque
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Qui finira 2e du Giro derrière Tadej Pogacar ?










Publicité
Publicité
-
-