Route - Gilbert : «Ça fait déjà quelques semaines que ça ne va pas»
Route
Photo : @Lotto_Soudal

Route - Gilbert : «Ça fait déjà quelques semaines que ça ne va pas»

Philippe Gilbert (Lotto Soudal) connaît un début de saison très délicat. Décevant sur Milan-San Remo, il a ensuite abandonné coup sur coup sur la E3 Saxo Bank Classic et Gand-Wevelgem. Ainsi, il a décidé de prendre une pause afin de recharger les batteries, et il va donc faire l'impasse sur la suite des classiques flandriennes et peut-être aussi sur les ardennaises, comme il l'a expliqué sur le site de son équipe.

Vidéo - Philippe Gilbert était tombé sur le Tour de France 2020

 

"Je reste humain"

"On a décidé avec l’équipe que j’allais prendre une période de repos maintenant parce que ça ne va pas du tout. Ça fait déjà quelques semaines que ça ne va pas. On a pris le temps d’analyser un peu tout ce qu’on pouvait analyser et la meilleure explication est que c’est un manque de fraîcheur mentale et physique. Je pense que c’est dû à tout le travail que j’ai effectué après ma chute dans le Tour de France de l’année passée. Je reste humain. J’ai fait beaucoup de travail, sans vraiment de repos parce que les semaines où je ne faisais pas de vélo, finalement je faisais beaucoup de travail chez le kiné, les différents spécialistes, etc. À l’époque Il y a eu un mauvais diagnostic du genou. On n’a pas réalisé la gravité de cette deuxième chute. Finalement elle était beaucoup plus grave que ce qu’on pensait. Peut-être j’aurais dû arrêter ma saison 2020 à ce moment-là", a déclaré Gilbert.

 

"Sur Milan-San Remo, c'était le premier jour où je pédalais sans douleur au genou"

"Il faut savoir que le vendredi avant Milan-San Remo, c’était le premier jour que je pédalais sans douleur au genou. Donc, ça fait onze jours aujourd’hui. C’est peut-être là aussi une explication que le corps fait un genre de décompression après avoir vécu avec autant de douleur. Je pense que cela m’a pris énormément d’énergie durant tous ces mois-là et le fait que le corps devait guérir aussi, cela a pris plus d’énergie qu’on a pu s’imaginer et maintenant je pense que je paie tous ces efforts-là. Un élément aussi important, je crois, est que j’ai roulé beaucoup dans le froid cette année. Cela n’aide pas avec une blessure comme ça", a-t-il ajouté.

 

"Les classiques ardennaises sont toujours possibles"

"Mon idée est de faire 4-5 jours sans vélo et ensuite de reprendre l’entraînement gentiment. Les classiques ardennaises sont toujours possibles, mais c’est encore trop tôt pour parler des choses précises. Je veux me sentir et avoir la tête à 100% pour jouer un rôle dans le final des courses. C’est pour ça que je fais du sport" a conclu le vainqueur du Tour des Flandres 2017 et de Paris-Roubaix 2019.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité