Route - Julien Pinot : «Ne surtout pas reprendre pleine balle... !»
Route
Photo : @Cyclismactu / @GroupamaFDJ

Route - Julien Pinot : «Ne surtout pas reprendre pleine balle... !»

Confiné dans sa ferme du Mélisey depuis la fin de Paris-Nice, Thibaut Pinot devrait pouvoir reprendre les choses sérieuses dans une semaine. Autorisé, si tout va bien d'ici lundi prochain, à rouler en extérieur, le leader de la Groupama-FDJ va ainsi entamer sa préparation pour le Tour de France, l'objectif de sa saison 2020. Entraîneur personnel de son frère mais aussi de l'ensemble de l'effectif de la Groupama-FDJ, Julien Pinot s'est bien évidemment déjà projeté sur la reprise de l'entraînement pour les coureurs. Avec un mot d'ordre : la patience.

Vidéo - Julien Pinot après l'abandon de Thibaut sur le Tour 2019

"On va vers une reprise progressive", a déclaré Julien Pinot dans les colonnes du journal Le Parisien. "Tous les gars ont une énorme envie de rouler mais il ne faut surtout pas qu'ils reprennent pleine balle. Une grande visioconférence avec tous les coureurs et l'encadrement aura lieu ce lundi. Il faut faire un point. Trois mois sans une seule course, c'est inédit et il ne faut pas faire n'importe quoi. Pour l'instant, on ne parle pas de faire des stages car les gars doivent s'entraîner avec 10 mètres de distance."

 

"J'ai du mal à croire que l'étau ne va pas se desserrer un peu"

Confiant dans le fait que les restrictions quant aux conditions d'entraînement vont rapidement s'alléger si la situation sanitaire évolue positivement - "J'ai du mal à croire que l'étau ne va pas se desserrer un peu. On ne va pas passer de sorties individuelles jusqu'en juillet à un peloton de 150 mecs début août qui crache et postillonne"le grand frère du troisième du Tour de France 2014 avoue en revanche son incertitude face au programme de courses de ce dernier.

 

"On est dans le doute"

"L'idée pour Thibaut, c'était peut-être de reprendre au Tour de l'Ain, une épreuve qu'il connaît bien. Mais elle devait débuter le 31 juillet et les courses sont interdites jusqu'au 1er août. Il faut attendre de connaître le calendrier des courses pour caler les programmes. C'est un sentiment étrange : nous sommes dans un sport où tout est planifié et là, on est dans le doute. On ne maîtrise pas grand-chose. Il faut juste attendre", conclut le Franc-Comtois de 33 ans.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité