Route - Hugh Carthy : «Désormais, je sais que je peux le faire»
Route
Photo : @LaVuelta

Route - Hugh Carthy : «Désormais, je sais que je peux le faire»

Troisième du Tour d'Espagne et vainqueur au sommet du mythique Angliru, Hugh Carthy (EF Pro Cycling) a été l'une des grandes révélations de cette fin de saison. Coureur prometteur dans ses jeunes années, le Britannique de 26 ans a clairement passé un cap en devenant un candidat crédible à la victoire sur un Grand Tour. Pourtant, au départ de cette Vuelta, il n'était pas le leader désigné de son équipe et devait normalement se mettre au service de Daniel Martinez, mais ce dernier a chuté dès la première étape, et tout a basculé.

Vidéo - La Vuelta 20 - Hugh carthy vainqueur à l'Angliru !

 

"C'est une position dans laquelle je voulais me retrouver depuis un moment"

Dès lors, Carthy a pu jouer sa chance à fond. "C'est une position dans laquelle je voulais me retrouver depuis un moment, je m'étais préparé mentalement pour ça. C'est un rôle différent, mais c'est un rôle qui me va", a expliqué le Britannique dans une interview à  ciclismo international. La suite, on la connaît avec donc ce podium à Madrid et cette victoire à l'Angliru qui l'a fait rentrer dans le gratin du cyclisme mondial. Mais ce qui a fait la popularité de Carthy, c'est aussi son style "à l'ancienne" et ses interviews aussi drôles que courtes. "Durant les interviews je garde les choses pour moi, donc les gens croient que je suis timide ou triste mais ce n'est pas du tout le cas. J'adore rigoler. Les gens me connaissent et connaissent mon sens de l'humour", assure-t-il. "Dans d'autres sports c'est vraiment quelque chose d'être le 'champion des gens'. C'est spécial d'être aimé par les fans. J'essaie d'être moi-même, même avec mes défauts et je pense que les gens apprécient ça."

 

"Dans un certain sens, c'est plus facile maintenant"

Après avoir longtemps attendu cette opportunité d'être le leader sur une grande course, Carthy sera désormais davantage surveillé par ses concurrents. Mais pas de quoi lui faire peur : "C'est satisfaisant. Je ne pense pas que ça va ajouter beaucoup de pression dans ma vie, j'ai plutôt l'impression que ça m'a enlevé de la pression. Maintenant je peux dire que j'en suis capable car j'en ai la preuve. Dans un certain sens, c'est plus facile maintenant, je sais que je peux le faire et je n'ai plus à le prouver désormais."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité