Route/Bilan - Une année 2022 à oublier pour Astana Qazaqstan Team !

Par Nicolas GAUTHIER le 27/12/2022 à 22:18

Route/Bilan - Une année 2022 à oublier pour Astana Qazaqstan Team !
Photo : Sirotti

"Ce furent les deux années les pires et les plus difficiles de notre histoire. Quelque chose doit changer l’année prochaine, sinon nous devons commencer à nous poser des questions. Nous sommes au plus bas, maintenant nous devons nous relever. Et soyez assurés que je le dirai clairement aux garçons en décembre" Ces propos ont été tenus il y a quelques semaines par Alexandre Vinkourov, le manager général de l'équipe Astana Qazaqstan Team. Et difficile d'aller à l'encontre de ce dernier lorsqu'on regarde la saison 2022 de la formation kazakhe : 21e du classement UCI (dernière des WorldTeams), 5 victoires seulement (dont aucune en WorldTour) - soit son plus faible total depuis sa création en 2006 - des leaders pas au rendez-vous... À part quelques éclaircies sur les Grands Tours au niveau du classement général, les coureurs d'Astana Qazaqstan ont manqué leur année ! Bilan.

Vidéo - Nibali a tiré sa révérence à l'issue du Tour de Lombardie

 

Vincenzo Nibali : derniers frissons sur le Giro

S'il y a une chose à retenir de la dernière année de Vincenzo Nibali dans les pelotons, c'est son Tour d'Italie ! Plus vraiment à la fête sur les Grands Tours depuis sa deuxième place sur l'édition 2019, le Requin de Messine a fait vibrer une dernière fois ses fans en terminant, un peu à la surprise générale, quatrième du Giro 2022. "J'ai fini quatrième de mon dernier Tour d'Italie, un résultat incroyable auquel je ne m'attendais pas [... ] Ne pas finir ma carrière dans l'anonymat était important pour moi et je suis heureux d'y être parvenu", déclarait-il il y a quelques jours dans les colonnes du journal L'Équipe. S'il n'a pas forcément brillé par la suite, se montrant notamment très peu lors du Tour d'Espagne, le plus grand champion cycliste italien du 21e siècle avait fait l'essentiel sur son Grand Tour national et il peut quitter définitivement le peloton la tête haute.

 

Miguel Angel Lopez : déception sportive et licenciement  !

De retour chez Astana Qazaqstan en 2022 après après avoit quitté la formation kazakhe un an auparavant pour rejoindre la Movistar Team, Miguel Angel Lopez s'est manqué ! Ayant raté son approche du Tour d'Italie, malgré une victoire d'étape sur le Tour des Alpes, le Colombien n'a disputé que trois étapes complètes sur ce dernier, trahi par une inflammation du tendon du quadriceps gauche. Il s'est mieux comporté lors de la deuxième partie de la saison et a enfin assumé son statut de leader, terminant notamment quatrième du Tour d'Espagne. Mais ce n'est malheureusement pas ce regain de forme que l'on retiendra du second semestre 2022 de Miguel Angel Lopez...

En effet, c'est surtout extrasportivement que Superman a fait parler de lui. Suspendu provisoirement par son équipe durant l'été pour ses liens supposés avec le docteur Marcos Maynar, le personnage central d'un trafic de produits dopants découvert par la Guardia Civil, Lopez avait ensuite été réintégré... avant d'être tout bonnement licencié il y a quelques jours après que les dirigeants d'Astana Qazaqstan Team ont découvert de nouveaux éléments mettant sérieusement en cause leur coureur. "Nous avons des règles au sein de notre équipe et si vous ne les suivez pas, vous êtes mis dehors", a expliqué Alexandre Vinokourov, son manager général, dans les colonnes de Cyclingnews. De son côté, Miguel Angel Lopez continue de nier et dénonce "un licenciement abusif", mais sa carrière, à l'instar de celle de son compatriote Nairo Quintana, a pris une bien mauvaise tournure en 2022.

 

Alexey Lutsenko : un Tour de France bien en deça de ses attentes

Alors qu'il semblait avoir le potentiel pour gagner des belles et grandes courses d'un jour, Alexey Lutsenko a décidé de changer de registre depuis quelques mois. Galvanisé par sa deuxième place obtenue en 2021 sur le Critérium du Dauphiné, suivie d'un top 10 sur le Tour de France (7e), le Kazakh vise désormais les classements généraux, et c'est avec un objectif de podium qu'il s'est présenté sur la Grande Boucle 2022. Mais le coureur de 30 ans a vite dû revoir ses ambitions à la baisse suite à une première partie de Tour très compliquée...

Malgré une seconde moitié bien plus convaincante, et notamment un très beau passage dans les Pyrénées, ce qui lui a permis de remonter et de finir à nouveau dans le top 10, sa huitième place au général ne peut pas être considérée comme une excellente performance au vu de ses attentes. "Pas de doute, j'aurais aimé mieux, que ce soit sur certaines étapes ou au général", déclarait-il après l'arrivée finale sur les Champs-Élysées. Pas loin de sauver sa saison lors de la course en ligne des Championnats du monde - il a été le dernier à voir la roue arrière de Remco Evenepoel (Belgique / Quick-Step Alpha Vinyl Team) et a longtemps rêvé d'une médaille, avant d'être repris dans le final et de ne terminer que 24e - Alexey Lutsenko aura une très grosse pression sur les épaules en 2023 suite à la retraite de Vincenzo Nibali et au licenciement de Miguel Angel Lopez.

 

Gianni Moscon : une année gâchée par les ennuis de santé

En 2022, on a eu le droit au mauvais Gianni Moscon... mais on ne peut pourtant pas lui reprocher grand chose ! Jamais dans le coup cette saison - période des Classiques stoppée prématurément, abandon sur le Tour de France dès la 8e étape... - l'ancien coureur d'INEOS Grenadiers a en effet multiplié les ennuis de santé, dont une infection au Covid tenace, ce qui l'a totalement empêché de s'exprimer. "J’ai hâte d'être à la saison prochaine parce que cette année, je n’étais pas moi-même", disait-il auprès de Cyclingnews en novembre dernier. Ayant montré des signes de mieux en toute fin de saison, et notamment sur le PETRONAS Le Tour de Langkawi, le fantasque italien de 28 ans semble parti pour montrer un bien meilleur visage en 2023. "C’est agréable de se sentir bien à nouveau. Mon corps réagit bien à l’entraînement et à la charge de travail. Je sens que ça s’améliore chaque jour." Prometteur !

 

Samuele Battistella : des frustrations mais une progression constante

Le champion du monde Espoirs 2019 monte en pression ! Ayant montré de beaux progrès lors de la saison 2021, conclue en beauté sur la Classique de Vénétie (sa première et, pour l'instant, unique victoire chez les professionnels), Samuele Battistella ne s'est pas relâché en 2022, bien au contraire. Septième du Tour de la Provence, troisième du Tour de Hongrie, troisième de la course en ligne des Championnats d'Italie, cinquième de la Prueba Villafranca - Ordiziako Klasika, septième du Tour de Pologne... l'Italien de 24 ans a réalisé un très solide exercice.

Mais ce dernier a également été très frustrant pour Samuele Battistella, passé tout près de la victoire à de nombreuses reprises, et notamment sur le Tour d'Espagne, avec deux deuxièmes places, à Cistierna derrière l'Espagnol Jesus Herrada (Cofidis) et à Les Praeres derrière le Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux). Deux jours de course qui auraient pu faire passer sa saison de bonne à excellente si cela avait voulu un peu plus lui sourire...

 

La saison 2023 : Mark Cavendish pour relancer Astana Qazaqstan Team ?

C'est le mouvement que l'on n'a pas vu venir ! Même si l'officialisation se fait attendre, Mark Cavendish sera en toute logique un coureur d'Astana Qazqstan Team en 2023. Ça sera une révolution pour la formation kazakhe, qui n'a jamais pu compter sur un sprinteur de ce calibre depuis sa création en 2006. L'arrivée du Britannique permettra ainsi à l'écurie d'Alexandre Vinokourov de s'illustrer sur un terrain quasiment inconnu pour elle jusqu'ici, mais ne compter sur un coureur de 37 ans - qui visera avant tout une 35e victoire d'étape sur le Tour de France, ce qui ferait de lui le seul recordman - serait toutefois indigne d'une WorldTeam.

Charge donc aux Alexey Lutsenko, Gianni Moscon, Samuele Battistella, Joe Dombrowski et autre David De la Cruz de se remettre dans le sens de la marche et de montrer de bien meilleures choses qu'ils n'ont pu le faire lors de la saison 2022. On suivra également avec attention les prestations du Kazakh Yevgeniy Fedorov, le champion du monde Espoirs, qui pourra notamment compter pour progresser sur les précieux conseils de Luis Leon Sanchez, de retour sous le maillot bleu après un an passé chez Bahrain Victorious.

L'info en continu

20:33 Tour de France Nouvelle collection aux sommets avec la Gamme Maillot Jaune 20:00 Route - France Parcours, profil, favoris... les Championnats de France 2024 19:33 Route France, Slovaquie... le programme de Julian Alaphilippe avant les JO 19:28 Route France, Italie, Belgique, Espagne... tous les champions nationaux 18:44 Tour d'Autriche Profil et parcours du Tour d'Autriche... du 2 au 7 juillet 18:00 Route - Suisse Noemi Rüegg titrée sur les Championnats de Suisse 17:31 Route - Italie Elisa Longo Borghini conserve son titre... le 5e ! 16:57 Route Une coureuse américaine décide d'interrompre sa carrière à 29 ans 16:30 Route - France Juliette Labous : "La première fois que j'ai couru juste..." 16:17 Media Web 9,99 euros, 1 an... pour Cyclism'Actu sans pop up et sans pub 16:01 VTT - CDM Tom Pidcock gagne la short-track de Crans-Montana, les Bleus loin 15:33 Route - Allemagne Franziska Koch prive Liane Lippert du hat-trick 15:13 Route - Espagne David De la Cruz, sacré sur le chrono : "Heureux et fier" 14:45 Route - France Juliette Labous championne de France... la FDJ-Suez battue 13:50 Route - Portugal Antonio Morgado champion du Portugal sur le chrono 13:26 Route - Espagne Usoa Ostolaza enchaîne et devient championne d'Espagne 13:01 Dopage L'équipe EF Education-EasyPost a résilié le contrat d'Andrea Piccolo 12:49 Route Grace Brown, vainqueure de Liège, va prendre sa retraite fin 2024 12:22 Tour de France "Brin de Folie sur le Tour" la dernière mardi 25 juin à Paris 12:10 Route - Belgique Remco Evenepoel, malade et il ne va pas défendre son titre
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard sera-t-il le principal rival de Tadej Pogacar sur le Tour ?







Publicité
Publicité
-
-