Route - Astana Qazaqstan Team a élaboré un plan pour Mark Cavendish

Par Thomas LAVISSE le 23/12/2023 à 10:00. Mis à jour le 30/12/2023 à 16:22.
Route
Photo : Sirotti

Il faut remonter au 9 juillet 2021 pour voir Mark Cavendish (Astana Qazaqstan Team) lever les bras sur le Tour de France. Cette dernière victoire permettait alors au missile de l'île de Man de faire monter son compteur à 34 victoires sur la Grande Boucle, égalant ainsi le record d'un certain Eddy Merckx. Derrière toutes ses victoires se cachent des hommes que l'on surnomme les poissons pilotes, ceux-ci permettant à Cavendish d'être dans les meilleures dispositions dans le dernier kilomètre. Mark Renshaw - le staff de l'équipe kazakhe en 2024 - lui aura été fidèle durant dix saisons, puis Michael Morkov, considéré comme le meilleur à son poste depuis déjà quelques années, l'avait aidé à renaître de ses cendres chez Deceuninck-Quick Step en 2021. 

Vidéo - Mark Cavendish sera en mission 35 victoires en 2024

 

Un pôle sprint renforcé en 2024 ! 

En rejoignant Astana Qazaqstan Team en 2023, Cees Bol a endossé pour la première fois de sa carrière le rôle de poisson-pilote. Malheureusement, il n'aura pas réussi à emmener son leader à la conquête de son 35e succès suite à un problème mécanique du Cav lors de la 7e étape du Tour de France 2023. Malgré cet échec, le Néerlandais se voit optimiste pour la saison à venir au micro de GCN. "Il y a plus de gens qui travaillent maintenant [ vers notre objectif ], vous pouvez sentir que dans certaines choses, l'approche est un peu différente."

 Durant la saison 2023, Cees Bol et Mark Cavendish ont dû apprendre à se connaître. Or, dès la saison prochaine, les deux hommes seront rejoints par deux autres connaissances de Mark Cavendish, Mickael Morkov et Davide Ballerini, qui arrivent tous les deux de la Soudal Quick-Step, mais aussi par deux autres spécialistes du sprint, Rudiger Selig (Lotto Dstny) et Max Kanter (Movistar Team). Ses arrivées vont nettement renforcer le secteur sprint de l'équipe.

 

"Ce sera Davide, moi et Michael"

"Je peux remarquer le niveau et l'expertise de Michael (Morkov) et Davide (Ballerini). Avec des gars comme Syritsa, qui était déjà dans l'équipe, mais aussi avec les aarrivées de Rüdi Selig et Max Kanter, nous avons tellement de gars qui peuvent gagner un sprint", confie Cees Bol, qui a donné le dispositif que l'on devrait souvent voir l'an prochain chez Astana Qazaqstan Team en cas d'arrivée massive. "Cela pourra changer parfois, mais ce sera Davide, moi et Michael." Ballerini sera ainsi le premier étage de la fusée afin de placer ses coéquipiers dans les meilleures dispositions pour aborder le dernier kilomètre. Il laissera ensuite le champ libre à Bol, puis Mørkøv sera chargé de mettre sur orbite Mark Cavendish, dont le principal but en 2024 sera d'aller conquérir ce 35e succès d'étape sur le Tour de France et marquer encore un peu plus l'histoire de son sport.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Evenepoel : "Je suis l'un des chanceux qui peut se battre contre eux"

ROUTE

Pas de courses pavées pour Michal Kwiatkowski cette saison

ROUTE

Felix Gall prolonge son contrat avec Décathlon AG2R La Mondiale Team

L'info en continu

02/03 Route Almeida à Paris-Nice et Ayuso sur Tirreno pour UAE Team Emirates 02/03 Paris-Nice La Lotto Dstny autour d'Arnaud de Lie, qui veut sa revanche 02/03 Paris-Nice Arnaud Démare : "C'est une course qui m'a souvent réussi" 02/03 Tour de France Skoda a renouvelé jusqu'en 2028 son partenariat avec le Tour 02/03 GP Jean-Pierre Monseré Le 13e GP Jean-Pierre Monseré... parcours et favoris 02/03 Média Abonnez-vous à Youtube Cyclism'Actu et retrouvez les vidéos vélo ! 02/03 Paris-Nice Evenepoel : "La course parfaite pour m'habituer à la France..." 02/03 Média Pour 1 an et pour 9,99 euros... Cyclism'Actu plus simple à lire ! 02/03 Strade Bianche De "la malchance" pour Arkéa-B&B Hotels et Kévin Vauquelin 02/03 Strade Bianche Alaphilippe et Magnier... Soudal Quick-Step fait le point 02/03 Strade Bianche Niermann : "Christophe Laporte a fait une très bonne course" 02/03 Strade Bianche Mohoric : "Pogacar a prouvé pourquoi il est le numéro 1" 02/03 Strade Bianche Pogacar : "80 km seul ? Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça" 02/03 Strade Bianche Benoît Cosnefroy, 6e : "Il y a une certaine fierté..." 02/03 Tour des 100 Communes Halvor Dolven le plus fort, Thibaud Gruel 4e 02/03 Route Evenepoel : "Je suis l'un des chanceux qui peut se battre contre eux" 02/03 Strade Bianche Maxim Van Gils, 3e : "Génial de faire cette performance" 02/03 Strade Bianche Tom Pidcock, 4e : "L'impression d'être dans le gruppetto" 02/03 Paris-Nice Egan Bernal : "Je peux être vraiment bon ou peut-être pas si bon" 02/03 Paris-Nice Profils, parcours et favoris... Paris-Nice débute dimanche !
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-