Mondiaux - L'Allemagne gagne le relais mixte, Tony Martin part en beauté
Mondiaux
Photo : @UCI_cycling

Mondiaux - L'Allemagne gagne le relais mixte, Tony Martin part en beauté

L'Allemagne est devenue ce mercredi championne du monde du relais mixte, offrant ainsi une superbe sortie à Tony Martin, qui termine sa carrière sur une médaille d'or. Max Walscheid, Nikias Arndt, Lisa Brennauer, Mieke Kröger et Lisa Klein ont également participé au succès allemand. L'Allemagne est accompagnée sur le podium par les Pays-Bas de Bauke Mollema, Ellen van Dijk et Annemiek van Vleuten, et l'Italie de Filippo Ganna et Elisa Longo Borghini. Stefan Küng, Stefan Bissegger, Marlen Reusser et leurs coéquipiers suisses ont manqué la médaille de bronze pour cinq centièmes de seconde, tandis que l'équipe de France, privée de quasiment tous ses meilleurs éléments, a quant à elle terminé neuvième à près de 3 minutes des Allemands. Ces derniers succèdent aux Pays-Bas, qui s'étaient imposés en 2019 à Harrogate.

Vidéo - Tony Martin arrête sa carrière sur une médaille d'or !

 

La Suisse et la Grande-Bretagne, les premières grosses références

Disputé en trois vagues, ce contre-la-montre mixte voit tout d'abord la Pologne s'installer en tête suite au passage des quatre premières équipes, l'Espagne, l'Autriche et le Centre Mondial du Cyclisme se classant dans cet ordre derrière les Polonais. Logiquement, tout est bouleversé lors de la deuxième vague, lors de laquelle les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Suisse et la France s'élancent. Au terme du relais des hommes, c'est la Suisse de Stefan Küng et Stefan Bissegger qui se hisse au sommet du classement, mais les Britanniques ne sont qu'à 7 secondes, tandis que l'équipe de France, perturbée en début de course par un incident mécanique dont a été victime Benjamin Thomas, est quatrième à 1'20".

 

L'Italie en tête après le relais masculin, les Pays-Bas ont beaucoup de retard

Emmenée par Marlen Reusser, championne d'Europe et double vice-championne du monde du chrono, la Suisse creuse un peu l'écart sur la Grande-Bretagne lors du relais féminin et est première à l'issue de la deuxième vague devant la Grande-Bretagne (+ 18"), les États-Unis (+ 1'31") et la France (+ 2'14"). Mais il reste encore cinq équipes à s'élancer, et non des moindres, avec la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas. Filippo Ganna, Edoardo Affini et Matteo Sobrero réalisent une grosse performance et permettent à l'Italie de virer en tête à l'issue du relais masculin.

Derrière, on retrouve l'Allemagne de Tony Martin (+ 19"), tandis que le Danemark, la Belgique et la Suisse se tiennent dans un mouchoir de poche à une trentaine de secondes de l'Italie. Les Pays-Bas sont quant à eux un peu plus loin (+ 42"), mais les Néerlandais restent en lice pour une médaille puisqu'ils peuvent compter sur un trio féminin impressionnant sur le papier avec Ellen van Dijk, Annemiek van Vleuten et Riejanne Markus.

 

Une bataille Allemagne-Pays Bas remportée par les coéquipières de Tony Martin

Si la Belgique, le Danemark et l'Italie marquent le pas lors du relais féminin, ce n'est pas le cas de l'Allemagne de Lisa Brennauer, Lisa Klein et Mieke Kröger, ces dernières étant très efficaces. À 8 kilomètres de l'arrivée, elles disposent ainsi de 15 secondes de marge sur les Néerlandaises, qui reviennent fort comme cela était attendu, et de 16 secondes de marge sur les Italiennes. Finalement, les Allemandes vont résister aux Néerlandaises juqu'au bout et offrent la médaille d'or à leur pays devant les Pays-Bas et l'Italie, qui devance la Suisse de quelques centièmes pour la troisième place.

 

Le classement du relais mixte

1. Allemagne     50'49"

ARNDT Nikias
MARTIN Tony
WALSCHEID Max
BRENNAUER Lisa

KLEIN Lisa
KRÖGER Mieke

 

2. Pays-Bas     + 12"

BOUWMAN Koen
MOLLEMA Bauke
VAN EMDEN Jos
VAN VLEUTEN Annemiek

VAN DIJK Ellen
MARKUS Riejanne

 

3. Italie     + 37"

AFFINI Edoardo
GANNA Filippo
SOBRERO Matteo
CAVALLI Marta

CECCHINI Elena
LONGO BORGHINI Elisa

4. Suisse     + 37"

BISSEGGER Stefan
KÜNG Stefan
SCHMID Mauro
CHABBEY Elise

KOLLER Nicole
REUSSER Marlen


5. Grande-Bretagne     + 55"

ARCHIBALD John
BIGHAM Daniel
DOWSETT Alex
BARNES Alice

HENDERSON Anna
LOWDEN Joscelin

 

6. Danemark     + 1'16"

DIDERIKSEN Amalie
NORSGAARD Emma
LETH Julie
BJERG Mikkel
NORSGAARD Mathias
CORT NIELSEN Magnus


7. Belgique     + 1'21"

CAMPENAERTS Victor
HERMANS Ben
LAMPAERT Yves
BOSSUYT Shari

D'HOORE Jolien
KOPECKY Lotte


8. États-Unis     + 2'09"

CRADDOCK Lawson
MCNULTY Brandon
POWLESS Neilson
RIVERA Coryn

THOMAS Leah
WINDER Ruth


9. France     + 2'51"

DENIS Thomas
TABELLION Valentin
THOMAS Benjamin
BORRAS Marion

COPPONI Clara
DEMAY Coralie


10. Pologne     + 3'23"

MACIEJUK Filip
PAPIERSKI Damian
RUDYK Bartosz
KARASIEWICZ Karolina

KUMIEGA Karolina
NERLO Aurela

11. Espagne     + 4'05"

AZPARREN Xabier Mikel
LOPEZ Diego
MAS Lluís
ISASI Ziortza

MARTIN Sara
OYARBIDE Lourdes


12. Autriche     + 4'33"

BAYER Tobias
RITZINGER Felix
SCHMIDBAUER Maximilian
RIJKES Sarah

SCHWEINBERGER Christina
SCHWEINBERGER Kathrin


13. Centre Mondial du Cyclisme     + 6'29"

DAUMONT Paul
HABIMANA Jean Eric
WAIS Ahmad Badreddin
GEDRAITYTE Akvile

KOLESAVA Anastasiya
MEDVEDOVA Tereza

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité