Mondiaux
Mondiaux - Benoît Cosnefroy, le 8e : 'C'est un rêve de gosse' Photo : Sirotti

Mondiaux - Benoît Cosnefroy, le 8e : "C'est un rêve de gosse"

On connaissait déjà 7 des 8 Français sélectionnés pour la course en ligne des Mondiaux qui se dérouleront au Yorkshire (22-29 septembre), on connait désormais le huitième puisque le sélectionneur Thomas Voeckler a choisi de faire appel à Benoît Cosnefroy. À 23 ans, le coureur d'AG2R La Mondiale réalise une grosse saison et il vient de faire une très grosse performance dimanche sur le GP de Montréal où il est passé tout près de la victoire. Il évoluera donc aux côtés de Julian Alaphilippe, Tony Gallopin, Julien Bernard, Christophe Laporte, Anthony Roux, Rémi Cavagna et Florian Sénéchal au sein de l'équipe de France. Valentin Madouas sera le premier remplaçant.

Thomas Voeckler : "Je me cherche encore un petit peu"

"Ce qui m’a incité à accorder ma confiance à Benoît, c’est d’abord la constance physique qu’il a su maintenir dans la foulée de son superbe mois d’août, mais plus encore, le fait qu’en dépit de sa jeunesse, il sent très bien la course et sait effectuer ses efforts aux moments opportuns de celle-ci. Cet aspect est primordial sur une compétition sans usage de l’oreillette comme c’est le cas lors d’un Championnat du Monde", a déclaré Voeckler sur le site de la Fédération. "L’acquis physique du Tour de France devrait lui permettre de jouer un rôle important au niveau course d’équipe, dans la perspective du final de l’épreuve en ligne des Championnats du Monde, le 29 septembre, à Harrogate. Ensemble de raisons pour lesquelles, j’ai décidé, donc, de l’incorporer à la sélection pour ce mondial 2019 route UCI dans le Yorkshire, aux côtés de Julian Alaphilippe."

"Je suis forcément super content. Ce n'était pas un objectif au début de ma saison, c'est arrivé avec les bons résultats de l'été. J'avais envie de participer à ces championnats. Quand on a un leader comme Julian, numéro un mondial... J'avais envie d'être dans cette équipe pour essayer de l'emmener à la victoire, donc je suis vraiment content d'être dans la sélection. Je ne pensais pas y être, après le GP de Plouay j'ai eu un échange avec Thomas Voeckler qui m'a dit qu'il ne comptait pas sur moi mais mes derniers résultats ont changé la donne en ma faveur", a déclaré Cosnefroy. "On annonce un parcours pour puncheurs, une course type Flandrienne, la météo peut être difficile et c'est très long, ça va être autre chose que le GP de Montréal. Mais j'aime plutôt ce genre de course et j'espère que ça va fonctionner pour moi. La dernière fois que j'ai porté le maillot de l'équipe de France je suis reparti avec le maillot arc-en-ciel (en 2017 avec les epoirs), ça me laisse des très bons souvenirs. C'est une ambiance que j'adore, on est tous ensemble, toutes les générations. Là je suis avec les élites, il y a deux ans je les regardais rêveur et là j'en fais partie, c'est un rêve de gosse quand même."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Le parcours du Tour de France 2020 vous plaît-il ?







Partenaires