Le Mag
Le Mag - Thibaut Pinot : «On parle toujours beaucoup à ma place... » Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Le Mag - Thibaut Pinot : «On parle toujours beaucoup à ma place... »

Après un saison 2020 très compliquée, Thibaut Pinot a fait un choix fort en 2021 en décidant de participer au Tour d'Italie et en laissant de côté le Tour de France. Le leader de la Groupama-FDJ a pris cette décision d'abord pour retrouver du plaisir, lui qui est parfois la cible de certaines critiques. "Maintenant j'ai 30 ans, donc quand j'entends encore des commentaires récemment sur moi, j'essaie vraiment de passer à côté parce que ça ne sert plus à grand-chose de se battre", a-t-il expliqué mardi lors de la présentation de son équipe.

Vidéo - Thibaut Pinot : "Je ne veux plus me prendre la tête"

 

"Je vais laisser parler mon envie, mon coeur"

"Quand on dit encore que je subis la pression médiatique, je peux vous dire que c'est complètement faux. Mais on le dit toujours, on parle toujours à ma place, et je l'ai compris maintenant. Depuis 2012 que je vais sur le Tour, on parle beaucoup à ma place et ça ne sert à rien de se défendre parce que c'est peine perdue. C'est pour ça que maintenant, j'essaie de faire mon vélo et de faire ma course. On va dire que je ne veux plus me prendre la tête comme je l'ai fait ces dernières années, je vais essayer de laisser parler mon envie, mon coeur et montrer de quoi je suis capable", a-t-il ajouté.

 

"C'est un soulagement de savoir que ma décision a été acceptée"

"Je vais essayer de me mettre moins de pression sur le classement général. Ça a très bien marché sur certains Grands Tours où justement j'y allais un peu en dedans et ça s'est plutôt très bien passé, comme en 2014 sur le Tour ou en 2018 sur la Vuelta. Je ne suis pas du genre à me relever et à perdre une demi-heure, donc je ferai le Giro en faisant ma course au jour le jour, et je verrai. Mais l'important, c'est vraiment de pouvoir me battre à nouveau et de gagner des courses", a expliqué Pinot, qui est heureux de retrouver le Tour d'Italie pour la première fois depuis 2018. "C'était un soulagement de savoir que ma décision avait été acceptée. C'est sûr que ça a pris du temps, c'est normal, chacun à ses intérêts. De mon côté, je sentais que c'était l'année pour retourner sur le Giro, surtout vu le parcours du Tour et celui du Giro et aussi parce que mes deux derniers Tours ont été compliqués. J'avais besoin de repartir sur quelque chose de nouveau, sur un nouveau programme, des nouveaux objectifs et c'est pour ça que je pense que c'était la très bonne année pour repartir sur le Giro."

 

"Le plaisir, c'est ce qui me motive"

À travers ses propos, on sent que le Tour d'Italie revêt une importance très particulière à ses yeux. "Après le Tour, j'ai regardé le Giro à la télé, et c'est la seule course où je suis capable de regarder une étape, même une étape de sprint. Je ne sais pas pourquoi, il y a quelque chose sur cette course qui me donne envie d'y aller. Et quand j'ai vu le parcours du Tour, ma décision a été actée à 100%. J'ai vécu une fin de saison vraiment difficile, où le plaisir n'était pas là. Donc voilà, je suis impatient de reprendre les courses déjà, de reprendre du plaisir car ça fait trop longtemps que je n'ai pas pu exprimer pleinement mon talent. Le plaisir, c'est ce qui me motive", a déclaré Pinot, qui espère aussi participer aux Jeux olympiques cet été. "Les JO, bien sûr que ça me fait rêver. Ça serait un échec pour moi de ne pas participer aux JO durant ma carrière. Mais avant les JO, il y a un Tour d'Italie que j'ai envie de réussir. Après, rien n'empêche de faire le Giro puis les JO et la Vuelta, donc je ne ferme aucune porte vis-à-vis des JO. Ça sera Thomas Voeckler qui décidera, mais si après le Giro je me sens capable de préparer à 100% les JO, j'espère y aller", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le 76e Omloop Het Nieuwsblad ce samedi ?



















Partenaires

Publicité
Publicité