ITW
ITW - Romain Bardet : 'Je suis libéré (...) le Tour vampirise !' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Romain Bardet : "Je suis libéré (...) le Tour vampirise !"

Ce mardi, à Paris, se tenait la présensation de l'équipe AG2R La Mondiale 2020. Cyclism'Actu a rencontré l'une de ses têtes d'affiche, Romain Bardet. Même s'il a sauvé son année en terminant meilleur grimpeur du Tour de France, Romain Bardet a réalisé sa plus mauvaise saison en 2019. Le leader de l'équipe AG2R La Mondiale n'a remporté aucune victoire et n'a jamais vraiment pesé sur les courses par étapes où il excelle habituellement. Il a donc fait un choix fort en 2020 en décidant de ne pas courir le Tour de France et de privilégier le Tour d'Italie, où il s'alignera pour la première fois. 

Un Romain Bardet "libéré" ce mardi au micro de Cyclism'Actu

 

"Le Giro ? Un grand saut dans l'inconnu"

Le programme 2020 de Romain Bardet connaît des évolutions. Il débutera en Australie sur le Tour Down Under avant de retrouver le Tour du Haut Var, où il avait fait sa rentrée cette année. Le Français se partagera ensuite entre quelques classiques (Strade Bianche et Liège-Bastogne-Liège) et les courses par étapes préparant à son grand objectif, le Giro. Romain Bardet a expliqué son choix de courir l'épreuve italienne : "C'est un Grand Tour très montagneux, avec des étapes "marathon". Les conditions météo sont compliquées et tout cela me rappelle un certain romantisme dans le vélo, cette impression que les épopées sont encore possibles. Les étapes paraissent moins cadenassées et on peut courir de manière plus offensive. C'est un grand saut dans l'inconnu mais j'espère faire un bon résultat au général et essayer de gagner une belle étape. Néanmoins, je ne sais pas trop à quoi m'attendre." 


"Le Tour vampirise"

Sa fin d'année n'est pas en reste. Après un début de saison bien chargé, Romain Bardet aura d'autres objectifs : obtenir sa place pour les Jeux olympiques et les Championnats du monde mais aussi chasser les étapes sur le Tour d'Espagne. "J'espère me préparer au mieux à ces échéances. Pour les JO, cela passera par le Tour de Pologne et pour les Mondiaux par La Vuelta. Le Tour vampirise toute la saison. Je ne m'autorisais pas à faire le Giro et les courses que j'aime comme le Tour des Alpes et le Tour de Pologne. J'irai sur La Vuelta en chasseur d'étapes. Cela me ravit. Je vais courir plus libéré et prendre plus de risques. Pour gagner, il faut accepter de faire des croix sur certains objectifs. J'ai envie de retrouver ce piquant," a conclu Romain Bardet, plein d'enthousiasme avant le coup. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui va remporter le Tour Down Under ?
















Partenaires