ITW - Marc Madiot : «Paris-Roubaix vivra toujours mais les petits... »
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Marc Madiot : «Paris-Roubaix vivra toujours mais les petits... »

C'était dans l'air, c'est désormais officiel : Paris-Roubaix n'aura pas lieu le 11 avril prochain et a été reporté au 3 octobre (2 octobre pour la course féminine). Cette annonce a bien évidemment fait réagir de nombreux acteurs du cyclisme, dont Marc Madiot, double vainqueur de l'Enfer du Nord en 1985 et 1991. Si le patron de la Groupama-FDJ n'est pas inquiet pour Paris-Roubaix, il l'est en revanche pour les organisateurs des petites courses qui doivent se dérouler le 3 octobre, comme le Tour de Vendée.

Vidéo - Marc Madiot évoque le report de Paris-Roubaix

 

"J'espère qu'on ne va pas négliger les petits organisateurs"

"On n'y peut rien. Je reste sur ce qu'on a déjà dit à maintes et maintes reprises, une course de vélo avec le Covid, on sait faire. J'entends et je comprends qu'on puisse dire que Paris-Roubaix représente trop de risques, mais j'espère juste qu'on ne va pas négliger les petits organisateurs qui ont leurs courses aux nouvelles dates de Paris-Roubaix. Ma passion pour Paris-Roubaix est inéluctable et infinie, mais il faut aussi penser aux petits organisateurs qui sont sur ces dates-là. Ma préoccupation est d'abord pour eux avant de penser à Paris-Roubaix", a expliqué Madiot au micro de Cyclism'Actu.

 

"Mon vrai souci, ce n'est pas le report de Paris-Roubaix"

Est-ce que c'est agaçant qu'on puisse coureir le Tour des Flandres le 4 avril mais pas Paris-Roubaix une semaine plus tard ? "Je ne veux pas rentrer là-dedans. Chacun voit midi à sa porte, mon souci n'est pas là", répond Madiot. "Mon vrai souci aujourd'hui, ce n'est pas le report de Paris-Roubaix, c'est qu'il faut qu'on pense aux petits organisateurs qui étaient initialement aux dates où on recase Paris-Roubaix. Il y a le Tour de Vendée par exemple, entre autres. C'est à ces gens-là que je pense. Paris-Roubaix vivra toujours, mais il ne faut pas oublier les petits. C'est ma première pensée aujourd'hui."

 

"J'espère que ça ne va pas faire boule de neige"

Marc Madiot espère aussi que ce report n'en amènera pas d'autres. "J'espère que ça ne va pas faire boule de neige. Il faut aussi saluer le courage des organisateurs de La Roue Tourangelle qui a lieu ce dimanche. Après, Paris-Roubaix comme les autres, les grands comme les petits, on est tous soumis aux règles que nous fixent le ministère et les gouvernements. J'espère que ça ne va pas décourager les autres organisateurs, parce qu'on sait organiser, on a le droit d'organiser. Le sport pro peut continuer. Je peux comprendre que pour Paris-Roubaix il y ait eu des difficultés particulières, mais il ne faut pas qu'on oublie les autres. Pour moi, c'est le plus important."

 

"Notre début de saison n'a pas toujours été simple"

Pour conclure, Marc Madiot a fait un rapide bilan du début de saison de son équipe Groupama-FDJ. "Notre début de saison n'a pas toujours été simple, on a eu une victoire et beaucoup de 2e places, mais c'est la course. On a des malades, des blessés, on n'est pas trop en réussite mais bon, ça va tourner", conclut Madiot, qui espère notamment une victoire d'Arnaud Démare sur La Roue Tourangelle dimanche.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est votre favori pour Liège-Bastogne-Liège dimanche ?



















Partenaires

Publicité
Publicité