Tour de France
Tour de France - Lavenu : «Romain Bardet n'a pas lâché, il s'entraine» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Lavenu : «Romain Bardet n'a pas lâché, il s'entraine»

Vincent Lavenu, le manager général de l'équipe AG2R La Mondiale, a répondu aux questions de Cyclism'Actu. Il est bien sûr revenu sur cette période difficile que tout le monde traverse avec l'épidémie de coronavirus, et il a aussi évoqué une éventuelle annulation du Tour de France. Pour lui, mieux vaut un huis clos qu'une annulation pure et simple.

Lavenu : "On sait ce que le Tour de France représente"

 

Vincent, comment se passe le confinement pour votre équipe ?

Toute la France est confinée, donc on s'adapte à la situation et on respecte les consignes données par le gouvernement. C'est une vie particulière, mais beaucoup de gens vivent sans doute des situations bien plus difficiles que nous. On s'adapte, tout simplement.

 

C'est dur de garder ses coureurs motivés ?

Sur un plan purement sportif, ce qui est dur, c'est surtout l'incertitude. Quand est-ce que les courses vont être organisées ? Quand est-ce que les coureurs vont pouvoir sortir du confinement pour reprendre un entraînement normal sur la route ? En dehors de ça, en ce qui nous concerne, on a mis des choses en place avec les entraîneurs, on s'est adaptés les quinze premiers jours pour couper un petit peu et à partir de cette semaine on effectue un travail un peu plus constructif pour les échéances futures, sans savoir quand sera la reprise. On voit de tout, des coureurs qui lâchent un peu prise, mais ce n'est pas le cas de Romain Bardet par exemple, il fait des séances de deux à trois heures par jour de manière intensive. Mais bon, le travail sur home trainer aujourd'hui permet de maintenir la forme, mais pas de progresser. Donc les coureurs vont tenir quelques semaines comme ça, mais il faudrait voir le bout du tunnel pour avoir des perspectives pour le futur.

 

Que pensez-vous d'un éventuel Tour de France à huis clos ?

Évidemment ce n'est pas l'idéal. Un Tour de France, c'est une grande fête populaire, quelque chose qui redonne du baume au coeur au public. Donc le fait d'imaginer un Tour à huis clos, ça enlève une grande partie de ce qui fait le charme du Tour et de notre sport. Néanmoins, s'il y avait à faire un choix entre un Tour à huis clos ou pas de Tour du tout, je choisis le huis clos, c'est mieux pour notre sport. Après, encore une fois, la santé prime. Si le gouvernement donne le feu vert, les organisateurs souhaitent vraiment organiser l'épreuve. La décision devrait être rendue le 15 mai, c'est un bon délai, ça laisse le temps de voir l'évolution de la situation sanitaire et de voir si on peut y aller ou pas.

 

S'il n'y a pas de Tour, ça peut mettre le cyclisme en danger ?

On sait que le Tour représente l'essentiel du retour sur investissement des partenaires, notamment pour les équipes françaises, donc s'il n'y a pas de Tour ce serait un déficit énorme. Ça fera forcément des dégâts, il faudra être solide et solidaire, tenace pour maintenir à flot les équipes, et s'il n'y a pas de Tour en 2020, ça fera beaucoup de dégâts.

 

Il y a des pays, come la Belgique ou les Pays-Bas, où les coureurs peuvent toujours s'entraîner dehors...

Il y a des philosophies différentes. En France, le gouvernement a fait le choix d'un confinement strict mais tout de même adapté. En Belgique et aux Pays-Bas, ils ont fait un autre choix, mais chaque pays a sa façon de s'organiser. En France, je pense que les mesures qui ont été prises sont plutôt bonnes, mais il faut respecter aussi ce qu'il se fait dans les autres pays.

 

Pour conclure, pensez-vous que le Tour de France va avoir lieu ?

Je suis d'un naturel plutôt optimiste, donc j'y crois, mais la priorité reste la santé publique et c'est ce qui dictera la suite. On fera ce qu'on nous demandera de faire et on s'adaptera aux situations.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Romain Bardet doit-il quitter AG2R La Mondiale à la fin de la saison ?







Publicité

Partenaires

Publicité