ITW - Julian Alaphilippe a son programme : «Je suis un homme accompli»
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Julian Alaphilippe a son programme : «Je suis un homme accompli»

En 2022, Julian Alaphilippe va effectuer sa neuvième saison chez les professionnels. Et que de chemin parcouru pour le natif de Saint-Amand-Montrond, qui, auréolé de ses deux titres de champion du monde consécutifs et de par sa façon de courir si spectaculaire, est l'un des personnages centraux du peloton. Bien dans sa peau, que ce soit sportivement ou dans la sphère privée, le coureur de Quick-Step Alpha Vinyl Team aborde ce nouvel exercice avec un état d'esprit extrêmement positif. "On peut dire que je suis un homme accompli. Devenir papa, ça m'a beaucoup changé, et sur le vélo, les dernières années ont été très mouvementées, avec beaucoup d'émotions. C'est beaucoup de bonheur", a-t-il confié ce lundi lors de la présentation de son équipe.

Vidéo - Julian Alaphilppe se confie avant d'attaquer la saison 2022

 

"Il faut prendre le temps de plus savourer les choses"

Auteur d'une très belle saison 2021 malgré le poids du maillot arc-en-ciel sur les épaules, le coéquipier de Remco Evenepoel espère de nouveau vivre de grands moments en 2022, tout en souhaitat avoir ce recul qui lui permettra de prendre les choses avec plus de légèreté. "Je suis quelqu'un qui vit beaucoup avec les émotions, et ça me prend beaucoup d'énergie. Il faut prendre le temps de plus savourer les choses, mais aussi accepter quand ça va moins bien et de ne pas être à 100% tout le temps. Par le passé, ça a souvent été mon problème de vouloir être comme ça. Il faut que je continue à faire mon métier comme je l'ai toujours fait, c'est à dire à bloc, mais savourer aussi. Ça ne m'empêchera pas d'être prêt pour les objectifs que je vais me fixer, mais prendre le temps de savourer va être important, tout comme le fait de me mettre moins de pression que l'année dernière."

 

"Je vais essayer d'arriver le plus frais possible pour les classiques ardennaises"

Comme en 2021, Julian Alaphilippe lancera sa saison en France - Tour de la Provence et Boucles Drôme-Ardèche - avant de courir en Italie - Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan-San Remo - puis de se tourner vers ses objectifs les plus importants de la première partie de saison, les Ardennaises, sans passer par la case Tour des Flandres. "Je vais essayer d'arriver le plus frais possible pour les classiques ardennaises, avec en point de mire Liège-Bastogne-Liège. Je veux essayer de faire la meilleure préparation possible et donner le maximum jusqu'à Liège", explique celui qui rêve d'accrocher la Doyenne à son palmarès.

Puis viendra l'heure de penser au Tour de France, qu'il devrait préparer sur les routes du Critérium du Dauphiné et sur lequel le classement général ne sera pas du tout une priorité. "L'objectif sera de performer avec l'équipe, et ce sont les victoires d'étapes qui nous intéressent le plus. On sait qu'on n'a pas l'équipe pour faire le classement général, et ce n'est pas l'objectif non plus. Si à un moment donné, je me retrouve dans une position où je suis bien, je donnerai bien sûr le maximum, comme en 2019, mais l'objectif principal sera d'aller chercher les étapes."

 

"Je peux être content de ce que j'ai déjà fait, mais j'essaye toujours de faire mieux"

La dernière partie de sa saison 2022 sera marquée par les Championnats du monde en Australie, qu'il compte bien disputer. "Bien sûr que je vais défendre mon titre de champion du monde, mais je n'y pense pas du tout. On m'a déjà parlé du parcours, on m'a dit qu'il y avait une bosse, mais c'est tellement loin que je n'y pense pas du tout. Mais même sur un parcours tout plat, j'aurais envie de disputer les Championnats du monde afin de travailler pour l'équipe de France et de rendre ce que les mecs m'ont apporté ces dernières années."

Pour finir, Julian Alaphilippe a évoqué son statut, qui a encore pris un peu plus d'importance en 2021, et notamment après son exploit de remporter un deuxième titre mondial consécutif. "La trace que je vais laisser dans l'histoire du cyclisme, ce n'est pas quelque chose auquel je pense, mais quand je prends le temps d'y penser ou que vous me posez la question, je suis quand même content d'avoir accompli tout ce chemin-là ces dernières années. Je peux être content de ce que j'ai déjà fait, mais j'essaye toujours de faire mieux, d'en vouloir plus, et je pense que c'est ce qui me permet de rester motivé et d'avancer encore", conclut le futur trentenaire, un cap qu'il atteindra le 11 juin prochain.

 

Le programme prévisionnel de Julian Alaphilippe en 2022

10-13 février : Tour de la Provence

26 février : Faun-Ardèche Classic

27 février : Drôme Classic

5 mars : Strade Bianche

7-13 mars : Tirreno-Adriatico

19 mars : Milan-San Remo

4-9 avril : Tour du Pays basque

10 avril : Amstel Gold Race

20 avril : Flèche Wallonne

24 avril : Liège-Bastogne-Liège

5-12 juin : Critérium du Dauphiné

1-24 juillet : Tour de France 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité