ITW - Guimard: «Les déclas d'Alexys Brunel ? J'ai des réponses mais...»
ITW
Photo : @Cyclismactu / Groupama-FDJ

ITW - Guimard: «Les déclas d'Alexys Brunel ? J'ai des réponses mais...»

C'est à coup sûr l'un des transferts les plus inattendus de l'intersaison ! Après deux saisons au sein de la Groupama-FDJ, Alexys Brunel s'est engagé jusqu'en 2023 avec l'une des formations les plus puissantes du peloton professionnel, UAE Team Emirates. Le Nordiste de 23 ans sera donc un coéquipier - entre autres - du numéro un mondial et double vainqueur du Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar, dès le 1er janvier prochain. Interrogé à ce sujet lors de la récente chronique qu'il nous a accordée, Cyrille Guimard comprend qu'Alexys Brunel puisse avoir envie de voir ce qu'il se passe à l'étranger.

Vidéo - Cyrille Guimard réagi au départ d'Alexys Brunel chez UAE

 

"Les Français qui marchent pratiquement le mieux sont dans des équipes étrangères..."

"Je pense que les transferts font partie des choses logiques du cyclisme. On est dans une équipe dans laquelle on se sent bien ou pas bien, dans laquelle on a de l'ambition ou on a le sentiment d'être bridé, et tout ça peut faire qu'on a envie de changer d'air à un moment donné. Le fait qu'Alexys Brunel parte dans une équipe étrangère, c'est son choix. Je trouve que c'est une bonne expérience. Il est peut-être attiré par tous ces jeunes qui explosent dans les équipes étrangères et il a peut-être envie de rentrer dans cette dynamique. Si on regarde bien, les Français qui marchent pratiquement le mieux sont dans des équipes étrangères...", explique le Druide.

De par ses déclarations, ce dernier rejoint ainsi Alexys Brunel, qui s'étonnait notamment de voir des coureurs avec qui il rivalisait chez les jeunes mieux marcher que lui. "De la génération 1998, je vais retrouver Tadej Pogacar, Mikkel Bjerg, Brandon McNulty et Marc Hirschi, celui avec qui je bataillais le plus en Juniors. Il fait 3e quand je gagne Gand-Wevelgem, 2e quand je suis champion d'Europe de chrono... D'ailleurs, je me dis qu'en France, il y a quand même un truc qui cloche. Quand je vois tous les mecs de mon âge qui performent à l'étranger... Pourquoi ne marcherai-je pas non plus, moi aussi ?", déclarait le vainqueur d'une étape de l'Étoile de Bessèges 2020 dans une interview accordée au journal L'Équipe.

 

"Nous avons un état d'esprit qui n'est pas celui des Anglais, des Australiens, des Allemands..."

Des propos auxquels a réagi Cyrille Guimard, même si celui-ci s'est abstenu de dire tout ce qu'il pensait. "J'ai des réponses au problème soulevé par Alexys Brunel... mais je ne suis pas payé pour les donner (rires). Mais pour donner une petite réponse, nous sommes dans un système qui ne permet pas d'exploser très jeune. Nous avons un état d'esprit qui n'est pas celui des Anglais, des Australiens, des Allemands ou des Néerlandais", conclut l'un des chroniqueurs réguliers de Cyclism'Actu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel coureur est le meilleur rouleur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité