ITW - Julian Alaphilippe : «Je me sens bien et j'ai hâte de débuter !»
ITW
Photo : @Deceuninck - Quick-Step Cycling Team

ITW - Julian Alaphilippe : «Je me sens bien et j'ai hâte de débuter !»

Actuellement en stage à Calpe avec son équipe Deceuninck - Quick Step, Julian Alaphilippe s'est exprimé ce mercredi lors d'une conférence de presse virtuelle organisée par sa formation. Le champion du monde est revenu sur ses grands moments de la saison 2020 et a bien sûr évoqué ses objectifs pour cette nouvelle année, des Classiques aux Jeux olympiques en passant bien sûr par le Tour de France.

Vidéo - Alaphilippe : "Concentré sur la première partie de saison"

 

"Encore plus motivé pour revenir sur le Tour des Flandres"

Si le titre mondial obtenu à Imola représente forcément le plus grand souvenir de sa saison 2020, Alaphilippe a aussi vécu un Tour des Flandres extraordinaire. Présent à l'avant aux côtés de Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, le Français a percuté une moto et a perdu toutes ses chances de victoire. Malgré tout, il retient du positif de cette course et n'a qu'une envie : y retourner ! "Un mauvais souvenir, non. C'est sûr qu'il y a eu la chute mais sinon c'était un bon souvenir. Il y avait une belle atmosphère dans l'équipe, c'était ma première fois sur le Tour des Flandres et j'étais impatient de découvrir la course. J'étais prêt, j'étais en forme. Je suis heureux de ma course et de la course qu'on a fait avec l'équipe jusqu'à ma chute. Je n'ai rien appris de spécial, je suis juste encore plus motivé pour revenir, en espérant ne pas tomber à nouveau. C'était une belle expérience, mon équipe adore les Classiques donc l'atmosphère était géniale, et j'ai juste vraiment hâte de revenir", a-t-il affirmé.

Van der Poel et Van Aert, ses adversaires sur le Tour des Flandres, ont encore franchi un cap en 2020 et s'affirment comme peut-être les deux meilleurs coureurs de Classiques du peloton. De quoi faire évoluer la tactique de la Deceuninck - Quick Step ? "Je pense qu'on ne va rien changer, notre équipe a toujours eu la même mentalité", répond Alaphilippe. "Peut-être qu'eux devront prendre plus de responsabilités. En tout cas, quand vous avez des coureurs comme Wout et Mathieu au départ d'une course, ils sont les grands favoris. Mais de notre côté, on prend toujours nos responsabilités, on essaie toujours de faire quelque chose dans la course pour viser la victoire, et on ne pense pas vraiment aux autres coureurs."

 

"Pas là pour le général du Tour, mais on ne sait jamais..."

Comme lors des années précédentes, Alaphilippe sera aussi sur le Tour de France. Il y a deux ans, il avait touché du doigt la victoire finale, avant de revenir à un rôle de chasseur d'étapes en 2020. Comment va-t-il aborder la Grande Boucle cette année ? "Concernant les Grands Tours, j'ai les mêmes objectifs. Je sais déjà que je ne serai pas sur le Tour de France pour le classement général, mais on ne sait jamais, comme en 2019 où c'était une bonne surprise pour moi. Mais mon premier objectif est de bien performer durant la première partie de saison, de ma première course au Tour de La Provence jusqu'à Liège-Bastogne-Liège. Je dois gérer ma condition, et j'espère être en forme pour cette partie de la saison."

"Pour être honnête je ne connais pas toutes les étapes du Tour. Le Tour de France arrive bien après la première partie de saison, j'ai juste vu qu'il y a de très belles étapes qui me conviennent parfaitement", a-t-il ajouté. "Je serai très motivé, et pour le reste on verra. Pour l'instant je suis vraiment concentré sur la première partie de saison, la deuxième partie concernera le Tour de France et les Jeux Olympiques, puis les mondiaux un peu plus tard, mais j'ai encore du temps pour penser à tout ça."

 

"Heureux de débuter sur le Tour de La Provence"

Une fois n'est pas coutume, Julian Alaphilippe reprendra sa saison au Tour de La Provence du 11 au 14 février. Une course qu'il aborde sans pression. "On ne sait jamais si on sera à 100% pour démarrer la saison. Pour moi, c'est super de pouvoir débuter ma saison avec le maillot arc-en-ciel en France. J'ai fait le Tour de La Provence il y a quelques années, cette année le parcours me plaît bien donc je suis très heureux de débuter là-bas. Quant à mes objectifs, je ne sais pas, je pense qu'aujourd'hui c'est important de travailler sur ma condition, je verrai là-bas comment je me sens, et juste après il y aura un gros bloc de courses. Donc aujourd'hui, je suis juste très motivé et j'ai hâte de débuter à La Provence."

Une course qui devrait se disputer sans public, comme c'est le cas depuis de nombreux mois. "C'est pareil pour tout le monde, on peut déjà s'estimer heureux que les courses ne soient pas annulées. C'est important de respecter toutes les règles en ces temps difficiles. C'est dommage pour le public bien sûr, mais c'est comme ça pour le moment, il faut respecter ça, mais j'espère que le public pourra revenir bientôt", conclut Alaphilippe.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité