Cyclo-cross
Cyclo-cross - Venturini : «Le but, ce sera de faire une course pleine» Photo : YPMedias

Cyclo-cross - Venturini : «Le but, ce sera de faire une course pleine»

Sacré champion de France Elite de cyclo-cross en 2017 (Lanarvily), 2019 (Besançon) et 2020 (Flamanville), Clément Venturini briguera un quatrième maillot tricolore dimanche du côté de Pontchâteau. Privé de compétition cet hiver en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, le coureur d'AG2R Citroën Team a néanmoins réussi à se rassurer samedi dernier en prenant la deuxième place de l'épreuve de Troyes derrière le Néerlandais David van der Poel (Alpecin-Fenix). Mais pas de quoi cependant se sentir comme le grand favori pour la course de dimanche par rapport aux Steve Chainel, David Menut (Cross Team Legendre), Matthieu Boulo (Dinan Sport Cycling) et autre Fabien Doubey (Total Direct Energie).

Vidéo - Venturini : "Pontchâteau me rappelle de nombreux souvenirs"

 

"Pontchâteau, ça reste un circuit emblématique et que j’apprécie"

"Étant donné que je n’ai pu courir qu’une seule fois et avec seulement une partie des Français puisque tous n’étaient pas présents, c’est difficile de se positionner en tant que favori", a-t-il expliqué ce mercredi soir en conférence de presse. "Après, c’est sûr qu’en ayant gagné ces deux dernières années, je ne peux pas nier que je serai attendu. Mais au vu des circonstances très particulières de cette année, une grande partie des principaux engagés seront des favoris pour le titre." Outre son statut de double tenant du titre, Clément Venturini pourra également s'appuyer sur sa parfaite connaissance du circuit de Pontchâteau, qui lui a très souvent souri par le passé.

"Pontchâteau, ça me rappelle de nombreux souvenirs. C’est là où j’ai effectué mon tout premier Championnat de France en Cadet. J’y ai aussi gagné ma première manche de Coupe du monde chez les Juniors (c'était il y a presque dix ans, ndlr), trois semaines avant d’être champion du monde. Ça reste un circuit emblématique et que j’apprécie. Il favorise quand même beaucoup les routiers avec des parties roulantes, même s’il a été un peu durci avec trois buttes qui ont été ajoutées. Personnellement, je ferai en fonction de mes moyens du jour et de mes adversaires. Le but sera de faire une course pleine", a confié le coéquipier de Lilian Calmejane, qui sera lui aussi présent dimanche.

 

"Je ne sais pas quel est mon niveau par rapport à Van Aert et Van der Poel..."

Observateur attentif du cyclo-cross, Clément Venturini s'est enfin exprimé sur les performances réalisées cette saison par Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma), deux coureurs qu'il n'a pas pu malheureusement affronter depuis le début de l'hiver. "J’aimerais juste pouvoir subir leurs attaques et essayer de les suivre. J’ai regardé la Coupe du monde dimanche et c’est vrai que je préférerais être sur mon vélo plutôt que sur mon canapé à l’instant T. Je ne sais pas quel est mon niveau par rapport à eux puisque je ne peux pas courir contre eux. C’est difficile de juger de cela sur le canapé comme je l'ai déjà dit", conclut le Rhodanien de 27 ans.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter Kuurne-Bruxelles-Kuurne ce dimanche ?



















Partenaires

Publicité
Publicité