Cyclo-cross - Gianni Vermeersch sera de retour en cyclo-cross à Essen
Cyclo-cross
Photo : @AlpecinFenix

Cyclo-cross - Gianni Vermeersch sera de retour en cyclo-cross à Essen

Coéquipier phare de Mathieu van der Poel sur les classiques, Gianni Vermeersch a montré un très beau visage durant la saison 2021. Septième du Tour des Flandres ou encore neuvième de l'E3 Saxo Bank Classic, le coureur de la Alpecin-Fenix a laissé un grand nombre de suiveurs bouche bée. Étincelant sur la route, le Belge de 29 ans va revenir à son premier amour, le cyclo-cross. En effet, le natif de Roeselare a annoncé son retour dans les sous-bois pour le samedi 11 décembre à Essen. Dans une interview à Wielerflits, le récent quatrième du Tour de Vendée est revenu sur ses ambitions. 

Vidéo - Gianni Vermeersch a réalisé une superbe saison 2021

 

"Le cyclo-cross est mon premier amour"

Je suis maintenant un cycliste de route à plein temps. Mais le cyclo-cross est mon premier amour. Quand je regardais la Coupe du monde à Besançon à la télé, ça a commencé à me démanger", affirme Gianni Vermeersch. Puis, le Belge fait part de la concurrence dans les sous-bois :  "Eli Iserbyt est le facteur constant, il se distingue, surtout en termes de nombre de victoires, mais la semaine dernière, le niveau d'Iserbyt et de Toon Aerts a soudainement semblé augmenter. Tant à Courtrai qu'à Besançon, ils ont facilement gagné plus d'une minute sur les autres. Cela signifie que ces deux-là sont en bonne forme", ajoute-t-il.

 

"Je rentrerai pour Essen"

Le coureur de la Alpecin-Fenix veut être prêt pour son retour au cyclo-cross : "Je me suis déjà entraîné pendant une semaine à Tenerife et je suis resté quelques jours à Majorque avec quelques coéquipiers. La semaine dernière, j'ai fait un entraînement spécifique croisé pour la première fois. Il n'était pas trop mal. L'équipe est actuellement en stage à Benicassim, notre base permanente en Espagne. Ensuite, je rentrerai pour Essen", annonce le Belge.

 

"Fayetteville n'est pas une option"

Malgré cette rentrée dans les sous-bois, Gianni Vermeersch exclut toutes possibilités de participer aux mondiaux : "Non, Fayetteville n'est pas une option. Je n'ai pas eu de bonnes expériences avec ces voyages aux États-Unis. Je finis généralement par m'effondrer après. Je ne veux pas prendre ce risque - en vue d'un printemps sur la route. Et dans cette optique, je ne pense pas qu'il soit judicieux de faire le pont entre les semaines des championnats de Belgique et des mondiaux. Le championnat de Belgique à Middelkerke sera donc ma dernière course", souffle le Belge.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité