Coronavirus
Coronavirus - Corentin Ermenault, son retour compliqué de Californie Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Coronavirus - Corentin Ermenault, son retour compliqué de Californie

Médaillé de bronze en poursuite individuelle sur les derniers Championnats du monde de cyclisme sur piste, Corentin Ermenault avait décidé ensuite de partir chez des amis basés en Califiornie pendant au moins un mois afin de "souffler" et d'ensuite profiter d'un climat idéal pour reprendre tranquilement l'entraînement en vue des Jeux olympiques de Tokyo. Malheureusement pour lui, la crise du coronavirus a très rapidement pris une dimension mondiale qui a bien failli le contraindre à passer ces moments difficiles loin de sa famille.

Corentin Ermenault : "L'histoire avec la route, c'est fini"

 

"Si j'avais eu un problème en tant que Français..."

"Au début, je ne m’inquiétais vraiment pas. Je profitais tranquillement. Mais après le discours d’Emmanuel Macron, mes amis m’ont conseillé de rentrer en France. Ils m’ont dit qu’ils ne me mettaient pas à la porte mais que c’était plus prudent", a déclaré à DirectVelo celui qui apprendra quelques heures après son départ que la Californie avait été placée en état de confinement. "Si je m’étais retrouvé en confinement aux États-Unis, ça aurait été compliqué. Là-bas, le système de santé est particulier et en tant que Français, si j’avais eu un problème, je n’aurais pas forcément été dans les meilleures conditions, ni prioritaire."

 

"Certains ont connu bien pire"

Arrivé en France, Corentin Ermenault a alors découvert un pays à l'arrêt, rendant ainsi le retour à son domicile niçois extrêmement compliqué. "Je passais par Paris pour rentrer à Nice et des vols ont été annulés. J’ai attendu huit-neuf heures à l’aéroport à Paris. Ensuite, je me suis retrouvé coincé à Nice également car aucun chauffeur Uber n’acceptait de me prendre. Avec les nouvelles mesures de sécurité, je n’avais pas le droit de monter à l’avant du véhicule. Sauf que j’avais mon vélo avec moi… Finalement, un ami est venu me chercher. Ce n’était pas le voyage idéal mais bon, certains ont connu bien pire", relativisait le recordman de France de la poursuite individuelle.

 

"Je ne sais pas ce que je vais faire à l’avenir"

Désormais en confinement sur la Côte d'Azur, l'ancien pensionnaire de la formation B&B Hotels-Vital Concept va devoir réorganiser sa saison après le report des Jeux olympiques de Tokyo. "Pour l’instant, je laisse couler. Je n’irai pas aux Jeux et c’est une grande parenthèse qui s’est ouverte depuis les Mondiaux sur piste. Je suis dans le flou. Je ne sais pas ce que je vais faire à l’avenir. Peut-être que je me mettrai à préparer à fond le Championnat de France chrono. Mais aura-t-il lieu ? C’est dur de se focaliser sur quelque chose de précis dans la période actuelle", conclut le coureur de 24 ans.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »


L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts


Sondage

Aucune course jusqu'au 1er juin : le Tour de France 2020 peut-il avoir lieu ?







Partenaires