Classique de Valence
Classique de Valence - Lorrenzo Manzin ouvre le compteur français Photo : @1969_cv / Vicent Bravo

Classique de Valence - Lorrenzo Manzin ouvre le compteur français

Première course de la saison 2021 disputée en Europe, la Classique de la Communauté de Valence 1969 a vu la victoire ce dimanche du Français Lorrenzo Manzin. Au terme d'un sprint massif très disputé, le coureur du Team Total Direct Energie a devancé l'Espagnol Mikel Aristi (Euskaltel-Euskadi), le Belge Amaury Capiot (Team Arkéa-Samsic) et l'Espagnol Enrique Sanz (Equipo Kern Pharma). Le Réunionnais décroche ainsi le cinquième succès de sa carrière, son premier depuis sa victoire d'étape sur la Tropicale Amissa Bongo en janvier 2020.

Vidéo - Classique de Valence - Lorrenzo Manzin s'impose au sprint

 

Le coup de bordure du Team Arkéa-Samsic !

Pour son retour à la compétition après quasiment un an d'absence suite à des problèmes à une rotule, Élie Gesbert a des fourmis dans les jambes. Le coureur du Team Arkéa-Samsic décide donc de mettre à profit le profil escarpé du début de course pour s'échapper en compagnie de l'Italien Filippo Zana (Bardiani-CSF-Faizanè). Mais c'est sans compter sur les envies de l'équipe Kern Pharma, qui prend très rapidement le contrôle du peloton en faveur de son sprinteur Enrique Sanz et fait rentrer dans le rang les deux hommes de tête.

Aidés un peu plus tard par les coureurs de la Total Direct Energie, les membres de la Kern Pharma sont bien décidés à poser leur empreinte sur cette premiere épreuve européenne de la saison. Mais c'est une autre formation qui va crever l'écran à 35 kilomètres de l'arrivée, le Team Arkéa-Samsic. L'équipe bretonne se met alors à imprimer un rythme d'enfer dans les plaines valencianes, ce qui fait littéralement exploser le peloton. On retrouve ainsi 19 coureurs à l'avant, dont les sept du Team Arkéa-Samsic, mais aussi entre autres Enrique Sanz et Francisco Galvan (Equipo Kern Pharma), David Gonzalez et Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros RGA) ou encore Adrien Petit (Total Direct Energie).

 

Un sprint massif inévitable

Semblant bien partis pour se jouer la victoire après ce très beau coup de bordure, les 19 coureurs de tête vont cependant devoir s'incliner face au reste du peloton, conduit par une EOLO-Kometa qui souhaite ramener à l'avant ses sprinteurs Luca Pacioni et Francesco Gavazzi. Profitant d'une accalmie suite à cette intense séquence de course, trois hommes partent à l'avant à 15 bornes du but : Davide Gabburo (Bardiani-CSF-Faizanè), Gianni Marchand (Tarteletto-Isorex) et Miguel Angel Ballesteros (Electro Hiper Europa). Mais le peloton ne laisse rien passer, et c'est bien un sprint massif qui conclut la course. Lorrenzo Manzin ne laisse alors pas passer sa chance et devance d'un souffle Mikel Aristi.

 

Classement

1. Lorrenzo Manzin (FRA, Team Total Direct Energie) en 2h13'05"
2. Mikel Aristi (ESP, Euskaltel-Euskadi)     m.t.
3. Amaury Capiot (BEL, Team Arkéa-Samsic)     m.t.
4. Enrique Sanz (ESP, Equipo Kern Pharma)     m.t.
5. David Gonzalez (ESP, Caja Rural-Seguros RGA)     m.t.
6. Luca Pacioni (ITA, EOLO-Kometa)     m.t.
7. Mikel Alonso (ESP, Euskaltel-Euskadi)     m.t.
8. Filippo Fiorelli (ITA, Bardiani-CSF-Faizanè)     m.t.
9. Rory Townsend (IRL, Canyon dhb SunGod)     m.t.
10. Juan José Lobato (ESP, Euskaltel-Euskadi)     m.t.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Lequel de ces coureurs remportera l'UAE Tour samedi ?












Partenaires

Publicité
Publicité