Chronique - Guimard : «Bernal, Froome, Thomas ensemble... tant mieux»
Chronique
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Guimard : «Bernal, Froome, Thomas ensemble... tant mieux»

La nouvelle est tombée jeudi, Chris Froome va quitter le Team INEOS à la fin de la saison et rejoindra l'équipe Israel Start-Up Nation en 2021. Il y a quelques semaines, Cyrille Guimard avait expliqué que Froome n'avait plus sa place chez INEOS, et il n'a donc pas été surpris par l'annonce du transfert du Britannique, qui semblait inéluctable. Le Druide s'est à nouveau exprimé au micro de Cyclism'Actu pour évoquer le départ de Froome et les conséquences qu'il pourrait avoir, notamment sur le prochain Tour de France.

Vidéo - Guimard : "Le départ de Froome était inéluctable"

 

"Chris Froome va être une poudrière sur le Tour"

"Froome était obligé de partir, c'est une évidence", débute Guimard. "Les différentes déclarations des uns et des autres étaient très claires, mais il fallait gérer le départ. Quand vous avez un coureur qui a gagné quatre Tour de France et un autre qui en a gagné un et qui a peut-être le potentiel pour en gagner quatre ou cinq, il n'est pas possible de rester dans la même équipe. Sauf si Froome avait dit : 'moi, je ne peux plus gagner le Tour, je me mettrai au service du petit jeune en lui apportant mon aide et mon soutien', mais ce n'est pas dans la nature de Froome. À partir d'un certain niveau, quand il est dans un collectif, ce n'est pas pour faire des cadeaux, ce n'est pas pour aider un autre de son équipe à gagner une épreuve comme le Tour. Il pourrait le faire sur un Paris-Nice, mais pas sur le Tour. Donc pour tout ça, il ne pouvait pas rester dans cette équipe, et Ineos ne pouvait pas faire le choix de garder Froome et de virer Bernal. Bernal avait été très clair, le taulier c'est lui, point. Partant de là, le départ de Froome était inéluctable, et il est salutaire."

 

"Bernal, Thomas et Froome ensemble, ça ouvre des portes pour les adversaires"

Ainsi, pour Guimard, cette situation pourrait profiter à tous ceux qui veulent faire tomber la formation britannique sur le Tour"Au final, j'ai presque envie de dire tant mieux pour le Tour et tant mieux pour les leaders des autres équipes si Ineos aligne Bernal, Froome et Thomas ensemble, parce que c'est peut-être une chance extraordinaire de voir la formation Ineos exploser pendant le Tour. Les trois au départ, ça ouvre des portes pour les adversaires. Et il ne faut pas oublier que malheureusement, ils n'ont plus Nicolas Portal, qui aurait pu atténuer certains soubresauts. En tout cas, je trouve ça bien s'ils sont tous les trois au départ, on sera encore plus attentif à tout ce qu'il se passe. Et ce serait bon pour Pinot, pour Bardet, pour Quintana, pour les Jumbo-Visma. Ça sera intéressant, il va y avoir du sport", conclut Guimard.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité