Bruges-La Panne
Bruges-La Panne - Une chute, un fossé... van der Poel s'est fait peur Photo : Sirotti

Bruges-La Panne - Une chute, un fossé... van der Poel s'est fait peur

Disputés dans des conditions climatiques extrêmement difficiles - le vent souffle très fort - les Trois Jours de Bruges-La Panne ont notamment été marqués par la grosse chute de Mathieu van der Poel, le récent vainqueur du Tour des Flandres. Alors qu'il se trouvait dans le groupe de tête, le Néerlandais de la formation Alpecin-Fenix a fini dans le fossé ! Resté un moment dans l'herbe, le Néerlandais s'est finalement relevé après avoir repris ses esprits et est monté dans la voiture de son directeur sportif. La saison sur route du coureur de 25 ans ne se termine donc pas de la meilleure des manières...

Vidéo - Bruges-La Panne - La chute de Mathieu van der Poel !

 

Très beau vainqueur dimanche du Tour des FlandresMathieu van der Poel semblait pouvoir récidiver ce mercredi à l'occasion des Trois Jours de Bruges-La Panne. Malheureusement pour lui, le Néerlandais a lourdement chuté à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée alors qu'il se trouvait dans le groupe de tête. Roulant sur le côté gauche de la route, le coureur de la formation Alpecin-Fenix a été subitement déséquilibré et a fini sa course dans le fossé.

Contraint à l'abandon et monté dans la voiture de son directeur sportif, MvdP avait ensuite été pris de maux de tête et de nausée, ce qui faisait craindre une commotion cérébrale. Mais les choses se sont arrangées pour le coureur de 25 ans, qui n'a finalement pas eu besoin d'aller à l'hôpital après avoir constaté une amélioration de son état de santé selon une information révélée par Het Laatste Nieuws.

 

"Mathieu a été chassé de la route, mais aucun coureur n'est responsable"

Deux heures avant ces bonnes nouvelles, Christoph Roodhooft, son directeur sportif, était revenu sur les circonstances de la chute et l'état de santé de son coureur au micro de Sporza."Le vent était de travers et Mathieu a été chassé de la route, mais aucun coureur n'est responsable. La Deceuninck-Quick Step a essayé de mettre des coureurs dans la bordure et il a perdu le contrôle. C'est une chute très malheureuse [...] Il s'est retrouvé dans un fossé très profond et est tombé sur la tête. Il a des douleurs dans le cou, a mal à la tête et sent très nauséeux. Il pourrait avoir subi une commotion cérébrale. Nous allons l'emmener à l'hôpital pour faire vérifier tout ça." Pour rappel, la course - remportée par Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) - s'est déroulée dans des conditions climatiques extrêmes, avec notamment un très fort vent.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité