Transfert
Transfert - Sofia Bertizzolo explique son problème de contrat Photo : Team VIRTU Cycling

Transfert - Sofia Bertizzolo explique son problème de contrat

L'équipe féminine de la Movistar a annoncé dans un communiqué qu'elle ne pourrait pas recruter la coureuse italienne Sofia Bertizzolo comme initialement annoncé en raison de problèmes contractuels. La formation espagnole désire obtenir une licence World Tour en 2020. Or, d'après Movistar, il est impossible d'avoir des cyclistes en double contrat. En effet, Bertizzolo appartient à la Fiamme Oro, le groupe sportif de la police d'État italienne, et entrerait dans ce cas de figure au 1er janvier. "Après avoir exploré toutes les options possibles, et établir qu'il est impossible de combiner les deux situations, la Movistar Team ne peut que souhaiter le meilleur à Sofia dans ses futurs prouesses sportives", conclut le communiqué.

Le communiqué n'a pas été très clair quant aux législations concernées mais il semble que le blocage vienne de la loi espagnole. Le règlement de l'UCI ne mentionne pas spécifiquement les doubles contrats. Il stipule que "l'Employeur engage le Coureur, qui accepte, en qualité de coureur de route à temps plein" (article 1) et qu'il "est défendu au Coureur de travailler, pendant la durée du présent contrat, pour une autre équipe ou de faire de la publicité pour d'autres sponsors que ceux appartenant à l’UCI Women’s WorldTeam, sauf les cas prévus par les règlements de l'UCI" (article 6). Cette décision de la Movistar posait question car le cas de Sofia Bertizzolo n'est pas isolé en Italie. On pense notamment à Elisa Longo Borghini qui fait également partie du programme Fiamme Oro de la police italienne et dont l'équipe Trek-Segafredo est aussi candidate à une licence World Tour.

Voir cette publication sur Instagram

Hello, just want to made this post to clarify the situatuon is regarding myself, because I think news comes out not so clear. If we want to talk about law we need to be precise and remmember that each country have his own rules. My situatuon involve uci reform for WWT - italian law - and spanish law. Being part of the Police cycling team in Italy -that support me since 2015 - but more, being a FEMALE ITALIAN CYCLIST (not allowed to be professional for law - per i giornalisti italiani legge 81/1991) I need a specific UCI contract. This contract, that I need to be lagally ok in Italy, is not legal in Spain. To be clear I cannot be part of a Spanish team next year Every country have its law and it is very difficult to understand how it works, that's why we just figure it out now.

Une publication partagée par Sofia Bertizzolo (@sofiabertizz) le 25 Nov. 2019 à 10 :17 PST

Bertizzolo a clarifié la situation en s'expliquant sur son compte Instagram : "Il faut avoir en tête que chaque pays a ses propres règles. Ma situation implique la réforme de l'UCI pour le World Tour féminin, la loi italienne et la loi espagnole. Faisant partie de l'équipe cycliste de la police en Italie - qui me supporte depuis 2015 - pour être une femme cycliste italienne (non autorisée d'être professionnelle par la loi - pour les journalistes italiens loi 81/1991) j'ai besoin d'un contrat UCI spécifique. Ce contrat est légalement bon en Italie mais pas en Espagne. En clair : je ne peux pas courir pour une équipe espagnole l'année prochaine. Chaque pays a ses lois et il est très difficile de comprendre comment cela fonctionne. C'est pourquoi nous avons résolu cela seulement maintenant". Quatrième du Tour des Flandres cette année, Bertizzolo avait été recruté par Movistar du fait de l'arrêt de son équipe Virtu managée par Bjarne Riis. Elle devra désormais trouver une autre équipe pour l'année 2020.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François D'Hubert

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui va remporter le Tour Down Under ?
















Partenaires