Route - Benoît Cosnefroy : «J'ai étudié d'autres propositions...»

Par Nicolas GAUTHIER le 08/11/2023 à 13:30. Mis à jour le 24/12/2023 à 21:55.
Route
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

C'est bientôt l'heure de la reprise pour Benoît Cosnefroy qui, après quelques semaines de vacances, va commencer sa préparation pour la prochaine saison en début de semaine prochaine. Une année 2024 qui sera importante pour l'un des leaders de l'équipe AG2R Citroën Team, désireux de faire bien mieux qu'en 2023. "C'est une saison qui n'est pas bonne en termes de résultats. Une saison décevante, pas à la hauteur de ce que j’espérais, alors que je n’étais pourtant pas hors de forme, ni très loin à chaque fois. Il y a toujours eu ces petits quelque chose qui ont fait que ça ne m’a pas souri", confie le Normand dans un long entretien accordé à nos confrères du journal Ouest-France.

Vidéo - Benoît Cosnefroy n'a pas fait sa plus belle saison en 2023

 

"Les Flandriennes ? Je dois faire la part des choses entre mon envie et mes devoirs"

Ayant conclu une saison sans avoir levé les bras pour la première fois depuis 2018, soit sa première année passée dans les rangs professionnels, Benoît Cosnefroy en a tiré des enseignements, et notamment que les classiques flandriennes, qu'il a découvertes au printemps dernier et qu'il apprécie vraiment, ne sont pas faites pour lui. "Je ne me sens pas en grande capacité de performer là-bas, alors que mon rôle dans l’équipe est justement de performer. Si l’on prend les choses factuellement, je dirai qu’il ne faut pas que j’y retourne car je n’ai pas la capacité de ramener des résultats à mon équipe [...] Je dois faire la part des choses entre mon envie et mes devoirs", explique, en toute honnêteté, celui qui avait pris la 16e place du Tour des Flandres le 2 avril dernier.

 

"De très belles choses vont arriver pour la dynamique de notre équipe"

En fin de contrat avec AG2R Citroën Team à la fin de l'année 2023 et potentiellement sur le départ, Benoît Cosnefroy a finalement décidé de rempiler avec la formation managée par Vincent Lavenu. Il s'en est expliqué : "Ma priorité numéro une est que je me sente bien dans mon équipe [...] et chez AG2R, je me sens bien. Et si l’on parle de performance sportive pure [...] de très belles choses vont arriver pour la dynamique de notre équipe", détaille le puncheur de 28 ans, qui a cependant "ouvert les yeux, tendu l'oreille et étudié d'autres propositions" avant de parapher un nouveau contrat avec l'équipe qui pourrait être sponsorisée par Décathlon dès 2024.

 

"Ça fait partie des choses qu’on ne peut plus forcément faire dans le cyclisme d’aujourd’hui"

Pour finir, le vainqueur du Grand Prix Cycliste de Québec 2022 est revenu sur une vidéo qui a fait le buzz lors du dernier Tour de France, en l'occurrence celle où on le voit boire une bière avec ses supporters dans le col de Joux Plane, à quelques kilomètres de l'arrivée de la 14e étape. Un épisode certes amusant et décalé, mais qui a aussi pu être considéré comme un manquement à ses obligations professionnelles. "Est-ce que je regrette ? Personnellement, non, car pour ceux qui me connaissent, je vis les moments avec intensité. J’ai voulu vivre cet instant pleinement car c’est moi, tout simplement. Après, vis-à-vis des sponsors et de l’équipe, il peut y avoir des regrets et ça peut être considéré comme une erreur professionnelle. Ça fait partie des choses qu’on ne peut plus forcément faire dans le cyclisme de haut niveau d’aujourd’hui, et donc je ne le referai pas", conclut Benoît Cosnefroy.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Cofidis a prolongé son engagement dans le cyclisme jusqu'en 2028

ROUTE

Florian Vermeersch de retour sur un vélo après sa terrible chute

ROUTE

Wout Van Aert est de retour à l'entraînement... et en VTT !

L'info en continu

19/04 Média Vos vidéos sont sur Dailymotion Cyclism'Actu, abonnez-vous ! 19/04 Tour de Suisse Parcours, profils de la 87e édition... la fête aux grimpeurs 19/04 Tour des Alpes Romain Bardet : "Une première pierre posée pour le Giro" 19/04 Liège-Bastogne-Liège INEOS Grenadiers avec Bernal et Pidcock sur La Doyenne 19/04 Flèche Wallonne Mattias Skjelmose : "J'avais froid jusqu'au coeur..." 19/04 ITW Alexis Vuillermoz : "Je ne veux plus partir de chez moi 300 jours..." 19/04 Agenda Liège-Bastogne-Liège, Tour de Turquie... le programme du weekend 19/04 4 Jours de Dunkerque Parcours et équipes de la 68e des 4 Jours de Dunkerque 19/04 Liège-Bastogne-Liège Pogacar : "Liège, ce n'est pas les Strade ou Roubaix" 19/04 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up... 9,99 euros et ce pour 1 an 19/04 Route Cofidis a prolongé son engagement dans le cyclisme jusqu'en 2028 19/04 Liège-Bastogne-Liège Mathieu van der Poel : "Convaincu que je peux gagner" 19/04 Tour de Romandie Rudy Molard de retour : "Je sors enfin la tête de l'eau" 19/04 Cyclo-Cross Le calendrier de la Coupe du monde 2024-2025 dévoilé 19/04 Transfert Jean-René Bernaudeau : "On discute avec Julian Alaphilippe" 19/04 Tour de Romandie Groupama-FDJ avec ses 2 leaders français... et Rudy Molard 19/04 Liège-Bastogne-Liège La Visma | Lease a Bike autour de Tiesj Benoot 19/04 Tour des Alpes Aurélien Paret-Peintre : "Vraiment une semaine réussie" 19/04 Liège-Bastogne-Liège Gerben Kuypers monte en WorldTour pour La Doyenne 19/04 Transfert Jan Tratnik chez BORA-hansgrohe dès 2025... ça semble acté !
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité RM
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-