Tour de France
Tour de France - Roglic et Pogacar : la Slovénie prête à triompher ? Photo : Sirotti

Tour de France - Roglic et Pogacar : la Slovénie prête à triompher ?

Jamais ce petit pays d'Europe centrale, avec un peu plus de 2 millions d'habitants, n'a été en aussi bonne position de jouer les premiers rôles sur le Tour de France (du 29 août au 20 septembre). Exit l'ancienne génération menée par Janez Brajkovic ou Tadej Valjavec (9e du Tour 2008), la Slovénie possède actuellement deux coureurs avec Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) capables de décrocher son premier podium sur la Grande Boucle. L'un sort triomphant du Tour d'Espagne, tandis que l'autre fait partie de la nouvelle génération du cyclisme mondial. Une chose demeure certaine : il faudra compter sur eux lors de cette 107e édition.

Vidéo - Après la Vuelta, Primoz Roglic vise le Tour de France

Primoz Roglic : un statut à confirmer

Sans doute, le coureur le plus en confiance avec Egan Bernal (Team Ineos) avant d'aborder le Tour de France. Depuis 2019, pratiquement rien ne résiste à Primoz Roglic. L'année dernière, le Slovène venait, gagnait puis repartait vers d'autres victoires (Tour UAE, Tirreno-Adriatico ou Tour de Romandie) mais sur le Giro, alors qu'il était en bonne position, le coureur de 30 ans craquait dans la dernière semaine. Une expérience mitigée puisqu'il réussissait tout de même à décrocher le podium (3e). Pourtant, le natif de Trbovlje prenait sa revanche sur le Tour d'Espagne en devenant le premier Slovène à triompher sur un Grand Tour. Fort de ses succès, l'ancien sauteur décidait de s'orienter vers le Tour de France en 2020.

En janvier dernier, le coureur de Jumbo-Visma affichait clairement ses ambitions : "Je me considère comme le grand favori du Tour de France 2020. Le meilleur gagnera. Nous allons tous nous battre pour obtenir la victoire, et si vous regardez mes résultats des dernières saisons, vous verrez que j'ai gagné quelques courses. Par conséquent, je ne vois aucune raison de ne pas être optimiste. Il y a beaucoup de coureurs qui sont très bons dans beaucoup de domaines, mais ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète. La seule chose que je peux améliorer, c'est moi-même, alors je me concentre là-dessus."

Pourtant, même très fort, Primoz Roglic aura une grande adversité contre lui : Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Egan Bernal et Geraint Thomas (Team Ineos), Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe)... Pour ne citer qu'eux. Pourtant, le Slovène devra également se méfier de la concurrence au sein de sa propre équipe avec Tom Dumoulin et Steven Kruijswijk. Et même si les trois coureurs veulent faire gagner la formation néerlandaise, chacun voudra jouer sa carte personnelle afin de revêtir le maillot jaune à Paris le 20 septembre. L'ancien sauteur devrait se préparer sur les courses françaises (Tour de l'Ain et Critérium du Dauphiné) afin d'être au top sur le Tour de France.

Le programme prévisionnel de Primoz Roglic :

- Tour de l'Ain (7-9 août)

- Critérium du Dauphiné (12-16 août)

- Tour de France (29 août-20 septembre)

 

Tadej Pogacar : la jeunesse talentueuse

Sûrement, encore dans l'ombre de son ainé, le coureur de 21 ans sera l'un des hommes à suivre lors du 107e Tour de France tant sa progression depuis près de deux ans demeure fulgurante. En 2018, alors qu'il est toujours dans la catégorie espoirs, Tadej Pogacar performe sur le Tour de Slovénie (4e) avant d'éclabousser de son talent le Tour de l'Avenir. S'en suit un transfert dans la formation UAE-Team Emirates et là commence l'histoire du natif de Komenda dans le peloton professionnel. Dès ses premières courses, le grimpeur Slovène triomphe sur le Tour de l'Algarve avant de conquérir le Tour de Californie, devenant l'un des plus jeunes à gagner une course par étapes World Tour.

Même si sa formation ne veut pas se précipiter avec sa pépite, le coureur de 21 ans découvre son premier Grand Tour avec le Tour d'Espagne. Sans pression, avec sûrement l'exemple d'Egan Bernal (Team Ineos) un peu plus tôt sur la Grande Boucle, il remporte trois étapes et parvient à se hisser à la troisième place du général derrière Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Alejandro Valverde (Movistar). Une performance extraordinaire pour le natif de Komenda alors âgé de 20 ans. En 2020, il confirme tout de suite les attentes placées en lui après cette fabuleuse année 2019 et ambitionne de participer à la Grande Boucle dans le but d'apprendre.

Encore jeune, Tadej Pogacar ne veut pas se mettre de trop de pression sur cette 107e édition : "Si le Tour de France a bien lieu, c'est trop tôt pour moi pour penser à un bon classement général. J'espère bien le préparer, je ferai tout ce que je peux, mais je ne peux pas encore parler de résultats. Bien sûr, je veux y être et courir avec les meilleurs, essayer d'attaquer, mais je sais que ce sera difficile. Ça pourrait même être encore plus dur car certains coureurs qui étaient normalement prévus sur le Giro et la Vuelta vont désormais se concentrer sur le Tour. Ça veut dire que l'adversité sera encore plus grande."

La composition provisoire du UAE-Team Emirates pour le Tour de FranceFabio Aru, Tadej Pogacar, Davide Formolo, David De la Cruz, Alexander Kristoff

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité