Tour de France - Guillaume Martin : «Je ne me moque pas du général»
Tour de France
Photo : @Cofidismyteam

Tour de France - Guillaume Martin : «Je ne me moque pas du général»

Après une semaine de course, Guillaume Martin pointe à une très belle troisième place au classement général du Tour de France, à 28'' seulement du maillot jaune Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Le leader de l'équipe Cofidis confirme ainsi sa très bonne forme aperçue sur le Critérium du Dauphiné, en espérant continuer sur cette lancée. Il s'est exprimé ce lundi pendant le journée de repos en évoquant sa performance, ses ambitions et ses adversaires.

Vidéo - Tour 2020 - G. Martin : "La course est complètement ouverte"

 

"Un bilan évidemment très positif"

Guillaume Martin a tout d'abord fait le bilan de sa première semaine : "Un bilan évidemment très positif", affirme-t-il. "Si on m'avait dit avant de commencer le Tour que je serai troisième au général à la première journée de repos, évidemment que j'aurais signé, et en plus je suis vraiment pas loin de la première place. J'ai été régulier toute la semaine, vigilant et super bien encadré par mes coéquipiers, donc c'est une première semaine réussie en tout point. On n'est aussi pas passé loin de la victoire d'étape à plusieurs reprises, donc la dynamique est bonne et on espère continuer dans cette direction. Ce n'est pas une performance qui vient de nulle part. J'ai terminé 3e du Dauphiné avec un plateau qui était sensiblement le même il y a quelques semaines. Ma condition était vraiment bonne depuis la reprise, donc j'étais confiant. Maintenant, à savoir jusqu'où ça peut me mener ? Ça je ne peux pas encore le dire."

 

"Je trace mon chemin et ça me va bien comme ça"

Avec cette troisième place au général, et accessoirement celle de premier français, Guillaume Martin pourrait ressentir une certaine pression. "Premier français ? Je ne suis pas attaché à ça. l'an dernier j'ai terminé douzième du général et je crois quatrième français, mais j'aurais été premier français si ça avait été un Tour dans les années 2000. Pour moi, ça n'a pas d'importance, c'est la performance brute qui m'importe. Quant à la pression par rapport à cette place au général, pour l'instant je suis dans une sorte de bulle, en apesanteur. On ne m'attendait pas forcément là. J'ai l'impression que tout ce qui est pris n'est plus à prendre et que tout ce qui vient, c'est du bonus. Je n'ai pas l'impression de crouler sous des attentes particulières, je trace mon chemin et ça me va bien comme ça", assure-t-il.

 

"C'est étrange, mais pour moi, cycliste, c'est presque plus confortable"

"Cette année on est dans une année très particulière pour gérer les sollicitations médiatiques, cette conférence de presse en est la preuve. C'est étrange, mais pour moi, cycliste, c'est presque plus confortable. On est plus tranquille pour aller sur l'aire de départ. C'est plus encadré, plus aseptisé, donc même si c'est un peu plus triste, pour moi ce n'est pas très compliqué. De toute façon, dans ma précédente équipe, j'avais déjà un statut de leader, déjà des attentions, et peu importe l'échelle, à partir du moment où on est leader, j'ai l'impression que la manière d'aborder les choses est la même", poursuit Martin.

 

"Ce serait mentir de dire que je me moque du général"

Ensuite, Guillaume Martin a évoqué ses ambitions pour la suite du Tour de France. "Ce serait mentir de dire aujourd'hui que je me moque totalement du général, et ce serait aussi dommage de le laisser tomber alors que j'ai fait tant d'efforts pour être à cette troisième place. Après, je ne me mets pas du tout de pression par rapport à ça, je reste dans la même optique qui est celle de l'équipe, dont l'objectif prioritaire est de viser une vitoire d'étape. Je pense qu'on a les moyens de le faire dans les prochaines semaines, il y a encore pas mal d'étapes qui peuvent nous convenir. Le classement général viendra avec, je vais évidemment m'acccrocher, mais sans pression particulière", explique Martin.

 

"On me considère désormais comme un danger"

Aujourd'hui, a-t-il un nouveau statut dans le peloton ? "Sur certaines attaques que j'ai pu porter, j'ai vu que les gros leaders réagissaient. C'est la preuve qu'on me considère désormais comme un danger. Je ne sais pas si c'est avantage, parce que du coup j'ai moins de latitude pour attaquer, mais c'est le signe d'une reconnaissance, assurément. Cependant, il faut encore entériner ce statut, je remarque encore que dans le peloton c'est parfois compliqué de trouver sa position, je me fais plus chahuter que d'autres coureurs. Il faut que je continue à montrer que ma place est parmi les meilleurs."

 

"J'espère que Roglic s'employait comme tout le monde"

Pour finir, Guillaume Martin a fait la liste des coureurs qui lui semblent le plus fort depuis le début du Tour : "Roglic est très impressionnant, et ce n'est pas un hasard s'il est maillot jaune. Après, il a son style, il génère toujours une impression de facilité, donc ce n'est pas facile de voir à quel point il s'emploie. Je pense que s'il était aussi facile que ça, notamment dans les Pyrénées, il aurait pu attaquer plus tôt et faire de plus grands écarts, donc à mon avis il n'était pas complètement dans le contrôle. En tout cas, j'espère qu'il s'employait comme tout le monde. Après, on a vu qu'Egan Bernal montait en puissance, que Tadej Pogacar était très impressionnant. Pour moi, c'est les trois noms qui ressortent. En tout cas, ce qui est bien pour le spectacle, c'est que la course reste complètement ouverte aujourd'hui", conclut-il.

Classement général provisoire après la 9è étape

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma38h40'01''
2COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 21''
3FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 28''
4FRABARDET RomainAG2R Citroen+ 30''
5COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 32''
6COLURAN RigobertoEF Education-Nippom.t.
7SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 44''
8GBRYATES AdamTeam BikeExchange+ 1'02''
9COLLOPEZ Miguel Angel Astana-Premier Tech+ 1'15''
10ESPLANDA MEANA MikelBahrain Victorious+ 1'42''
11AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+ 1'53''
12ESPMAS EnricMovistar Team+ 2'02''
13NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 2'31''
14NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 3'22''
15EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 3'42''
16ITACARUSO DamianoBahrain Victoriousm.t.
17ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 3'43''
18ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 5'45''
19COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 6'08''
20COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 12'13''
21FRAROLLAND PierreB&B Hotels p/b KTM+ 15'21''
22FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 18'26''
23GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 20'04''
24FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 28'32''
25ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana-Premier Tech+ 28'51''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur est votre favori pour la Clasica San Sebastian ?



















Partenaires

Publicité
Publicité