Tour de France
Tour de France - Mangeas : «Ma dernière rencontre avec Poupou...» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Mangeas : «Ma dernière rencontre avec Poupou...»

Ce jeudi, la 12e étape du Tour de France a offert un magnifique spectacle avec la victoire bien méritée de Marc Hirschi (Sunweb) à Sarran. Mais cette journée était aussi et surtout l'occasion de rendre hommage à Raymond Poulidor, disparu en novembre dernier. En effet, cette 12e étape passait sur les terres de Poupou, de Saint-Léonard-de-Noblat à Chaumeil en passant par Chauvigny, où une Place Raymond Poulidor a été inaugurée. Speaker du Tour durant une quarantaine d'années , 43 ans, et ami de toujourset confident de Raymond Poulidor, Daniel Mangeas a tenu à lui rendre un vibrant hommage.

Vidéo - Daniel Mangeas et la 12e étape hommage à Poulidor

 

"Comme tout le monde, j'ai beaucoup pensé à Raymond aujourd'hui"

"Comme tout le monde, j'ai beaucoup pensé à Raymond aujourd'hui. Je fais le Tour du Limousin depuis une trentaine d'années, et sa dernière course a été le Tour du Limousin l'an passé. Je garde le souvenir d'une photo que m'a envoyé un copain, on était logés dans le même hôtel avec Raymond et il était monté dans ma voiture pour regagner l'hôtel parce qu'il était fatigué. C'était ma dernière rencontre avec lui", se souvient Daniel Mangeas. 

 

Le souvenir du Bol d'or des Monédières à Chaumeil

"Aujourd'hui, j'ai beaucoup pensé à tous ses amis qui venaient le voir sur le Tour du Limousin et qui devaient être sur les routes du Tour de France. Sur cette étape, il y avait des moments et des lieux importants qui comptaient pour lui, comme Saint-Léonard-de-Noblat où il résidait. D'ailleurs, j'ai adoré la fresque qui le resprésentait sur le terrain de foot de la commune. On a traversé Chaumeil, là où il a été révélé sur le Bol d'or des Monédières au milieu des années 50, un critérium organisé par l'accordéoniste Jean Ségurel. Donc j'ai revu avec plaisir cette ville et ses décors", poursuit Mangeas.

 

"C'était plus un pèlerinage qu'une étape"

"Cette étape était tout simplement celle des routes qu'aimait Raymond. Ça a été les routes de sa jeunesse, de ses premiers exploits, et c'est vrai que pour moi, c'était plus un pèlerinage qu'une étape. Raymond était très fier de son Limousin, de sa région, et je pense qu'aujourd'hui il était dans le coeur et dans les pensées de chacun. Il aurait été super heureux d'être présent sur cette étape. En tout cas, l'ombre de Raymond était bien présente", conclut Daniel Mangeas.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité