Tour de France
Tour de France - Prudhomme : «J'ai eu peur qu'on n'aille pas au bout» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Prudhomme : «J'ai eu peur qu'on n'aille pas au bout»

Malgré les doutes et les inquiétudes liées à la situation sanitaire du moment, le Tour de France est arrivé à Paris dimanche après trois semaines de course qui se sont déroulées sans le moindre accroc. Forcément ravi d'avoir réussi son pari d'organiser, malgré le contexte, la plus grande course du monde, Christian Prudhomme voulait remercier l'ensemble des acteurs dimanche soir après l'arrivée de la dernière étape.

Vidéo - Tadej Pogacar a remporté le Tour de France 2020 !

 

"C’est la première année [...] où j’ai eu peur qu’on n’aille pas au bout"

"Je m'étais déjà dit ouf mardi lorsque les tests des coureurs avaient tous été négatifs", a tout d'abord expliqué le directeur du Tour au micro de France Télévisions. "Et ce soir (dimanche soir), j’ai un vrai sentiment de fierté vis-à-vis du travail des coureurs, des équipes sportives, des équipes d’organisation et des journalistes, puisque nous n’aurions pas pu réussir si nous n’avions pas eu conscience qu’il fallait respecter certaines mesures strictes pour cela. Merci à tous ! Il y a un sentiment de satisfaction puisque c’est la première année, depuis quinze ans que je suis le directeur du Tour, où j’ai eu peur qu’on n’aille pas au bout en effet."

 

"2019 avait été une année avec pour les Français, 2020 aura été une année sans"

Heureux du succès populaire d'un Tour de France disputé en septembre pour la première fois de son histoire - "Le Tour fait partie de l’âme des Français. On a tous quelque chose en nous du Tour de France" - et ne souhaitant pas polémiquer sur les propos tenus par certains élus écologistes depuis quelques semaines - "Le Tour va où il est bien accueilli et où les gens veulent qu’ils aillent" - Christian Prudhomme a également abordé le volet sportif de cette 107e Grande Boucle.

 

"Ça promet de belles années pour le cyclisme avec la nouvelle génération représentée par Tadej Pogacar, Egan Bernal, Marc Hirschi, le super combatif du Tour, mais aussi Remco Evenepoel, qui est aussi un prodige du vélo. On souhaite maintenant que nos Français plus expérimentés puissent encore lutter pour le podium, et pourquoi pas mieux. 2019 avait été une année avec pour les Français, 2020 aura été une année sans, avec notamment les chutes de Thibaut Pinot et de Romain Bardet", conclut le directeur du cyclisme au sein d'Amaury Sport Organisation (ASO).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité