Tour d'Italie U23 - Gil Gelders s'impose, la Conti Groupama-FDJ a tenté !

Par Arthur De SMEDT le 16/06/2022 à 16:13

Photo : @giroditaliau23

C'est finalement le Belge Gil Gelders (Bingoal-WB Development Team) qui aura eu le dernier mot après une 5e étape du Tour d'Italie Espoirs  assez folle ce jeudi  ! Au lendemain de la journée de repos, la Conti Groupama-FDJ a en effet tenu parole et mis un sacré bazar dans l'ascension du Sanctuaire de Valmala, gravi dès le départ. A l'origine de l'échappée de 6 - dont 4 de ses coureurs avec Grégoire, Martinez, Thompson et Germani - qui a compté plus de deux minutes sur le groupe du maillot rose Leo Hayter, la formation française n'a pu aller au bout et a vu revenir un peloton organisé à 26 km de l'arrivée. La suite, c'est un groupe de cinq attaquants qui ressort et se joue la victoire à Peveragno, finalement obtenue au sprint par Gelders devant Sergio Meris (Colpack Ballan) et Simon Dalby (Uno-X). Pas de changement au général donc, mais une très belle journée de vélo !

 

Coup de force magistral de la Conti Groupama-FDJ, Leo Hayter en difficulté

Cette 5e étape entre Busca et Peveragno, longue de 146,6 km, proposait un parcours atypique à priori destiné aux baroudeurs, avec la difficile ascension du Sanctuaire de Valmala (10,9 km à 7.5%) à effectuer presque dès le départ, alors que le reste de l'étape était beaucoup plus plat. On aurait donc pu s'attendre à voir une grosse échappée se dégager en costaud dans la montée, mais c'était sans compter sur les ambitions de la Conti Groupama-FDJ. Cette dernière avait prévenu qu'elle tenterait de mettre à mal la nette domination du leader du général Leo Hayter (Hagens Berman Axeon), et a profité de ce départ en côte pour passer à l'acte !

D'entrée de jeu les 5 coureurs de l'équipe française font donc exploser le peloton, et le maillot rose n'arrive pas à suivre ! Un groupe de 6 s'échappe, avec en son sein pas moins de 4 membres de la réserve Groupama-FDJ : Romain Grégoire, Lenny Martinez, Reuben Thompson et Lorenzi Germani ne sont accompagnés que par Lorenzo Milesi (Development Team DSM) et Felix Engelhardt (Tirol KTM Cycling Team), le 10e du général. Derrière, c'est la débandade, et l'écart grandit rapidement, atteignant jusqu'à 2'30" après plus de 50 km de course ! Le peloton principal met du temps à se réorganiser, avant que les équipiers de Leo Hayter et du 3e du général Lennert van Eetvelt (Lotto Soudal U23) ne viennent enfin rouler.

 

Le peloton se réorganise et revient, un groupe de 5 ressort réglé au sprint par Gil Gelders !

Un véritable contre-la-montre par équipes s'engage alors. Mais logiquement sur un parcours très roulant, le groupe de tête voit son avance diminuer progressivement. L'écart repasse même sous la minute alors qu'on entre dans les 50 derniers kilomètres. Le bras de fer semble être perdu par Grégoire, Martinez et consort, et cette tentative pleine panache va très certainement se finir par un coup d'épée dans l'eau. D'ailleurs, le deuxième du général se relève à l'avant pour se préserver et ne pas gaspiller plus d'énergie, alors que son coéquipier italien Lorenzo Germani tente lui de repartir en solitaire. Mais rien n'y fait, à 26 bornes de l'arrivée, tout le monde est repris et le peloton est à nouveau compact.

Sur le circuit final d'un quizaine de kilomètres, parcouru 3 fois et comportant la côte Pilone del Colletto (1,3 km à 4.4%), certains coureurs tentent de repasser à l'attaque, sans succès. Le peloton est groupé au moment d'aborder le dernier tour. Un groupe arrive alors à se dégager avec Hannes Wilksch (Team DSM), Simon Dalby (Uno-X), Xabier Berasategi (Laboral-Kutxa), Gil Gelders (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Sergio Meris (Colpack Ballan)Hannes Wilksch s'isole ensuite et compte 12" sur ses poursuivants à 5 km de l'arrivée, alors que la meute suit à 26". L'Allemand, 7e du général, est finalement rejoint sous la flamme rouge. C'est finalement le Belge Gil Gelders qui l'emporte au sprint devant Sergio Meris et Simon Dalby !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

L'info en continu

21:39 Paris-Nice La Groupama-FDJ avec une solide sélection autour de David Gaudu 21:06 Paris-Nice Lotto-Dstny autour d'Arnaud de Lie et sa soif de revanche 20:33 Paris-Nice Bryan Coquard et Ion Izagirre co-leaders avec Cofidis 20:00 Strade Bianche Tadej Pogacar avant sa reprise : "Je peux être confiant" 19:49 Strade Bianche Tom Pidcock : "Je ne ressens pas de pression" 19:25 GP Criquielion Parcours et têtes d'affiche du 29e Grand Prix Criquielion 19:01 Strade Bianche Parcours, profil, favoris... les 18e Strade Bianche ce samedi 18:37 Rétro Classiques Van Aert... émergence d'un champion en pleine apocalypse 18:18 Paris-Roubaix La parcours de Paris-Roubaix 2024... un max de pavés ! 17:39 Strade Bianche Stefan Küng forfait et absent pour "raisons personnelles" 17:10 Route Almeida sur Paris-Nice et Ayuso sur Tirreno pour UAE Team Emirates 16:48 Paris-Nice TotalEnergies avec Cras pour le général... et ses puncheurs 16:00 Strade Bianche Le parcours et les favorites des Strade Bianche Femmes 15:35 Tirreno-Adriatico Soudal Quick-Step avec Julian Alaphilippe et Tim Merlier 15:03 Tirreno-Adriatico Décathlon AG2R La Mondiale avec Ben O'Connor comme leader 14:36 Paris-Nice La première course de Primoz Roglic avec la BORA-hansgrohe 14:18 Tour de France Skoda renouvelle jusqu'en 2028 son partenariat avec le Tour 14:09 Paris-Nice Profils, parcours et favoris... Paris-Nice 2024, du 3 au 10 mars 13:04 Strade Bianche Bastien Tronchon a hâte : "La course de mes rêves" 13:00 Paris-Nice Remco Evenepoel, ses débuts sur une course par étapes en France
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-