Tour d'Italie - Tadej et Julian... les Poga-stars de ce Giro d'Italia

Par Martin LARUELLE le 28/05/2024 à 19:00. Mis à jour le 30/05/2024 à 21:39.
Tour d'Italie - Tadej et Julian... les Poga-stars de ce Giro d'Italia
Giro
Photo : Sirotti

Tout le monde le pressentait, et cela s'est vérifié. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a survolé le Tour d'Italie et prouve qu'il est sans aucun doute le cycliste le plus complet de sa génération, et même du 21e siècle. Mais au-delà de la victoire du Cannibale slovène, le Tour d'Italie nous a réservé son lot de moments mémorables. Tout d'abord, la renaissance de Julian Alaphilippe (Soudal - Quick Step), qui a fait plaisir à tout l'Hexagone, mais sans doute aussi à l'ensemble des fans de la Petite Reine. La domination sur les sprint du duo Jonathan Milan (Lidl - Trek) - Tim Merlier (Soudal - Quick Step) avec à la clé un nouveau maillot cyclamen pour l'Italien, qui semble taillé pour cette compétition et que l'on a hâte de voir se mesurer à Wout van Aert (Visma | Lease A Bike) et Jasper Philipsen (Alpecin - Deceuninck) sur le Tour de France. Et enfin, une lueur d'espoir le cyclisme italien avec les performances  d'Antonio Tiberi (Bahrain - Victorious), premier transalpin vainqueur du maillot blanc depuis Fabio Aru en 2015. Tirons ensemble le bilan de ce 107e Tour d'Italie

Vidéo - Pogacar, Milan, Tiberi et Decathlon - les podiums du Giro

 

Tadej 1er, roi d'Italie

Les superlatifs manquent pour définir la prestation de Tadej Pogacar durant trois semaines sur le Giro. Porteur du maillot de leader depuis la 2e étape - seul Jonathan Narvaez (INEOS Grenadiers) l'a empêché de réaliser un exploit encore plus grand en le portant de bout en bout - le prodige slovène a tout raflé. Six victoires d'étape, près de 10 minutes d'avance sur son plus proche poursuivant, le Colombien Daniel Felipe Martinez (BORA - hansgrohe) - le maillot de meilleur grimpeur et le cœur de tous les supporters italiens. Que dire de plus ? Seulement qu'il nous donne rendez-vous en juillet pour un duel de titans face à Primoz Roglic (BORA-hansgrohe), Remco Evenepoel (Soudal - Quick Step) et, espérons-le, Jonas Vingegaard (Visma | Lease A Bike), en quête d'un doublé Giro-Tour historique. 

 

 

Jonathan Milan, roi des sprinteurs

Pour la deuxième année consécutive, Jonathan Milan a aisément dominé le classement du maillot cyclamen. Le colosse italien a été impressionnant de régularité, terminant premier ou second de tous les sprints massifs de ce Tour d'Italie. Là où il s'agissait d'une découverte l'année dernière, le cru 2024 est celui de la confirmation pour Milan, qui émarge désormais au gratin du sprint mondial. En plus d'être redoutable dans la dernière ligne droite, il sait également tirer son épingle du jeu dans des étapes plus vallonées, ce qui, à l'instar de Wout van Aert sur le Tour de France 2022, le rendait quasiment injouable par ses adversaires dans la quête du maillot de meilleur sprinteur. On a hâte de voir où tout ceci va le mener, lui qui, rappelons-le, n'a encore que 23 ans. Et malgré ses nombreux succès, encore un peu d'expérience à prendre sur le podium au moment de déboucher le champagne, comme vous le verrez dans la vidéo clin d'œil ci-dessous. 

 

 

Julian Loulou Alaphilippe, roi des attaquants

Quel plaisir de revoir Julian Alaphilippe passer la ligne d'arrivée en vainqueur ! Lors de la 12e étape de ce Tour d'Italie, on a retrouvé le Julian des années 2020 et 2021, attaquant insatiable qui dégoute tous ses adversaires. Après une échappée de plus de 100 kilomètres en compagnie du seul Mirco Maestri (Team Polti Kometa), Loulou a conclu en vainqueur une journée qui restera dans les annales de ce 107e Giro. Et qui lui permet d'entrer dans l'Histoire du sport cycliste comme vainqueur d'étape sur les trois Grands Tour. Mais cela ne restera pas son seul fait d'armes. À l'attaque lors de 9 (!) étapes, Alaphilippe s'est logiquement vu décerner le titre de super combatif. La cerise sur le gâteau d'un Tour d'Italie réussi et un pied de nez à son boss Patrick Lefevere qui ne semblait plus croire en lui.

 

 

Antonio Tiberi, roi des tifosis

Enfin ! Les supporters italiens semblent à nouveau disposer de quelques joyaux qui seront capables de jouer les premiers rôles lors d'une course de trois semaines. Il faut bien le reconnaitre, la vide laissé par le départ à la retraite de Vincenzo Nibali n' pas été comblé. Mais il y a désormais une lueur d'espoir qui se nomme Antonio Tiberi, premier italien à être sacré meilleur jeune sur le Tour d'Italie depuis Fabio Aru il y a près de 10 ans. Très régulier, Tiberi a impressionné, ne connaissant pas un seul jour sans et réalisent d'excellentes performances contre le chrono, même sur un parcours plat en fin de 2e semaine. Et derrière lui, n'oublions pas de mentionner Giulio Pellizzari (VF Group - Bardiani CSF - Faizanè), dauphin de Pogacar au classement de la montagne ainsi que sur la 16e étape où le Slovène l'a avalé dans le dernier kilomètre. Très performant en fin de Tour d'Italie, malgré qu'il ait été malade toute la 2e semaine, le benjamin de l'épreuve (20 ans seulement) et 2e du Tour de l'Avenir l'année dernière, a démontré qu'il faudra compter sur lui dans le futur. Pour être complets, mentionnons également Davide Piganzoli (Team Polti Kometa), 13e du classement final sur son premier Grand Tour et également très régulier. La succession du Requin de Messine semble - enfin - se dessiner. 

 

 

Tadej, en quête du doublé

Et maintenant, place à la préparation pour le Tour de France, avec comme objectif le doublé pour Tadej Pogacar. Va-t-il réussir cet exploit où plusieurs champions, comme Alberto Contador ou encore Chris Froome, se sont cassés les dents ces dernières années ? Une chose est sûre, l'opposition sera féroce avec trois réels favoris qui feront tout pour l'en empêcher. Primoz Roglic n'a qu'un objectif en tête cette saison, remporter le Tour de France, et intégrer le cercle très fermé des vainqueurs de trois Grands Tours. Remco Evenepoel découvrira la Grande Boucle et la pression qui va avec, lui qui a également été victime de l'énorme chute sur le Tour du Pays basque. Le prodige belge est pétri de talent, mais il doit encore lever quelques doutes sur sa capacité à gérer une course de trois semaines face au top mondial. Et enfin, Jonas Vingegaard sera-t-il prêt ? Le double vainqueur sortant est l'adversaire le plus féroce de Pogacar sur papier s'il est à 100% de ses moyens. Mais rien ne dit que ce sera le cas, ni même qu'il sera au départ. Le Critérium du Dauphiné permettra de voir Evenepoel et Roglic en action, tandis que Pogacar et Vingegaard ne devraient pas accrocher un dossard d'ici au 29 juin et le Grand Départ à Florence. On a déjà hâte d'y être ! 

 

A LIRE AUSSI

TOUR D'ITALIE

Hugo Hofstetter, tombé sur le Giro, opéré de la clavicule

TOUR D'ITALIE

La Groupama-FDJ sur le Giro: "Ce n'est pas un très bon bilan"

TOUR D'ITALIE

Ben O'Connor : "Sûrement le meilleur Giro de Decathlon AG2R"

L'info en continu

17:05 Tour de France Un an et 9,99 euros... Cyclism'Actu sans pop up et pub 16:35 Tour de France Tadej Pogacar écrase le Tour de France sur la 19e étape ! 16:29 JO - Paris 2024 L'Irlande avec Ben Healy et Ryan Mullen pour les Jeux 16:07 Matériel La collection Sports d'Époque spéciale cyclisme pour la saison 2024 15:46 Tour du Val d'Aoste La Conti Groupama-FDJ gagne la 3e étape avec Golliker 15:24 Tour de France Prudhomme : "Evenepoel, Pogacar... les gens en raffolent... " 14:37 Tour de France Vincent Lavenu : "Nous n'avons pas les résultats attendus..." 14:16 Tour de France La formation Groupama-FDJ a perdu son premier coureur 13:47 Tour de France Cyclism'Actu au col de la Bonette... sur le toit du Tour 13:39 Agenda Tour de France, Baloise Ladies Tour... la fin de semaine vélo 13:20 Tour de France Quand Lance Armstrong donne des conseils à Tadej Pogacar 13:02 Tour de France Jonas Vingegaard : "Je vais continuer à me battre... " 12:26 Critérium Aix, Lisieux... Les 13 Critériums d'après Tour de France 11:51 Tour de France Burgaudeau : "Vercher a un gros moteur et un gros mental" 11:45 Tour de France Madiot : "Pogacar, les suspicions ? À l'UCI de faire son taf" 11:17 Tour de France Valentin Madouas, 27e jeudi : "J'étais complètement nul..." 10:40 Tour de France Le bilan médical d'Amaury Capiot s'alourdit après sa chute 10:31 Tour de France Michal Kwiatkowski : "C'est cruel et difficile à avaler" 10:14 Tour de France Gouvenou : "Plus autant d'étapes pour les sprinteurs..." 10:01 Transfert Kern Pharma fait passer professionnel deux jeunes coureurs
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-