Tour d'Italie - L'étape pour Geoghegan Hart, Almeida sauve le rose
Tour d'Italie
Photo : Sirotti

Tour d'Italie - L'étape pour Geoghegan Hart, Almeida sauve le rose

L'équipe INEOS Grenadiers a remporté une cinquième victoire d'étape sur ce Tour d'Italie grâce à Tao Geoghegan Hart. Le Britannique s'est imposé ce dimanche au sommet à Piancavallo devant les deux coureurs de la Sunweb, Wilco Kelderman et Jai Hindley. Joao Almeida (Deceuninck - Quick Step) a terminé au courage à la 4e place, et le Portugais sauve son maillot rose pour quelques secondes face à Kelderman.

Vidéo - Giro 2020 - Tao Geoghegan Hart remporte la 15e étape

 

Vers un duel Almeida-Kelderman, Hindley grimpe sur le podium

Cette 15e étape a fait de gros dégâts parmi les favoris à la victoire finale. L'équipe Sunweb a mis en route dès le pied de la dernière ascension et à 5 kilomètres du but, il n'y avait plus que Hindley, Kelderman et Geoghegan Hart en tête. Hindley a imprimé le rythme jusqu'à la ligne d'arrivée, et Geoghegan Hart s'est ensuite facilement imposé au sprint. Derrière, Almeida a d'abord tenté de s'accrocher avant de perdre mètre après mètre, mais il a suffisamment bien résisté pour conserver son maillot rose avec 15'' d'avance sur Kelderman, qui s'annonce comme son grand rival.

En effet, les autres leaders ont flanché. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) a été le meilleur des "autres" en prenant la 5e place, mais à 1'22'' du vainqueur. Lâchés très tôt, Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Jakob Fuglsang (Astana), et Pello Bilbao (Bahrain-McLaren) ont terminé à 1'36'', Domenico Pozzovivo (NTT) à 1'58'' et Brandon McNulty (UAE Team Emirates) à 2'43''. Le classement général est donc bouleversé puisque derrière Almeida et Kelderman, c'est Jai Hindley qui monte sur la troisième marche du podium provisoire, à tout de même 2'56'' du Portugais. Geoghegan Hart est quant à lui 4e, une seconde seulement derrière l'Australien.

 

Une dizaine de coureurs en tête, Guerreiro piégé par Visconti

Dès le départ, une douzaine de coureurs prennent le large : Thomas De Gendt et Matthew Holmes (Lotto Soudal), Davide Villella (Movistar), Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), Mark Padun (Bahrain-McLaren), Dani Navarro (Israel Start-Up Nation), Giovanni Visconti et Edoardo Zardini (Vini Zabù-KTM), Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale), Nathan Haas (Cofidis), Luca Chirico (Androni) et Manuele Boaro (Astana). Derrière, certaines équipes tentent de réagir, mais le peloton se résout finalement à laisser filer cette échappée, qui a entretemps perdu Zardini et Haas. Ruben Guerreiro (EF Pro Cycling), le porteur du maillot bleu de meilleur grimpeur, sort alors en contre car il est menacé par Visconti, son dauphin au classement de la montagne. Le Portugais est rejoint par Sergio Samitier (Movistar) et Giovanni Carboni (Bardiani CSF Faizanè), mais ils pointent à environ 2 minutes des hommes de tête, qui abordent la première ascension du jour.

Guerreiro et Carboni calent dans l'ascension et se relèvent, mais Samitier continue son effort et parvient à revenir sur l'échappée, qui compte désormais 11 unités. Comme attendu, Visconti passe le sommet en tête et prend provisoirement la tête du classement de la montagne. Carboni est toujours intercalé et passe à plus de 3 minutes des hommes de tête, le peloton étant quand à lui à près de 7 minutes. Dans les kilomètres suivants, Carboni est repris et l'écart diminue sous l'impulsion de l'équipe NTT Pro Cycling de Domenico Pozzovivo, qui prend ses responsabilités comme lors des derniers jours. Cependant, un coureur de l'équipe sud-africaine, Matteo Sobrero, est victime d'une chute en compagnie d'autres coureurs, ce qui stoppe complètement la poursuite pendant quelques minutes.

 

L'échappée explose, le peloton se rapproche

Le peloton reprend finalement sa marche en avant et au sommet de la deuxième ascension, où Visconti est à nouveau passé en tête, l'avance des fuyards est passée sous les 5 minutes. Dans la fin de cette difficulté, Pozzovivo a connu un incident mécanique et a dû changer de vélo, et il repart en queue de peloton. Ça se complique pour l'Italien dans la descente, une descente très sinueuse dans laquelle des cassures se créent. C'est Nico Denz, coéquipier de Wilco Kelderman chez Sunweb, qui fait un gros travail en tête de peloton, mais tout rentre finalement dans l'ordre dans la vallée. Devant, Villella est victime d'un incident mécanique et met du temps à revenir. Mais il a laissé trop de force dans cette poursuite et est distancé dans les instants suivants, comme plusieurs autres membres de l'échappée. En effet, il ne reste plus que trois hommes en tête à 50 kilomètres de l'arrivée : De Gendt, Dennis et Visconti, qui s'accroche tant bien que mal. Le peloton toujours emmené par Denz est revenu à 3 minutes.

 

Dennis tente le coup en solo

Quelques instants plus tard, Dennis s'envole seul dans l'avant-dernière ascension du jour. L'Australien réalise un beau numéro et compte 40'' sur ses premiers poursuivants - De Gendt et Visconti rejoints par Samitier, Villella et Vendrame - à 30 kilomètres du but, alors que le peloton navigue toujours aux alentours des 3 minutes. Cependant, l'équipe Astana se met aussi à rouler avec la Sunweb, et l'écart diminue à nouveau. Au pied de la montée finale, Dennis n'a plus que 1'30'' d'avance sur le peloton, qui a quasiment repris les poursuivants. La Sunweb reprend alors les choses en main et fait exploser le peloton à 10 kilomètres du sommet !

 

Le numéro de la Sunweb, qui fait exploser tout le monde

L'accélération de la Sunweb est fatale à Rohan Dennis, qui est repris, ainsi qu'à plusieurs leaders. Jakob Fuglsang (Astana) est de suite distancé, tout comme Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling), Pello Bilbao (Bahrain-McLaren)... En fait, seuls Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers), le maillot rose Joao Almeida et son coéquipier Fausto Masnada (Deceuninck - Quick Step) arrivent à suivre le rythme, tandis que Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) est à la limite. Quelques instant plus tard, Nibali explose complètement et il n'y a plus que sept coureurs en tête ; Geoghegan Hart, Majka, Masnada et Almeida ainsi que trois Sunweb : Hamilton, Hindley et Kelderman. À 7 kilomètres du sommet, Hindley accélère et emmène dans sa roue son leader Kelderman et Geoghegan Hart. Almeida tente bien de s'accrocher, mais le maillot rose perd mètre après mètre sur le trio de tête.

 

Geoghegan Hart s'impose, Almeida sauve son maillot rose

Almeida fait ce qu'il peut derrière le trio de tête toujours emmené par Hindley, mais il continue de perdre seconde après seconde. Derrière le Portugais, on retrouve Majka et Masnada, puis un groupe avec Nibali, Fuglsang, Konrad, Bilbao et Knox, tandis que Pozzovivo et McNulty sont encore plus loin. À 2km du but, Almeida a 30'' de retard, Majka-Masnada 1'10'', le groupe Nibali 1'30'' et le groupe Pozzovivo 1'45. Devant, Hindley fait tout le travail et emmène Geoghegan Hart et Kelderman quasiment jusqu'à l'arrivée. La victoire va se jouer au sprint entre ces trois hommes. Geoghegan Hart est très facile et s'impose largement devant Kelderman et Hindley. Almeida donne tout ce qu'il a et réussit à sauver son maillot pour quelques secondes.

Classement de la 15è étape

1GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers4h58'52"
2NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 2"
3AUSHINDLEY JaiTeam DSM+ 4"
4PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 37"
5POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 1'22"
6AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1'29"
7GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 1'36"
8ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 1'36"
9DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 1'36"
10ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 1'36"
11ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 1'38"
12ITAPOZZOVIVO DomenicoTeam Qhubeka NextHash+ 1'54"
13ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 1'54"
14AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victorious+ 1'54"
15USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 2'43"
16AUSO'CONNOR BenTeam Qhubeka NextHash+ 3'10"
17ESTKANGERT TanelEF Education-Nippo+ 5'07"
18ESPDE LA PARTE GONZALEZ VictorCCC Team+ 5'07"
19GBRSWIFT BenINEOS Grenadiers+ 5'07"
20ITAFABBRO MatteoBora-Hansgrohe+ 5'17"

Classement général provisoire après la 15è étape

1PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step59h27'38
2NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 15
3AUSHINDLEY JaiTeam DSM+ 2'56
4GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers+ 2'57
5ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 3'10
6POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 3'18
7ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 3'29
8ITAPOZZOVIVO DomenicoTeam Qhubeka NextHash+ 3'50
9AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 4'09
10ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 4'12
11USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 4'29
12DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 5'07
13ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 8'14
14GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 8'55
15AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victorious+ 9'30
16ESPSAMITIER SergioMovistar Team+ 20'43"
17RUSZAKARIN IlnurCCC Team+ 22'24"
18FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 26'38"
19ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 29'46"
20ITAFABBRO MatteoBora-Hansgrohe+ 31'56"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Mathieu van der Poel va-t-il devenir champion olympique de VTT lundi ?








Partenaires

Publicité
Publicité