Tour d'Italie
Tour d'Italie - Guerreiro l'étape, Nibali et Kruijswijk calent un peu Photo : @Giroditalia

Tour d'Italie - Guerreiro l'étape, Nibali et Kruijswijk calent un peu

Ruben Guerreiro (EF Pro Cycling) a remporté la neuvième étape du Tour d'Italie. Présent dans l'échappée du jour, le Portugais a été le seul à pouvoir suivre Jonathan Castroviejo (INEOS Grenadiers) dans la dernière ascension avant de devancer son adversaire dans les derniers mètres. Guerreiro offre ainsi à sa formation EF Pro Cycling une deuxième victoire d'étape sur ce Giro après celle de Jonathan Caicedo au sommet de l'Etna.

Vidéo - Ruben Guerreiro remporte la 9e étape du Giro 2020

Les leaders du classements général ne se sont pas livrés une grande bataille et ils ont attendu les derniers instants pour attaquer, mais il y a quand même eu des écarts. Jakob Fuglsang (Astana) et Wilco Kelderman (Sunweb) ont terminé dans le même temps, Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) 3'' derrière ce duo et Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling) à 6''. En revanche, certains leaders ont montré quelques limites à l'image de Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), qui a perdu 14'' sur le duo Fuglsang-Kelderman, Joao Almeida (Deceuninck - Quick Step), qui a perdu 18'', et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), qui a fini, comme Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), à 21'' de Fuglsang. Almeida conserve tout de même le maillot rose, mais il voit ses adversaires se rapprocher, notamment Kelderman, désormais 2e à 30'' du Portugais.

 

Une échappée de huit coureurs se dessine après le sprint intermédiaire avec Warbasse et Visconti

Il aura fallu attendre le sprint intermédiaire au kilomètre 75 pour voir un groupe de huit coureurs se dégager à l'avant de la course. Larry Warbasse (AG2R La Mondiale), Giovanni Visconti (Vini Zabù KTM), Kilian Frankiny (Groupama-FDJ), Ruben Guerreiro (EF Pro Cycling), Ben O'Connor (NTT Pro Cycling) Eduardo Sepulveda (Movistar) et Jonathan Castroviejo (INEOS Grenadiers) compteront jusqu'à 7 minutes d'avance sur le peloton. Dans la première ascension repertoriée, c'est l'Italien Visconti qui passe en tête du Passo Lanciano (12,4km à 7%), ascension repertoriée en première catégorie. Parti à contre-temps, Mikkel Bjerg (UAE Team Emirates) arrive à faire la jonction avec les huit fuyards.

Dans le peloton, l'écart est contrôlé par la Deceuninck-Quick Step de Joao Almeida. Dans la deuxième ascension du jour, le Passo San Lenardo (14,4km à 4,3%) aucun changement n'est à noter les huit échappées gérant bien leurs efforts face au peloton, le coureur italien refait le plein de points au sommet de l'ascension.

 

La Trek-Segafredo prend la main à 32 kilomètres de l'arrivée dans la montée du Bosco Sant'Antonio 

Alors que les fuyards possèdent encore 4 minutes d'avance sur le peloton des favoris, Vincenzo Nibali fait rouler ses coéquipiers de Trek-Segafredo, faisant des dégâts parmi les coureurs. Dans le groupe de tête, Visconti, O'Connor et Castroviejo sont distancés, il ne reste plus que cinq coureurs qui ouvrent la route. Avec ce tempo de la formation américaine, l'écart baisse progressivement et les coureurs présents en tête ne comptent plus que 3 minutes d'avance sur le groupe des favoris.

Le peloton finit finalement par se relever à la fin de la montée du Bosco Sant'Antonio et l'écart remonte en faveur des cinq hommes de tête, et à 20 kilomètres du terme, ils pourraient bien se disputer la victoire d'étape. Le rythme est à nouveau assuré par l'équipe Deceuninck-Quick Step en tête du peloton. Warbasse, Castroviejo, Guerreiro, Frankiny et Bjerg abordent la montée finale de Roccaraso (9,6 km à 4,4%) avec une avance de 4 minutes, c'est donc un de ces hommes qui va remporter l'étape du jour, qui a donc mis à l'honneur les baroudeurs ce dimanche. 

 

La Sunweb de Wilco Kelderman prend la tête avant la dernière montée finale, Castroviejo et Guerreiro font la différence à l'avant

Changement de physionomie dans les dix derniers kilomètres : l'équipe Sunweb de Wilco Kelderman prend les commandes du peloton, le Néerlandais souhaite certainement prendre le maillot de leader à l'issue de l'étape. Ensuite, la Trek-Segafredo prend le relai et l'écart baisse légèrement avec la tête où Castroviejo et Guerreiro s'extirpent à l'avant et réussissent à creuser une bonne avance sur leurs trois anciens compagnons d'échappée. Les premières attaques dans le peloton commencent avec Lucas Hamilton (Mitchelton-SCOTT), Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) mais ils ne parviennent pas à faire une différence avec le groupe des favoris. 

 

Guerreiro le plus fort dans les pentes les plus difficiles, Joao Almeida en difficulté dans le dernier kilomètre

Ruben Guerreiro et Jonathan Castroviejo sont les plus forts de l'échappée et arrivent ensemble sous la flamme rouge alors que les pourcentages les plus difficiles arrivent. Bien calé dans la roue de l'Espagnol, le coureur portugais a fait parler ses qualités de grimpeur pour remporter en costaud cette neuvième étape. 

Du côté des favoris, le maillot rose Joao Almeida est en difficulté et perd du temps, notamment sous l'impulsion de Wilco Kelderman qui accélère dans les tous derniers mètres. Il conserve sa première place mais concède 18 secondes sur plusieurs de ses adversaires directs dont  le coureur de Sunweb. Vincenzo Nibali, qui a fait rouler ses hommes une partie de la journée et Steven Kruijswijk ont également semblé à la limite. 

Classement de l'étape 9

1PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo5h41'20''
2ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 8''
3DANBJERG MikkelUAE Team Emirates+ 58''
4SUIFRANKINY KilianGroupama-FDJ+ 1'16''
5USAWARBASSE LawrenceAG2R Citroenm.t.
6GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers+ 1'19''
7AUSHAMILTON LucasTeam BikeExchange+ 1'32''
8NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 1'38''
9DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Techm.t.
10AUSHINDLEY JaiTeam DSMm.t.
11POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 1'41''
12AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohem.t.
13USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 1'44''
14ITAPOZZOVIVO DomenicoQhubeka Assosm.t.
15ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 1'50''
16ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 1'52''
17ESPBILBAO PelloBahrain Victoriousm.t.
18HONVALTER AttilaCCC Team+ 1'55''
19PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 1'56''
20AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victoriousm.t.

Classement général provisoire après l'étape 9

1PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step35h35'50''
2NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 30''
3ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 39''
4ITAPOZZOVIVO DomenicoQhubeka Assos+ 53''
5ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 57''
6DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 1'01''
7BELVANHOUCKE HarmLotto Soudal+ 1'02''
8AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1'11''
9AUSHINDLEY JaiTeam DSM+ 1'15''
10POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 1'17''
11NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 1'24''
12ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 1'32''
13AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victorious+ 1'48''
14RUSZAKARIN IlnurCCC Team+ 1'56''
15AUSHAMILTON LucasTeam BikeExchange+ 2'23''
16ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 2'27''
17GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers+ 2'41''
18USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 2'45''
19ESPSAMITIER SergioMovistar Team+ 4'06''
20GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 4'13''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera sacré champion du monde de cyclo-cross dimanche ?















Partenaires

Publicité
Publicité