Route - Sénéchal : «Quand Quick-Step te donne tout ce que tu veux...»
Route
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Sénéchal : «Quand Quick-Step te donne tout ce que tu veux...»

Milan-San Remo, Paris-Roubaix, Tour de France... Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl) sera sur tous les fronts en 2022 ! Désormais taulier de la formation belge, le coureur tricolore aura de grandes ambitions pour l'année à venir. "Dès le premier stage, j'ai soumis à l'encadrement une série de grandes courses auxquelles j'espérais participer cette année et elles ont toutes été validées", déclare-t-il dans un entretien accordé à L'Equipe.

Vidéo - Le Français de 28 ans sera sur tous les fronts en 2022 !

 

"C'est une année qui me motive énormément..."

"En 2022, je ferai les trois premiers Monuments de l'année. Il y a aussi des classiques que j'ai demandé à ne pas faire et l'équipe a accepté de ne pas m'y envoyer. Pour la confiance, c'est super important. Je peux voir loin et me préparer tranquillement. Alors bien sûr, ça met aussi plus de pression : quand une équipe comme Quick-Step te donne tout ce que tu veux, tu ne peux pas te louper. Mais ça me réconforte plus que ça me stresse. C'est une année qui me motive énormément", explique le coureur de Quick-Step Alpha Vinyl.

Florian Sénéchal (28 ans) est revenu sur son changement de statut au sein du Wolfpack : "L'équipe m'aime bien parce que je ne suis pas forcément le plus fort, mais souvent le plus malin, et parce que j'aime bien jouer la carte de l'équipe. Elle me fait aussi confiance car elle sait que si je dis que j'atteindrai mon pic de forme à une période donnée, en général, c'est le cas. L'an passé, j'avais dit que je ne serais pas en forme de mai à juillet, mais qu'à partir du mois d'août, je serais présent. C'est ce qui s'est passé."

 

"J'ai vraiment envie d'être sur le Tour de France"

Parmi ses objectifs, le Nordiste fera son retour sur le 109e Tour de France (1-24 juillet) : "Ça fait bientôt cinq ans que je n'y suis pas allé, ça me manque. Chaque année il y a quelque chose d'autre qui m'empêche d'y aller : en 2021, la préparation de Paris-Roubaix et des Mondiaux m'a poussé à faire l'impasse. Cette année, j'ai vraiment envie d'y être. J'ai pris un immense plaisir sur la dernière Vuelta, j'ai envie de vivre les mêmes émotions chez moi, en France. Le Giro c'est magnifique, la Vuelta c'est une belle course, mais le Tour, ça reste le Tour, c'est la plus dure, la plus nerveuse, la plus stressante, celle où tu prends le plus de risques, celle où le public est le plus incroyable."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité