Route - Merijn Zeeman : «Sepp Kuss peut encore beaucoup progresser»
Route
Photo : Sirotti

Route - Merijn Zeeman : «Sepp Kuss peut encore beaucoup progresser»

Grâce à un effectif impressionnant, la formation Jumbo-Visma affiche une domination importante sur les courses à étapes et les Grands Tours et a même réussi à prendre le dessus sur la formation INEOS Grenadiers ces derniers temps. L'équipe néerlandaise ne compte pas s'arrêter là, et prépare l'avenir avec de jeunes coureurs comme Sepp Kuss - très fort sur le dernier Tour d'Espagne ou encore Sam Oomen et Tobias Foss. Le directeur sportif Merijn Zeeman s'est confié sur le sujet. 

Vidéo - Kuss leader sur des courses à étapes en 2021 ?

 

"S'il n'était pas tombé sur le Tour, George Bennett aurait pu viser très haut"

"Outre Roglic, Kruijswijk et Dumoulin, nous avons également un certain nombre de jeunes coureurs qui sont à un haut niveau. Tout d'abord, je mentionne Sepp Kuss, qui a à nouveau beaucoup progressé cette année. J'inclus également George Bennett. Il a vraiment fait un grand pas en avant dans son développement cette année. Mais lors de la première étape du Tour de France, il a très lourdement chuté. Il s'en est vraiment remis sur la Vuelta. S'il n'était pas tombé sur le Tour, il aurait pu viser très haut", a-t-il déclaré à nos confrères de Wielerflits.


"Sepp Kuss est à un niveau que l'on apprécie beaucoup, il peut encore beaucoup progresser. Si vous voulez être un vainqueur de Grand Tour, vous devez être capable de rouler très vite et pour cela de très bien récupérer; vous devez maîtriser de nombreux aspects différents. Sepp a maîtrisé un certain nombre de ses aspects, mais certainement pas encore la totalité. Nous aimerions continuer à travailler avec lui à ce sujet dans les années à venir. Il est désormais une grande valeur ajoutée dans notre collectif. Ensuite, à  le défi est de voir s'il peut un jour jouer la gagne sur un Grand Tour ou non. Pour le moment, je ne pense pas que Sepp puisse le faire"

 

"Je ne peux pas prédire jusqu'où les coureurs de moins de 23 ans iront"

"Sam Oomen est un coureur que nous suivons depuis longtemps. C'est un coureur qui est aussi un très bon profil pour nous. Cela nous donne beaucoup de motivation. Nous pensons que nous pouvons lui apprendre beaucoup. Une partie de cela est de s'assurer qu'il guérit à cent pour cent de sa blessure. Médicalement, il va bien. [...] Pour Tobias Foss, nous essayons de le préserver, il doit faire ce qui lui convient. Je ne peux pas prédire jusqu'où les coureurs de moins de 23 ans iront, à quels points ils peuvent être bons. Nous investissons beaucoup sur les jeunes coureurs. Foss a connu une bonne première saison, et j'espère qu'il franchira un nouveau palier l'an prochain", a-t-il expliqué.


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité