Route
Route - La FFC décide de repousser la fin de saison au 29 novembre Photo : @FFCyclisme

Route - La FFC décide de repousser la fin de saison au 29 novembre

En ordre de marche afin de gérer au mieux cette période durant laquelle chaque composante du monde du cyclisme navigue à vue, la Fédération française de cyclisme (FFC) a récemment pris des décisions importantes lors des réunions du bureau exécutif. Michel Callot, le président de la FFC, est revenu sur celles-ci dans un entretien accordé à DirectVelo, abordant notamment les sujets de la refonte du calendrier 2020 et du soutien aux organisateurs d'épreuves.

Vidéo - Michel Callot est le Président de la FFC depuis 2017

 

"Nous encourageons les organisateurs à favoriser les reports"

Concernant la suite du programme pour la saison 2020, que ce soit pour les professionnels ou les amateurs, la FFC a décidé de repousser l'issue de la saison de plusieurs semaines. "Le bureau exécutif du 18 mars a décidé de repousser la fin de saison au 29 novembre. Nous encourageons les comités et les organisateurs à favoriser les reports de course pour proposer le plus d'activité possible à nos licenciés. L'aménagement du calendrier se fait en relation avec l'UCI. J'ai eu le Président de l'UCI au téléphone. L'UCI va proposer en fin de semaine ses propositions d'aménagement du calendrier."

 

Des changements pour le BMX et le VTT

Incertain quant à un report ou non des Championnats de France sur route - "sa date dépend de l'UCI. Sur les trois hypothèses sur lesquelles travaille l'UCI, deux prévoient une reprise de la compétition avant les Championnat de France"Michel Callot a en revanche évoqué avec plus de précision les disciplines du BMX et du VTT. "Pour le BMX, les Championnats de France seront décalés à fin septembre ou début octobre. Et on va aussi vers un report des Championnats du Monde (normalement prévu du 26 au 31 mai, ndlr) en fin de saison. En VTT, nous travaillons sur le report des manches de la Coupe de France. L'UCI travaille aussi sur des hypothèses de report des Championnats du Monde (qui doivent se dérouler du 25 au 28 juin, ndlr)", détaille l'homme de 53 ans.

 

"Nous sommes solidaires des clubs et des comités"

La question du soutien financier aux organisateurs des courses a également été abordée en longueur par le Président de la FFC. "Nous avons deux préoccupations essentielles : tout faire pour sauver de l'activité et mettre en place un plan de relance, car cette crise va traîner dans le temps. Pour le soutien aux organisateurs, il n'y aura pas de double peine. Les droits d'organisation des courses annulées seront remboursés, au niveau fédéral et régional." 

"Pour la relance économique, nous mettons sur pied un plan de financement pour doter les structures de la fédération d'un fond grâce à un emprunt cautionné par l’État pour soutenir en trésorerie tout ceux qui ont besoin d'aide : les organisateurs, les comités régionaux et les comités départementaux qui sont aussi touchés par l'absence de droits d'engagement. C'est un plan Marshall. Nous travaillons pour l'ensemble de notre fédération. Nous sommes solidaires des clubs et des comités. Nous avons besoin de nous serrer les coudes", conclut Michel Callot.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité