Route
Route - Julian Alaphilippe 'n'oubliera jamais le Tour 2019' Photo : Sirotti

Route - Julian Alaphilippe "n'oubliera jamais le Tour 2019"

Absent des pelotons depuis son abandon sur la Clasica San Sebastian début août, Julian Alaphilippe avait besoin de repos après son Tour de France exceptionnel, marqué par ses quatorze jours en Maillot Jaune et ses deux victoires d'étape. Avant de reprendre la compétition la semaine prochaine sur un Tour d'Allemagne qui s'annonce très relevé, le coureur de la Deceuninck-Quick Step s'est confié au quotidien L'Equipe, évoquant sa digestion de la Grande Boucle et ses ambitions pour la fin d'une saison qui restera, quoi qu'il arrive désormais, inoubliable.

La joie de Julian Alaphilippe sur les Champs-Elysées

Ereinté à la sortie du Tour de France, le numéro un mondial a tout d'abord expliqué qu'il avait eu besoin de couper complètement avec le vélo pendant une dizaine de jours, ce qui lui a laissé le temps de repenser à ses exploits du mois de juillet et de prendre conscience de la folie populaire qu'il avait engendrée. "J'avais vraiment besoin de me ressourcer, de penser à autre chose, de partir en vacances, si je voulais continuer à être performant en fin de saison. J'ai été à bloc depuis ma première course en Argentine en janvier. Là, je suis content de retrouver mon vélo. Après avoir débranché, je dois retrouver des sensations, la condition. Je sais qu'il faut du temps pour me remettre dedans."

 

"Je n'ai pas changé, je reste le même"

"Je suis quelqu'un qui va de l'avant mais c'est vrai que ce Tour 2019 marquera ma vie. Je ne l'oublierai jamais. Ça a changé plein de choses autour de moi, mais moi, je n'ai pas changé, je reste le même. En vacances, j'ai fait pas mal de photos avec les touristes, je me suis pris au jeu. Les gens ont vu que j'étais quelqu'un de normal. Durant ce Tour, j'ai sûrement donné envie aux gamins de faire du vélo. S'il y plus de jeunes dans les clubs à la rentrée, ça sera une joie supplémentaire pour moi." Après cette période de repos indispensable pour repartir, le double vainqueur de la Flèche Wallonne veut maintenant réaliser une grosse fin de saison, avec les Championnats du monde dans le Yorkshire en point d'orgue.

 

"Je vais me donner à fond pour ne pas avoir de regrets"

"Ma saison est plus que réussie mais j'en veux toujours plus, je suis comme ça. Je vais me donner à fond pour ne pas avoir de regrets. J'ai envie de faire un beau Mondial, d'avoir de bonnes jambes pour ma dernière course de la saison en Lombardie. Je ne vais pas me foutre de la pression après tout ce que j'ai réalisé, la suite, ce sera du bonus. Si ça marche, alors ce sera une incroyable année. Si ça ne marche, je regarderai dans le rétroviseur et je serai fier de ce que j'ai fait." Conscient que la reprise de la compétition va être compliquée après les émotions intenses vécues sur le Tour, Julian Alaphilippe se laisse quelques courses avant de voir s'il sera en condition pour viser le maillot arc-en-ciel le 29 septembre prochain.

"Le bilan, je le ferai au Canada, après les GP de Québec et de Montréal mi-septembre. Si je performe sur ce format de course, j'aurai alors une très bonne indication et je pense que je pourrai parler de mes ambitions au championnat du monde." Sur un parcours taillé pour lui, l'occasion est trop belle pour que le natif de Saint-Amand-Montrond ne mette pas tout en oeuvre pour effacer sa désillusion d'Innsbruck en septembre 2018.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui sera champion du monde sur route dans le Yorkshire ?



















Partenaires