Route
Route - Geraint Thomas a perdu quelques kilos... et ça change tout ! Photo : @TirrenAdriatico

Route - Geraint Thomas a perdu quelques kilos... et ça change tout !

Non sélectionné par son équipe INEOS Grenadiers pour le Tour de France, Geraint Thomas a retrouvé des couleurs sur Tirreno-Adriatico en prenant la deuxième place finale derrière Simon Yates (Mitchelton-Scott). Rien à voir avec sa performance sur le Critérium du Dauphiné un mois plus tôt, où le Gallois semblait complètement à court de forme. Mais alors, comment expliquer cette différence de niveau ? Pour Thomas, tout est une question de kilos.

Vidéo - Geraint Thomas 2e de Tirreno-Adriatico 2020

"Je pense que j'étais plus léger sur Tirreno. Après le Dauphiné j'ai suivi un régime très strict. L'équipe me disait combien de pâtes je devais manger, combien de protéines, de légumes... Ça m'a permis de perdre un peu de poids et ça fait une grande différence. Les chiffres étaient corrects sur le Dauphiné, mais j'étais un peu lourd, et quand ça ne va pas très fort, le mental ne suit pas forcément non plus", a expliqué Geraint Thomas dans des propos rapportés par Cyclingnews. "En arrivant sur Tirreno, j'étais le leader et je me sentais bien mieux sur le vélo, donc d'un coup je suis passé d'une pente descendante à une pente ascendante. Plus les jours passent et plus vous prenez confiance."

 

Un outsider sur le contre-la-montre des mondiaux

Désormais, le Gallois a les yeux rivés vers le Tour d'Italie où il fera partie des favoris. Mais avant ça, il sera au départ du contre-la-montre des mondiaux ce vendredi, sans forcément viser un grand résultat, mais surtout pour travailler cet exercice spécifique, car trois chronos sont au programme du Giro. "Ça joue une part importante, mais en même temps j'aurais quand même voulu faire les mondiaux car ça me donne une chance de courir. Sur une année normale je finis toujours la saison sur les rotules, mais là c'est différent. Je me sens plutôt bien donc je voulais faire ce contre-la-montre, mais c'est clair que le fait qu'il y ait trois chronos sur le Giro y ajoute de l'importance."

À Imola, la concurrence sera féroce sur le contre-la-montre avec notamment Filippo Ganna, Rohan Dennis, Tom Dumoulin, Rémi Cavagna, Wout Van Aert ou Stefan Küng. La plupart d'entre eux sortent du Tour de France - sauf Ganna et Dennis - et pour Geraint Thomas, cela leur procure un avantage. "Je pense que celui qui va gagner sortira du Tour. Pas forcément un des gars qui visaient le général sur le Tour, mais un de ceux qui ont eu un Tour difficile sans avoir totalement puisé dans leurs réserves. Quoiqu'il arrive, ce sera une belle course à regarder", assure le Gallois. "Le parcours est bien mais j'aurais préféré qu'il soit un petit peu plus vallonné. Cependant, j'espère être dans le coup vendredi. Je vais tout donner pour obtenir le meilleur résultat possible."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité