Route - Bilan - UAE Team Emirates et Tadej Pogacar, rois de 2023 !

Par Nicolas GAUTHIER le 14/11/2023 à 19:30. Mis à jour le 26/12/2023 à 08:39.
Route - Bilan
Photo : @TeamEmiratesUAE

Certes, la formation Jumbo-Visma a marqué les esprits en 2023 avec son exceptionnel triplé sur les Grands Tours, mais au classement UCI, c'est bien UAE Team Emirates qui a fini la saison au premier rang mondial. Avec près de 31 000 points accumulés tout au long de l'exercice 2023, l'équipe managée par le Suisse Mauro Gianetti a devancé de plus de 1 300 unités sa grande rivale néerlandaise. Sous l'impulsion d'un Tadej Pogacar encore une fois exceptionnel, la formation émiratie, avec pas moins de 57 victoires et 138 podiums, a réalisé la plus belle saison de son histoire ! Retour sur l'année 2023 d'UAE Team Emirates.

Vidéo - Mauro Gianetti au micro de Cyclism'Actu à la fin du Tour

 

Tadej Pogacar, une nouvelle saison au sommet

Il sera resté numéro un mondial tout au long d'une année 2023 démarrée sur les chapeaux de roue en Espagne au mois de février ! Après avoir écrasé la Clasica Jaen Paraiso Interior et le Tour d'Andalousie, puis imposé sa loi sur Paris-Nice, Tadej Pogacar a réalisé une campagne de Classiques de très, très haut niveau, avec comme principaux résultats son premier sacre au Tour des Flandres après avoir fait craquer Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) et Wout van Aert (Jumbo-Visma), mais aussi ses victoires sur l'Amstel Gold Race et la Flèche Wallonne. Mais alors qu'il était en lice pour devenir le troisième homme, après Davide Rebellin et Philippe Gilbert, à signer le triplé sur les Ardennaises, Tadej Pogacar s'est fracturé un coude sur Liège-Bastogne-Liège. Un coup dur à deux mois du Tour de France...

S'il est en mesure de se présenter sur les routes du Tour en très bonne condition et de faire jeu égal avec Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) lors des deux premières semaines, le Slovène montre ses limites du moment en dernière semaine et doit se contenter, comme en 2022, de la deuxième place. Encore battu sur la Grande Boucle, ce qui est le seul véritable "échec" de son année, le natif de Komenda va finir 2023 très fort avec une médaille de bronze sur la course en ligne des Championnats du monde, mais surtout une troisième victoire consécutive sur le Tour de Lombardie, ce que seuls les Italiens Alfredo Binda et Fausto Coppi avaient été capables de faire jusqu'ici. Avec 17 victoires cette saison, son total le plus élevé chez les pros, Tadej Pogacar a une nouvelle fois montré son immense classe... et qu'on se le dise, celui qui n'a que 25 ans n'a assurément pas encore fini de nous en mettre plein la vue !

 

Adam Yates... plus qu'un lieutenant de luxe !

Ayant tiré les leçons du Tour de France 2022, lors duquel Tadej Pogacar s'était retrouvé trop vite isolé lors de la fameuse étape du col du Granon, les dirigeants d'UAE Team Emirates avaient réalisé un gros coup cet hiver en faisant venir Adam Yates. Recruté pour épauler son leader slovène sur le Tour, le grimpeur britannique a plutôt très bien rempli sa mission... ce qui ne l'a pas empêché de remporter la 1ère étape, de porter le maillot jaune pendant quatre jours et de monter sur le podium final aux côtés de Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar, et ce pour la première fois de sa carrière !

Et il n'y a pas que sur le Tour de France que le natif de Bury a brillé sur un plan individuel puisqu'il a inscrit son nom au palmarès du Tour de Romandie à la fin du mois d'avril et s'est offert, huit ans après son succès sur la Clasica San Sebastian, sa deuxième course d'un jour WorldTour en septembre à l'occasion du Grand Prix Cycliste de Montréal. Également deuxième du Critérium du Dauphiné, troisième de l'UAE Tour et sixième du Tour de Lombardie, Adam Yates a réalisé une superbe saison 2023, et c'est en étant dans le top 10 du classement UCI (8e) qu'il est parti en vacances.

 

Joao Almeida sur le podium du Giro, Juan Ayuso au pied de celui de La Vuelta

Avec Tadej Pogacar et Adam Yates, Joao Almeida et Juan Ayuso sont les deux autres spécialistes des Grands Tours au sein de l'équipe UAE Team Emirates. Comme l'an passé, le Portugais et l'Espagnol ont pu s'exprimer sur le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne pour le premier, et sur La Vuelta pour le second. Véritable spécialite du Giro, qu'il dipsutait pour la quatrième fois consécutive, Joao Almeida est parvenu à monter sur le podium pour la première fois de sa carrière. À la lutte pour la victoire finale avec Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), le rouleur-grimpeur de 25 ans a un peu flanché lors des trois dernières étapes décisives de ce Giro 2023 et a finalement terminé troisième derrière le Slovène et le Britannique, non sans avoir remporté sa première étape sur un Grand Tour au sommet du Monte Bondone en début de troisième semaine.

D'une régularité toujours aussi impressionnante - deuxième de Tirreno-Adriatico et du Tour de Pologne, troisième du Tour de Catalogne et sixième du Tour de l'Algarve - Joao Almeida a ensuite partagé le leadership avec Juan Ayuso sur le Tour d'Espagne. Et à l'image de ce qu'il s'était passé l'an dernier, c'est le jeune Espagnol qui a pris le dessus sur son coéquipier sur La Vuelta. Tandis qu'Almeida a terminé neuvième, Ayuso a été le principal rival du trio magique de la Jumbo-Visma, terminant au quatrième rang du classement final. Un résultat que l'on peut juger décevant au vu de l'immense potentiel du garçon et de son Tour d'Espagne 2022 (3e pour ce qui était alors son premier Grand Tour et alors qu'il n'avait même pas 20 ans), mais qui s'est inscrit dans la droite lignée d'une saison compliquée, entre reprise tardive à cause d'une tendinite à un talon d'achille et inconstance en termes de performances.

 

On a retrouvé Marc Hirschi !

Ça faisait très longtemps qu'on ne l'avait plus vu aussi performant ! Revenu à son meilleur niveau, soit celui qui lui avait notamment permis de remporter une étape du Tour de France et la Flèche Wallonne en 2020, le puncheur suisse a réalisé une deuxième partie de saison du tonnerre. Entre le 25 juillet et le 15 octobre, Marc Hirschi a signé la bagatelle de 16 tops 10 en 27 jours de course. Vainqueur de la Prueba Villafranca-Ordiziako Klasika, de la Coppa Sabatini et du Skoda Tour Luxembourg, l'Helvète de 25 ans est également monté sur le podium du Memorial Marco Pantani, de la Coppa Agostoni, du Tour du Piémont et de la Veneto Classic, sans oublier ses sixièmes places sur la Bretagne Classic Ouest-France et le Renewi Tour, ainsi que sa huitième sur le Grand Prix Cycliste de Québec. Toutes ces performances ont fait passer Marc Hirschi de la 42e à la 12e place du classement mondial en même pas trois mois ! On attend désormais la confirmation de son retour au plus haut niveau en 2024 et sur les plus grandes épreuves du calendrier.

 

Brandon McNulty, Juan Sebastian Molano, Tim Wellens, Jay Vine : c'est du solide

À eux quatre, ils ont remporté douze courses en 2023, et pas n'importe lesquelles. Tandis que Brandon McNulty a signé son premier succès sur un Grand Tour en gagnant la 15e étape du Tour d'Italie et que Juan Sebastian Molano s'est notamment offert une étape du Tour d'Espagne pour la deuxième année consécutive, les recrues Tim Wellens et Jay Vine ont démontré que les dirigeants d'UAE Team Emirates ne s'étaient pas trompés en les faisant signer. Étincelant en Espagne en début de saison aux côtés de Tadej Pogacar et vainqueur d'une étape sur le Tour d'Andalousie, le Belge a ensuite subi un coup d'arrêt suite à sa lourde chute du Tour des Flandres. Trop juste pour courir le Tour de France, Tim Wellens est revenu à un excellent niveau en fin de saison, remportant le Renewi Tour et terminant cinquième du Gree-Tour de Guangxi.

De son côté, Jay Vine a performé dès le mois de janvier chez lui, en Australie. Après être devenu champion national du contre-la-montre, l'ancien coureur d'Alpecin-Deceuninck a remporté sa première course par étapes WorldTour avec le Santos Tour Down Under. Sans victoire entre le 22 janvier et le 14 octobre, il a mis fin à cette période disette en s'imposant en solitaire sur une étape du Tour de Turquie. Doté d'un très gros moteur, l'Australien a en revanche de nouveau montré ses limites techniques. Victime de plusieurs chutes tout au long de l'année à cause de sa maladresse sur le vélo, Jay Vine va absolument devoir corriger cela s'il souhaite encore passer un cap. Parmi les belles victoires de la saison 2023 pour UAE Team Emirates, citons également celles de Pascal Ackermann sur une étape du Tour d'Italie et de Mikkel Bjerg sur le contre-la-montre du Critérium du Dauphiné.

 

Quel progamme pour Tadej Pogacar en 2024 ?

Chez UAE Team Emirates, la grande question pour 2024 tourne autour du programme de Tadej Pogacar. Adepte du cyclisme champagne et du vélo plaisir, le Slovène a envie de tout courir, mais comme il le dit lui-même : "Si je fais mon programme moi-même, je ne gagnerai probablement pas beaucoup de courses." Deuxième des deux dernières éditions du Tour de France, le numéro un mondial a forcément envie d'inscrire son nom au palmarès du Tour pour la troisième fois, mais fera-t-il les sacrifices nécessaires pour y parvenir, en allégeant par exemple son calendrier lors de la première partie de saison, comme peut le faire un Jonas Vingegaard ? Le sujet sera certainement abordé très rapidement par le coureur et ses dirigeants.

Par ailleurs, la direction sportive d'UAE Team Emirates devra également gérer les envies de Tour de France de Joao Almeida et Juan Ayuso. Le Portugais et l'Espagnol ont déjà annoncé leur espoir d'être au départ de la Grande Boucle le 29 juin prochain à Florence, et il faudra que le manager général Mauro Gianetti et le directeur sportif principal Matxin Fernandez tranchent dans le vif pour savoir qui emmener sur cette 111e édition. À moins que Tadej Pogacar vise principalement le Tour d'Italie l'an prochain - une option peu probable - ce qui laisserait de la place à Almeida et/ou Ayuso....

 

Au rayon des arrivées pour 2024, la formation émiratie a réalisé deux gros coups en attirant le Français Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) et l'Allemand Nils Politt (BORA-hansgrohe). Parallèlement, elle a aussi préparé l'avenir avec les recrutements des jeunes Igor Arrieta (Equipo Kern Pharma), Filippo Baroncini (Lidl-Trek), Isaac del Toro (A.R. Monex Pro Cycling Team) et Antonio Morgado (Hagens Berman Axeon). Parmi les partants, on retrouve notamment Pascal AckermannGeorge Bennett (Israel-Premier Tech), Matteo Trentin (Tudor Pro Cycling Team) et Davide Formolo (Movistar Team).

 

Les 28 coureurs d'UAE Team Emirates pour 2024 (les recrues sont en gras)

ALMEIDA Joao (Portugal / 25 ans)

ARRIETA Igor (Espagne / 20 ans)

AYUSO Juan (Espagne / 21 ans)

BARONCINI Filippo (Italie / 23 ans)

BAX Sjoerd (Pays-Bas / 27 ans)

BJERG Mikkel (Danemark / 25 ans)

CHRISTEN Jan (Suisse / 19 ans)

COVI Alessandro (Italie / 25 ans)

DEL TORO Isaac (Mexique / 19 ans)

FISHER-BLACK Finn (Nouvelle-Zélande / 21 ans)

GROSSSCHARTNER Felix (Autriche / 29 ans)

HIRSCHI Marc (Suisse / 25 ans)

LAENGEN Vegard Stake (Norvège / 34 ans)

MAJKA Rafal (Pologne / 34 ans)

MCNULTY Brandon (États-Unis / 25 ans)

MOLANO Juan Sebastián (Colombie / 29 ans)

MORGADO António (Portugal / 19 ans)

NOVAK Domen (Slovénie / 28 ans)

OLIVEIRA Ivo (Portugal / 27 ans)

OLIVEIRA Rui (Portugal / 27 ans)

POGACAR Tadej (Slovénie / 25 ans)

POLITT Nils (Allemagne / 29 ans)

SIVAKOV Pavel (France / 26 ans)

SOLER Marc (Espagne / 29 ans)

ULISSI Diego (Italie / 34 ans)

VINE Jay (Australie / 27 ans)

WELLENS Tim (Belgique / 32 ans)

YATES Adam (Grande-Bretagne / 31 ans)

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE - BILAN

Le Team TotalEnergies, une année 2023 compliquée

ROUTE - BILAN

Cofidis, elle Lafay sur le Tour et retrouve du crédit

ROUTE - BILAN

Année moyenne pour Groupama-FDJ... du renouveau en 2024 ?

L'info en continu

12:14 Route La femme de Gilbert tacle Marion Rousse: "Tu devrais faire profil bas" 11:47 CyclismActu 9,99 euros pendant 1 an... CyclismActu.net plus simple à lire 11:20 Route Le Challenge Raymond Poulidor... tous les résultats et classements 11:00 Paris-Nice À J-10 du départ du 82e Paris-Nice... le parcours et profils 10:44 Route Quinty Ton à l'hôpital après une grave chute à l'entraînement 10:30 O Gran Camino Parcours, profils, favoris... l'édition 2024 dès ce jeudi ! 10:24 Omloop Het Nieuwsblad 4 équipes sont invitées... mais pas la TotalEnergies 09:28 Rétro Classiques Le jour où Tom Boonen s'est fait rouler dans la farine 09:05 UAE Tour Adam Yates victime d'une commotion cérébrale après sa chute 08:30 ITW Évita Muzic : "Je ne connais pas le budget de SD Worx, mais..." 07:55 Pronostic Vos pronostics avec Cyclism'Actu pour les courses du WorldTour 07:10 Route Christophe Laporte : "Suis-je capable de gagner un Monument ?" 21/02 Médias Abonnez-vous à Youtube Cyclism'Actu TV pour retrouvez vos vidéos 21/02 O Gran Camino David Gaudu : "Un très beau plateau avec Jonas Vingegaard" 21/02 UAE Tour Ben O'Connor : "C'est triste qu'Adam Yates abandonne, mais..." 21/02 ITW Léa Curinier, la nouvelle carte FDJ-SUEZ : "Il y a tout pour briller" 21/02 Omloop Het Nieuwsblad L'équipe Bahrain Victorious avec Matej Mohoric 21/02 O Gran Camino Jonas Vingegaard de retour... avec un nouveau nom 21/02 Agenda UAE Tour, Omloop, Gran Camino... le programme cette semaine 21/02 Route Peu de classiques pour Anthony Thurgis cette saison : "Ça fait mal"
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Qui va remporter l'Omloop Het Nieuwsblad ?














Publicité
Publicité
-
-