Retraite
Retraite - Axel Journiaux : «Le monde pro ? Pas fait pour moi» Photo : Sirotti

Retraite - Axel Journiaux : «Le monde pro ? Pas fait pour moi»

Axel Journiaux a récemment annoncé mettre un terme à sa carrière. Pensionnaire chez Total-Direct Energie depuis 2018, l'ancien coureur de Vendée U n'a jamais pu s'épanouir dans le monde professionnel. Dans un entretien au Télégramme, il est revenu longuement sur sa brève carrrière et les raisons profondes l'ayant poussé à dire stop. 

Vidéo - Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

"Je n'aurais pas été heureux ailleurs"

Le sentiment principal ressortant de ce long entretien est indubitablement la lassitude par le Costarmoricain de la vie de coureur professionnel, au sens strict comme au sens large. S'il ne nie pas avoir connu de bons moments dans son éphémère carrière, Journiaux ne retiendra pas ses années pro comme les meilleurs moments de sa carrière : "J’ai pris du plaisir sur le vélo une bonne moitié de la saison. Lors de la seconde, c’était beaucoup plus difficile (il n'a pas achevé une course depuis les Boucles de la Mayenne en juin dernier, ndlr). Ce ne seront pas mes meilleurs souvenirs dans le vélo… J’ai pu voir ce que c’était, ce qui me permet d’arrêter en paix. Je ne suis pas du tout revanchard. Si cela ne l’a pas fait, c’est que le monde pro n’était pas fait pour moi, c’est comme ça. Après, le bilan, j’ai quand même vécu de belles choses… J’ai pris un peu de plaisir mais ce n’est pas ce que je vais raconter à mes enfants si j’en ai un jour."

"Je n'aurais pas été heureux ailleurs qu'à Total Direct Energie"

On pourrait alors penser en entendant ses mots que les choses ne se sont pas bien déroulées sous la direction de Jean-René Bernaudeau, il n'en est rien d'après le futur retraité. Bien conscient de la dureté du monde pro, le natif de Saint-Malô a gardé les idées claires dès le début de la saison quant à son avenir : "Je me sentais bien chez Total Direct Energie avec les coureurs. Cette équipe correspondait à l’idée que je me faisais du monde pro, avec ses difficultés et ses avantages. Je n’aurais pas été heureux ailleurs. En début de saison, lorsque je suis parti à la Tropicale Amissa Bongo, les choses étaient claires dans ma tête : si Jean-René ne me conservait pas, j’arrêtais. Je comprends d’ailleurs sa décision. A sa place, je me serais sans doute remercié aussi."

"Je préfèrais le vélo chez les amateurs"

Licencié au Team Pays de Dinan puis à Vendée U, Axel Journiaux a été l'auteur d'une belle carrière chez les amateurs, notamment en 2016. Beaucoup de petits détails ont fait la différence pour sa préférence du monde amateur face au monde professionnel : "Un ensemble de petites choses. Des difficultés de compréhension avec le staff et les directeurs sportifs, par exemple. Disons que ce n’est pas le vélo qui me correspondait. J’ai préféré mes saisons au Team Pays de Dinan ou à Vendée U, mes années amateurs… C’est bizarre, mais je préférais les retours de course en camion que les trajets en avion ou les au-revoir vite fait dans le bus. Je n’arrête pas le vélo pour ça mais… Je préférais le vélo en amateur. Je n’étais pas heureux chez les pros."

"Sortir de ma bulle vélo"

L'inconvénient (pour certains un avantage) de la vie de coureur professionnel est l'intégration parfois (auto-)forcée dans ce microcosme particulier qu'est le cyclisme. S'il prend sa retraite sportive, Axel Journiaux, 24 ans est conscient que la vie s'ouvre désormais à lui devant lui : "Je vais sortir de ma bulle vélo. Pendants 13 années de ma vie, c’est le vélo qui rythmait les choses. Je ne vais pas rester à rien faire, je veux découvrir le monde. Je souhaite aller vers les gens. Sans prétention, je pense avoir un peu fait le tour de la question sur le vélo. A 24 ans, je me dois désormais de penser à mon avenir. J’ai envie de travailler et, pourquoi pas, de reprendre les études."

 


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité