Polynormande - Arnaud De Lie l'emporte en costaud après un final décousu

Par Arthur DE SMEDT le 13/08/2023 à 17:27

Photo : M.Vaning/LNC

La Coupe de France FDJ revenait pour son 14e rendez-vous de la saison à l'occasion de La Polynormande ce dimanche. Et au terme d'un dernier tour très indécis et décousu, c'est le grand favori Arnaud De Lie (Lotto Dstny) qui s'est imposé avec une facilité déconcertante à Saint-Martin-de-Landelles ! Le sprinteur belge a fait parler sa puissance et sa vélocité dans les derniers mètres pour surgir d'un peloton très réduit et avaler Valentin Ferron (TotalEnergies) et Jordan Jegat (CIC U Nantes Atlantique), partis à trois kilomètres de l'arrivée et repris sur le fil. Les deux malheureux Français termine finalement respectivement 2e et 3e, deux coureurs d'AG2R Citroën Team complétant le top 5 du jour avec Paul Lapeira (4e) et Clément Venturini (5e). Avec ce 2e succès sur la Coupe de France FDJ - après le Grand Prix du Morbihan en mai - le "Taureau de Lescheret" prend la tête du classement général de la compétition.

Vidéo - 6e succès de la saison pour Arnaud De Lie à la Polynormande

 

Grosse bataille pour l'échappée, 5 coureurs en tête, Groupama-FDJ contrôle

C'est sous un ciel couvert que les 111 coureurs engagés sur cette 43 édition de la Polynormande se sont élancés au départ d'Avranches. Au programme de cette 14e manche de la Coupe de France FDJ, 168,9 kilomètres pour rejoindre Saint-Martin-de-Landelles et connaître le successeur de Franck Bonnamour (AG2R Citroën Team). Il faut attendre environ une heure de course et plus de 40 kilomètres parcourus pour voir la bonne échappée se former. Après une rude bataille, François Bidard (Cofidis), Damien Touzé (AG2R Citroën Team), Dimitri Peyskens (Bingoal WB), Jens Reynders (Israel-Premier Tech) et Léo Danès (CIC U Nantes Atlantique) arrivent enfin à prendre du champ sur le peloton, alors que l'on est déjà entré sur le circuit à parcourir onze fois.

Mais l'écart reste très mince, le peloton restant très nerveux et se scindant à plusieurs reprises. Le quintet de tête est même proche de se faire reprendre, mais parvient finalement à faire passer son avance au-dessus de la minute pour la première fois à près de 80 bornes de l'arrivée. A six tours du but, deux minutes séparent même les fuyards du peloton, emmené par les Groupama-FDJ et la Lotto Dstny. La formation française prend ses responsabilités et assume le poids de la course, imprimant un tempo de plus en plus élevé au fil des tours. Son gros travail pour Paul Penhoët paye puisque l'écart n'est plus que de 40 secondes à trois tours de l'arrivée, avec encore 35 km de course environ.

 

Reynders résiste mais repris, un final décousu, Arnaud De Lie trop fort !

Dans la célèbre Côte de la Pigeonnière, l'équipe TotalEnergies tente de relancer la course, sans succès. Mais le peloton est très étiré, l'enchaînement des difficultés faisant mal à de nombreux coureurs. A l'avant, Jens Reynders attaque et part seul pour un dernier baroud d'honneur. Le Belge de 25 ans réalise un beau numéro puisqu'il franchit la ligne avec 40 secondes sur ses anciens compagnons, alors que le peloton a ralenti l'allure et pointe à 1'20", à 2 tours du dénouement ! C'est la Lotto Dstny qui doit désormais rouler, Groupama-FDJ ayant décidé de stopper la poursuite. Au prochain passage au sommet de la Pigeonnière, l'écart est toujours d'une minute sur un peloton désorganisé - le contre ayant été repris.

Profitant de cette tergiversation, plusieurs coureurs essayent d'attaquer, dont le Manchois Mikaël Cherel (AG2R Citroën Team) ! Pour sa dernière course en France, le futur retraité prend quelques secondes en compagnie de Thomas Gachignard (St-Michel-Mavic-Auber 93). Au dernier passage sur la ligne, ce duo accuse 40" de retard sur l'homme de tête, le peloton passant une dizaine de secondes plus tard. Tout reste possible dans ce dernier tour ! Mais la Cofidis et Guillaume Martin durcissent dans la première difficulté du circuit, une accélération qui est fatale à tous les hommes de tête. Le peloton explose complètement dans la Pigeonnière, le final est assez confu et indécis. Six coureurs parviennent à prendre quelques longueurs sur ce qu'il reste du groupe principal. Valentin Ferron (TotalEnergies) et Jordan Jegat (CIC U Nantes Atlantique) ressortent de ce groupe et ne sont pas loin d'arriver pour la gagne. Mais Arnaud De Lie surgit dans les derniers mètres et dépose tout le monde, s'imposant avec une facilité déconcertante pour une 6e victoire cette saison.

Polynormande - Classement général

1BELArnaud DE LIELotto Dstny
2FRAValentin FERRONTotalEnergiesm.t.
3FRAJordan JEGATCIC U Nantes Atlantiquem.t.
4FRAPaul LAPEIRADecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
5FRAClement VENTURINIDecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
6FRAHugo PAGEIntermarche-Wantym.t.
7FRAHugo HOFSTETTERArkea-B&B Hotelsm.t.
8FRAAlexandre DELETTRECofidism.t.
9FRAPaul PENHOETGroupama-FDJm.t.
10ITAGiacomo NIZZOLOIsrael-Premier Techm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

L'info en continu

04/03 Média Abonnez-vous à Youtube CyclismActu et pour revoir toutes vos vidéos 04/03 Route Felix Gall : "On a de grands projets avec Décathlon AG2R La Mondiale" 04/03 Tirreno-Adriatico Le casque de Vingegaard et de la Visma, vous avez aimé ? 04/03 Paris-Nice La 3e étape... le profil et le parcours du chrono par équipes 04/03 Agenda Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Drenthe... au programme de la semaine 04/03 Média Cyclism'Actu recherche des nouveaux rédacteurs... alors on vous attend 04/03 Tirreno-Adriatico Romain Bardet : "Le classement général ? Si vous saviez !" 04/03 Transfert Un Suisse de 23 ans va s'engager avec Corratec-Vini Fantini 04/03 Tirreno-Adriatico La 2e étape... un parcours et un profil pour sprinteurs ? 04/03 Tirreno-Adriatico Filippo Ganna, 2e : "Nous devons continuer à travailler" 04/03 Route Les résultats du Challenge Raymond Poulidor et le Vendée U fait sa loi 04/03 Transfert Lenny Martinez quitterait la Groupama-FDJ à la fin de la saison ? 04/03 JO - Paris 2024 Que pensez-vous des affiches des JO et Paralympiques ? 04/03 Sport Jean-Claude Blanc de Ineos Sport : "On a ce côté français de râler..." 04/03 Paris-Nice Danny van Poppel, 4e : "J'ai cru que je pouvais gagner" 04/03 Tirreno-Adriatico Romain Grégoire, 10e : "C'est super satisfaisant" 04/03 Paris-Nice Laurence Pithie : "Je ne m'y attendais pas à ce maillot jaune" 04/03 Tirreno-Adriatico Jonas Vingegaard, 9e : "J'avais de bonnes sensations" 04/03 Paris-Nice Mathieu Burgaudeau est le maillot à pois : "Rester à l'attaque" 04/03 Paris-Nice Arvid de Kleijn : "Je franchis des paliers chaque année"
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-