Piste
Piste - Sébastien Vigier : «Les JO, c'est proche et loin à la fois» Photo : @FFCyclisme

Piste - Sébastien Vigier : «Les JO, c'est proche et loin à la fois»

À l'instar de sa compatriote Mathilde Gros, le champion d'Europe de la vitesse individuelle 2017 commence à trouver le temps long. Sébastien Vigier, comme l'ensemble de ses partenaires de l'équipe de France, n'a pas pu se rendre en Bulgarie lors des championnats d'Europe à la suite de la décision de la Fédération française de cyclisme (FFC). Une annonce compréhensible mais dur à digérer pour le pistard de 23 ans en manque de compétition.

Vidéo - ITW - Grégory Baugé : "Le report des Jeux a été un choc"

 

"C’est difficile, il faut bien le dire"

"C’est difficile, il faut bien le dire. Nous n’avons plus eu de compétitions depuis février dernier et les Mondiaux. C’est donc un très gros break. À cette époque, nous étions focus sur les Jeux. Mais ils ont été reportés, et je me suis alors dit qu’au moins, ça nous ferait plus de temps pour s’améliorer et rattraper notre retard sur les meilleurs. Mais en fait, ce n’est pas si facile concrètement. On s’aperçoit vite que sans point d’étape, sans échéance à court terme, c’est dur de se motiver", explique Sébastien Vigier dans un entretien accordé à Ouest-France.

 

"Tu as besoin d’épreuves pour aller chercher ce surplus de motivation"

Sébastien Vigier estime notamment que l'absence d'épreuves va devenir un problème mentalement à court terme mais également physique à long terme. "Ce n’est pas facile de savoir où on en est. On a besoin de la compétition pour ça. Pour les automatismes, pour les repères. Tu as beau avoir la sensation de bien t’entraîner, tu as besoin d’épreuves pour aller chercher ce surplus de motivation, et donc mieux avancer. La motivation, sans compétition devant soi, sans objectif à court terme, c’est dur de l’avoir tous les jours. Et moi, pourtant, j’arrive généralement facilement à me motiver, donc c’est dire", déclare le vice-champion d'Europe du keirin en 2018.

 

"Il y a encore le temps avant les Jeux"

Désormais, le pistard français pense à la suite de sa saison avec notamment les Jeux olympiques comme point d'orgue. "Tokyo, c’est à la fois proche et loin en même temps. Il reste quand même des mois pour bien se préparer. Il y a encore le temps, selon moi. Avant, on doit théoriquement avoir l’Euro 2021 en février, des Coupes du monde peut-être après, donc on verra, et je veux rester optimiste", conclut Sébastien Vigier.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité