Paris 2024
Photo : @Paris2024 / @TonyEstanguet

Paris 2024 - Près de 75% des Français aiment la mascotte de Paris 2024

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Dévoilées en tout début de semaine, les mascottes des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, les Phryges, ont reçu un bon accueil de la part des Français. C'est ce que révèle un sondage réalisé lundi et mardi par Harris Interactive, 1 058 personnes âgées de plus de 18 ans ayant été interrogées en ligne. Il en ressort que 75% des Français apprécient les deux bonnets phrygiens choisis comme mascottes de Paris 2024, les principales raisons évoquées par les sondés étant qu'elles sont reconnaissables, originales et mignonnes. Les Phryges font encore plus fureur chez les jeunes puisqu'elles plaisent à 83% des enfants de 6 à 17 ans (420 interrogés), près de la moitié indiquant même qu'elles leur plaisent beaucoup.

Vidéo - Les Phryges... voici les mascottes de Paris 2024 !

 

Une phryge olympique et une phryge paralympique... ça plaît beaucoup !

Un autre aspect qui séduit les Français, c'est la distinction qui a été faite entre les deux mascottes. Tandis que l'une symbolise les Jeux olympiques, l'autre, avec sa prothèse et sa lame de course à la place de la jambe droite, ramène instantanément aux Jeux paralympiques. Près de 9 Français sur 10 (88%) valident le choix fait par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, ce chiffre passant même à 93% lorsqu'on s'adresse aux enfants. À la lumière de cette enquête, le pari des Phryges semble donc gagné !

 

Julie Matikhine : "Nos mascottes sont un idéal à défaut d’être un animal"

Dans un communiqué de presse, Julie Matikhine, directrice de la marque de Paris 2024, avait dévoilé les raisons de ce choix de mascottes. "Faire une mascotte pour faire une mascotte n'apporte rien. Plutôt que de chercher un animal totem, on voulait qu'elles incarnent l'esprit français, portent un idéal et, à travers lui, transmettent les valeurs de notre pays, une part de notre histoire [...] Nos mascottes sont un idéal à défaut d’être un animal. Et cet idéal, c’est celui de la liberté et de la République", concluait-elle.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

PARIS 2024

Team GB accueillie par la Ville de Clichy pour Paris 2024 !

Publicité

L'info en continu

18:41 Étoile de Bessèges Arnaud De Lie impressionne : "Ça a été la guerre !" 18:39 JO 2024 La flamme olympique commencera son périple français à Marseille 18:36 Infirmerie Egan Bernal, sa blessure : "J'ai toujours mal au genou" 18:32 ITW/Le Mag Évita Muzic : "Mon genou me gêne toujours, c'est frustrant" 18:17 Clasica Jaén Paraiso 17 équipes en lice, dont 7 du World Tour 18:10 ITW/Le Mag Marie Le Net : "J'ai envie de retourner sur le Tour mais !" 17:53 Saudi Tour Ruben Guerreiro : "Je me sens plus fort que jamais..." 17:30 Tour d'Italie Pascal Ackermann devrait disputer son 2e Giro en 2023 17:12 Tour de Valence Velasco la 3e étape, Jungels 2e, Ciccone reste leader 17:07 Média Cyclism'Actu sans PUB... c'est seulement 9,99 euros pour un an 17:02 Étoile de Bessèges Encore Arnaud De Lie sur la 3e étape, Ferron 2e 16:55 Route Sebastian Unzué : "Un désordre complet ce calendrier féminin !" 16:50 ITW/Le Mag Clara Copponi : "Ça va être intense gérer piste et route" 16:45 Média Pour rejoindre la team de Cyclism'Actu dès ce mois de février 16:35 Route John Degenkolb : "Je ferai un choix pour mon avenir d'ici 2024" 16:21 ITW/Le Mag Eugénie Duval, la doyenne : "On en rêvait et c'est réel..." 16:16 Tour de Valence Femmes La formation Movistar avec Lippert et Mackaij 16:00 Cyclo-cross - Mondiaux Mathieu van der Poel : "Si je ne gagne pas..." 15:48 Route Un Challenge Raymond Poulidor hommes et femmes en 2023 15:40 Saudi Tour Simone Consonni : "Heureux de montrer que je peux gagner"
fleche bas fleche haut

Nos Partenaires

pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS
Publicité RM

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023
Publicité TMZ

Sondage

Qui va devenir champion du monde de cyclo-cross dimanche ?














Publicité
Publicité
-
-