Omloop Het Nieuwsblad - Davide Ballerini fait triompher le Wolfpack
Omloop Het Nieuwsblad
Photo : @FlandersClassic

Omloop Het Nieuwsblad - Davide Ballerini fait triompher le Wolfpack

Malgré de nombreuses attaques tout au long de la course, la 76e édition de l'Omloop Het Nieuwsblad s'est terminée par un sprint entre une cinquantaine de coureurs. Parfaitement emmené par Florian Sénéchal, Davide Ballerini (Deceuninck - Quick Step) est allé chercher la plus grande victoire de sa carrière en s'imposant facilement devant le jeune Jake Stewart (Groupama-FDJ) et Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation). 

Vidéo - Davide Ballerini remporte l'Omloop Het Nieuwsblad 2021 !

La victoire de Ballerini vient couronner la superbe course de la Deceuninck - Quick Step. Les coureurs du Wolfpack ont toujours été à l'avant, notamment Julian Alaphilippe qui s'est lancé dans un raid solitaire à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Une fois repris, le champion du monde s'est mis au service de son sprinteur Ballerini, qui a conclu avec la manière. Derrière l'Italien, le Britannique Jake Stewart, 21 ans, s'offre une 2e place pleine de promesses, tandis que le vétéran Sep Vanmarcke, vainqueur de cette course en 2012, complète le podium.

 

5 hommes en tête, de nombreuses chutes dans le peloton

Une échappée de cinq coureurs se forme après quelques kilomètres de course. Devant, on retrouve Kenny De Ketele (Sport Vlaanderen-Baloise), Bert De Backer (B&B Hotels), Yevgeniy Fedorov (Astana-Premier Tech), Ryan Gibbons (UAE Team Emirates) et le Français Matis Louvel (Arkéa-Samsic). Le peloton laisse logiquement filer les fuyards, qui vont rapidement compter jusqu'à 9 minutes d'avance avant de voire l'écart diminuer à l'approche des premières difficultés. À un peu moins de 100 kilomètres de l'arrivée, l'avance des hommes de tête est même descendue sous les 6 minutes.

Peu après la mi-course, une grosse chute a lieu dans le peloton avec plusieurs favoris impliqués, dont Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation), Greg Van Avermaet (AG2R Citroën) et Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious), mais tout le monde parvient à revenir au contact. Le rythme s'accélère, et les échappés ne comptent plus que 2'30'' d'avance à 70 kilomètres du but, au moment où Kasper Asgreen (Deceuninck - Quick Step) décide d'accélérer le rythme. Jonas Rutsch (EF Education-Nippo) en profite alors pour sortir seul en contre derrière les cinq hommes de tête. L'Allemand fait une belle impression, mais il est finalement repris par le peloton qui impose un rythme de plus en plus soutenu. La nervosité se fait sentir, et plusieurs chutes ont lieu, dont celle d'Yves Lampaert (Deceuninck - Quick Step), qui parvient tout de même à rentrer après un gros effort.

 

Les costauds font la différence dans le Molenberg

À 50 kilomètres de l'arrivée, les cinq hommes de tête n'ont plus qu'une poignée de secondes d'avance et vont être repris par le peloton qui a perdu de nombreuses unités. Le Molenberg approche, et quelques coureurs tentent d'anticiper comme Johan Jacobs (Movistar) et Olav Kooij (Jumbo-Visma). Ces deux hommes reviennent sur le tête dans le Molenberg, où Matteo Trentin (UAE Team Emirates) décide de secouer le peloton avec Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) dans sa roue. L'Italien et le Français créent une belle sélection puisqu'une dizaine de costauds se détachent, avec notamment Greg Van Avermaet (AG2R Citroën), Zdenek Stybar (Deceuninck - Quick Step), Christophe Laporte (Cofidis) et Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation). Quelques coureurs parviennent ensuite à faire la jonction, dont Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), tandis que le gros du peloton pointe à une quinzaine de secondes.

 

Julian Alaphilippe tente sa chance de loin !

À 37 kilomètres de l'arrivée, on retrouve 13 coureurs en tête : Alaphilippe, StybarBallerini (trois coureurs de Deceuninck - Quick Step), Pidcock, Van Avermaet, Gogl, Kooij, Laporte, Livyns, Jacobs, TrentinGeniets et Vanmarcke. Ce groupe s'entend bien et creuse l'écart sur le peloton, mais Julian Alaphilippe a des fourmis dans les jambes et profite d'une petite côte pour sortir seul ! Le Français prend rapidement une quinzaine de secondes d'avance, mais les poursuivants s'organisent pour tenter de revenir. Deplus, Zdenek Stybar est victime d'une chute, ce qui fait qu'Alaphilippe n'a plus qu'un équipier derrière pour essayer de ralentir la poursuite. Après un bel effort, le champion du monde est finalement repris par le contre à 18 kilomètres de l'arrivée au pied du mur de Grammont, mais le peloton recolle également et tout est à refaire !

 

Ballerini conclut le travail de la Deceuninck - Quick Step

Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) attaque dans le mur de Grammont et prend quelques mètres d'avance sur le peloton. l'Italien reste devant pendant quelques kilomètres et il entame le Bosberg seul en tête, mais il est repris dans cette ascension qui était la dernière du jour. À 10 kilomètres du but, il reste encore une cinquantaine de coureurs dans le peloton, et on se dirige alors vers une improbable arrivée au sprint. Alaphilippe, aux côtés de Kasper Asgreen, sacrifie ses chances et emmène le peloton car son sprinteur Davide Ballerini, très en vue depuis le début de course, est encore dans le groupe de tête, même s'il reste encore beaucoup de coureurs rapides comme Kristoff, Coquard, Laporte, Trentin, Stuyven, Hayter, Pasqualon, Stewart... Cependant, Kristoff, Pasqualon et Hayter se retrouvent hors jeu peu avant la flamme rouge à cause d'une chute. Florian Sénéchal lance le sprint pour Ballerini, et l'Italien s'impose facilement devant le jeune Jake Stewart (Groupama-FDJ) et Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation).

Classement général

1ITABALLERINI DavideDeceuninck-Quick Step
2GBSTEWART JakeGroupama-FDJ
3BELVANMARCKE SepIsrael Start-Up Nation
4AUSHAUSSLER HeinrichBahrain Victorious
5BELGILBERT PhilippeLotto Soudal
6ESPARANBURU AlexAstana-Premier Tech
7FRASENECHAL FlorianDeceuninck-Quick Step
8ITATRENTIN MatteoUAE Team Emirates
9LUXGENIETS KevinGroupama-FDJ
10ALLPOLITT NilsBora-Hansgrohe
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité