Mondiaux
Mondiaux - Vincenzo Nibali : «Je ne suis pas en super forme...» Photo : @Imola_Er2020

Mondiaux - Vincenzo Nibali : «Je ne suis pas en super forme...»

Vincenzo Nibali sera une nouvelle fois la tête d'affiche de la sélection italienne sur la course en ligne des Mondiaux dimanche. Cependant, le coureur de la Trek-Segafredo ne semble pas être en grande forme, lui qui vient de terminer 19e de Tirreno-Adriatico, loin des meilleurs. Ainsi, pour briller à domicile, l'Italie pourrait devoir compter davantage sur Damiano Caruso et surtout Diego Ulissi, récent vainqueur du Tour de Luxembourg, pour pallier l'éventuelle méforme du Requin de Messine.

Vidéo - Vincenzo Nibali sur le Tour d'Italie 2019

"Nous ne faisons pas partie des favoris, mais nous sommes la Squadra et nous sommes habitués à relever des défis", a déclaré le sélectionneur Davide Cassani. "Nibali a admis qu'il n'était pas à son top mais je veux toujours qu'il fasse partie de mon équipe. Notre unité à toujours été un facteur important ces dernières années et on fera encore de notre mieux cette année. Ce sera très dur contre des gars comme Van Aert, Hirschi et les autres mais on essaiera de revenir avec quelques choses."

 

Nibali : "Ce n'est jamais facile pour moi d'atteindre mon pic de forme rapidement"

"Je vais regarder modestement ce que je vais pouvoir faire dimanche mais je ne pense pas que je serai l'unique coureur protégé de l'équipe, nous avons beaucoup de cartes à jouer", a expliqué Nibali. "C'est une année différente. On a recommencé à courir et immédiatement il y a eu des épreuves importantes, mais ce n'est jamais facile pour moi d'atteindre mon pic de forme rapidement. J'ai toujours eu besoin de plus de courses et plus de kilomètres dans les jambes, donc j'ai pas mal souffert. J'étais en altitude et je suis allé sur Tirreno. Je ne suis pas en super forme mais j'ai continué à travailler en espérant que les choses s'améliorent."

"Ces mondiaux sont différents, il n'y a pas de section facile. Les montées s'accumulent et sont difficiles. Le mauvais temps annoncé pourrait rendre ça encore plus dur. Je pense que les coureurs qui ont pas mal roulé vont être là dans les deux, trois derniers tours. Ceux qui sortent du Tour de France comme Kwiatkowski, Van Aert ou d'autres qui sont clairement en forme vont être là. C'est dangereux d'attendre le dernier tour pour tenter quelque chose parce que Van Aert est fort et il sera favori en cas d'arrivée groupée", a-t-il ajouté.

 

La solution Diego Ulissi 

Si Nibali n'est pas en grande forme, c'est tout l'inverse pour Diego Ulissi. Ce dernier vient de remporter le Tour de Luxembourg et le parcours proposé à Imola lui correspond parfaitement. "C'est un parcours très exigeant, je pense que la course est ouverte avec beaucoup de possibilités. Les deux montées sont dures et elles vont se faire sentir dans le final. Ce sera difficile de chasser derrière une échappée sur ces routes, donc celui qui attaque dans les deux ou trois derniers tours pourrait avoir un avantage. Je ne me sens pas sous pression et je suis en confiance après ma victoire au Luxembourg. Je suis concentré pour faire de bons mondiaux", a déclaré Ulissi.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité