Mondiaux
Mondiaux - Thibaut Pinot : «Ces Mondiaux étaient un objectif» Photo : @GroupamaFDJ

Mondiaux - Thibaut Pinot : «Ces Mondiaux étaient un objectif»

Les championnats du monde 2020 n'auront pas lieu en Suisse à Aigle-Martigny. L'UCI a pris cette décision en raison des mesures sanitaires prises par le gouvernement helvète qui ne permettaient pas d'organiser l'événement prévu du 20 au 27 septembre. Pour l'instant, les mondiaux ne sont pas annulés puisque l'UCI cherche un "plan B", une autre ville qui pourrait accueillir la compétition, et la décision finale sera rendue au plus tard le 1er septembre.

Vidéo - Thibaut Pinot avant le Critérium du Dauphiné 2020

 

Pinot : "C'est forcément une déception"

Cette année, le parcours des Mondiaux était fait pour les grimpeurs, et Thibaut Pinot avait fait du maillot arc-en-ciel l'un de ses objectifs. Le leader de la Groupama-FDJ est donc déçu de cette annonce. "C'est dommage. Ces Mondiaux étaient pour moi un objectif, je l'avais en tête depuis maintenant trois ans, depuis que le parcours était annoncé en fait, donc c'est forcément une déception. J'espère que la course sera juste reportée et qu'on aura quand même la chance de disputer un jour ces Mondiaux en Suisse, sur un parcours qui est magnifique pour les grimpeurs. Ça ne change rien dans ma gestion de la saison, j'aurais vraiment été dans la suite du Tour de France. Notre premier objectif s'arrêtera le soir des Champs-Élysées et non une semaine après. Pour le Tour en lui-même, ça ne change rien du tout", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par L'Equipe.

 

Küng : "Aujourd'hui, chaque course est un bonus"

Stefan Küng, son coéquipier suisse de la Groupama-FDJ, aurait lui aussi aimé courir les Mondiaux sur ses terres. "Quand le nouveau calendrier a été présenté, on a tout de suite vu qu'il y avait un problème puisque le chrono des Mondiaux avait lieu le dernier jour du Tour de France (20 septembre). En voyant ça, tout le monde m'avait demandé : "Qu'est-ce que tu vas faire ?" Et tout ce que je pouvais répondre, c'est : "On verra, attendons que ça arrive." C'est la preuve qu'il faut prendre toutes les courses les unes après les autres. La situation est tellement compliquée. Aujourd'hui, chaque course est un bonus. Je respecte les décisions du gouvernement, mais pour nous les coureurs, c'est dommage", a expliqué Küng.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité