ITW - Marc Madiot: «Thibaut Pinot somatiserait ? Faut arrêter avec ça»
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Marc Madiot: «Thibaut Pinot somatiserait ? Faut arrêter avec ça»

La sentence est donc tombée ce samedi matin pour Thibaut Pinot, qui ne participera pas au Tour d'Italie du 8 au 30 mai prochain. Confronté à des douleurs au dos qui s'intensifient à chaque kilomètre parcouru, ce qu'il a encore pu constater à l'occasion du Tour des Alpes disputé cette semaine, le grimpeur de la Groupama-FDJ s'est résolu, en accord avec son équipe, à faire l'impasse sur son premier grand objectif de la saison 2021. "Il y a des moments où tu te retrouves dans des situations dans lesquelles tu n'as pas trop le choix. Il n'y avait plus d'autre option", a confié son manager général Marc Madiot au micro de Cyclism'Actu ce samedi matin.

Vidéo - Marc Madiot : "On en est au diagnostic pour le moment"

 

"Il n'y avait plus d'autre option... "

Aligné sur le Tour des Alpes afin de se tester et de voir s'il était capable d'encaisser plusieurs jours de courses consécutifs, Thibaut Pinot a rapidement compris que la galère n'était pas terminée, et ce malgré une évolution positive ressentie à l'entraînement lors des dernières semaines. "En course, les conditions ne sont pas les mêmes qu'à l'entraînement", précise Marc Madiot. "Quand t'es par exemple sur des routes avec des trous, tu peux les éviter à l'entraînement. Les relances sont également moins violentes qu'en course, le stress de la compétition n'est pas le même. Ce sont deux choses complètement différentes. Quand tu fais des efforts à l'entraînement, les intensités sont très élevées, mais tu es dans le confort de l'entraînement. En compétition, tu es dans les contraintes de la course, tu es dans un environnement plus hostile. C'est donc logique de ne pas avoir les mêmes perceptions."

 

"Je me suis personnellement retrouvé dans la même situation lorsque j'étais coureur"

Souvent moqué pour son mental, que des suiveurs de la petite reine considèrent comme inadapté au sport de très haut niveau, Thibaut Pinot pourrait somatiser selon certains détracteurs. Une hypothèse que son patron rejete avec force. "Il faut arrêter avec ça ou de faire une fixette sur Thibaut Pinot dans ce domaine-là. Il est tout de même assez grand garçon et expérimenté pour savoir quand il a des douleurs et quand il n'en a pas. On peut au moins lui accorder ça. Il faut revenir à quelque chose de logique et de normal. Je me suis personnellement retrouvé dans la même situation lorsque j'étais coureur. J'ai mis plusieurs mois à me remettre d'aplomb, et ce n'était pas dans la tête. Dans une carrière cycliste, on peut tous rencontrer des moments plus difficiles que d'autres, et là, ça en fait partie."

 

"Je n'ai aucun doute sur le fait qu'on sortira de cette passe difficile et qu'on rebondira derrière"

Mais quelle va désormais être la suite du programme pour le vainqueur du Tour de Lombardie 2018 ? Pourrait-il par exemple être aligné sur le Tour de France"On va reprendre les examens la semaine prochaine, et on verra ensuite comment on peut s'orienter. On va d'abord faire le diagnostic au plus près possible de la situation. Je pense qu'on n'est pas très loin de la sortie de crise, mais on n'est pas encore sorti. On ne va pas faire de pronostics de récupération, d'entraînement et de programme. On va d'abord refaire des tests, et ensuite on se projettera si on peut se projeter. Il n'est donc pas question de Tour de France, de Boucles de la Mayenne, de Tour de Suisse ou autre. On en est au diagnostic pour le moment."

Forcément touché par ce qui arrive à l'un de ses leaders emblématiques, Marc Madiot garde cependant entière confiance en son coureur, qu'il voit revenir à un très haut niveau lorsque ses problèmes physiques seront résolus et derrière lui. "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'on sortira de cette passe difficile et qu'on rebondira derrière. Ce qui n'est pas fait aujourd'hui sera fait demain, et on aura un Thibaut Pinot tel qu'on l'a connu il n'y a pas si longtemps que ça", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

12:41 Mondiaux Verbrugghe: "Je ne vois pas qui pourrait battre Wout Van Aert" 12:31 Mondiaux Le sacre de Bernard Hinault en 1980 à Sallanches : "Jouissif" 12:22 Média Vos vidéos vélo sont à revoir et à voir sur Cyclism'Actu ! 12:15 Route Movistar et Unzué ont annoncé le départ de Miguel Angel Lopez 12:08 Tour de Slovaquie Peter Sagan, le leader : "La course reste ouverte" 12:04 Trophée Matteotti Tout savoir sur le Trophée Matteotti de ce dimanche ! 11:59 Route Cavendish devrait prolonger d'un an avec Deceuninck-Quick Step ! 11:51 Paris-Roubaix À quelle date sera l'édition 2022 de Paris-Roubaix ? 11:43 Mondiaux - CLM Ganna, Van Aert, Küng... le chrono ce dimanche dès 14h40 11:38 Route Tony Martin vers un nouveau contrat avec l'équipe Jumbo-Visma ? 11:15 VTT - CDM Loïc Bruni remporte le général, désillusion pour Nicole 11:02 Média Les championnats du monde en Flandre c'est à suivre sur Eurosport 10:48 Mondiaux - CLM Cancellara : "Stefan Küng a un avantage sur les autres" 10:25 Eschborn-Francfort Tout savoir sur l'Eschborn-Francfort de ce dimanche 10:19 Infirmerie Fracture du tibia et du péroné pour Davide Rebellin 10:05 Route Philippe Gilbert : "Il faut lui laisser du temps à Evenepoel... " 10:00 Mondiaux Van der Poel: "Je veux attendre avant de prendre une décision" 09:55 Mondiaux - CLM Ganna : "Je vais me battre jusqu'au dernier mètre" 09:46 GP Isbergues Merlier, Démare... qui va succéder à Nacer Bouhanni ? 09:38 Mémorial Pantani Colbrelli : "C'était plus difficile que je le pensais"
Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité